Konrad Lorenz, un héritage pour éveiller à la vie

22 mai 2018 dans Auteurs 0 Partagés
Konrad Lorenz

Konrad Lorenz fut l’un des scientifiques et des chercheurs les plus importants du XXème siècle. Il étudia, comme personne avant lui, le comportement des animaux. Il est connu comme le « père de l’éthologie ». Autrement dit, de la discipline qui étudie le comportement animal. Ses recherches ont grandement enrichi ce que nous savions sur les lois de l’adaptation et de la survie.

Ce scientifique remarquable est né à Vienne, en 1903. Il montre, dès son plus jeune âge, un amour spécial pour les animaux. Il possédait de nombreux animaux de compagnie et consacra une bonne partie de son temps à prendre soin d’eux. Fait intéressant, il ressentait une grande attirance pour les oies sauvages. C’est ainsi que naquirent ses premières découvertes. Konrad Lorenz a toujours voulu étudier la zoologie. Son père souhaitait néanmoins qu’il soit médecin et Konrad ne voulait pas le contredire.

Konrad Lorenz termina donc ses études de médecine à l’université de Columbia, à New York. Il poursuivit cependant ses recherches en zoologie dès qu’il obtint son diplôme. Il compléta donc ses études par un doctorat dans cette discipline, à l’Université de Vienne.

Lorenz était un grand observateur. Il passait une grande partie de son temps à observer ce que faisaient les oies sauvages et les autres oiseaux. Il rencontre Niko Tinbergen, biologiste et ornithologue, en 1936. Tout deux partagent la même fascination pour les animaux. Ils commencèrent donc à travailler ensemble. Ils jetèrent ensemble les bases de ce qui deviendra plus tard l’éthologie, science étudiant le comportement animal.

les recherches de Konrad Lorenz

Le éthologie est une science purement biologique. Elle est cependant étroitement liée à la psychologie. En effet, elle étudie également les bases du comportement. Ce qui est constaté chez les animaux contraste avec le comportement humain et inversemment.

Konrad Lorenz a conçu, avec l’aide de son professeur, Oskar Heinroth, le concept de « schémas fixes de comportement ». Il s’agit de l’un des aspects les plus pertinents des études de Konrad Lorenz. Comme le nom l’indique, il s’agit d’une série de modèles de comportement invariables. Ces comportements furent observés chez la plupart des espèces animales.

Il découvrit qu’il existait des réponses instinctives. Autrement dit, des réponses marquées par la programmation génétique. Ces comportements, dont beaucoup incluent de véritables rituels, sont mis en oeuvre face à certains stimuli. C’est le cas, par exemple, des rituels d’accouplement des oiseaux.

L’empreinte, un concept intéressant

L’empreinte est l’un des concepts les plus importants développés par Konrad Lorenz. Il s’agit d’une sorte de marque qui se fixe chez certains animaux dès la naissance. Konrad Lorenz découvrit cela en observant la progéniture des oies et des canard nouvellement née.

Il détecta ainsi que les poussins éclosent et suivent le premier objet en mouvement qu’ils voient. Ils ne prêtent donc attention au fait que cet objet soit leur mère ou non. Ils agissent automatiquement, poursuivant tout ce qui bouget devant eux. Konrad Lorenz appela ce comportement, l’empreinte.

Konrad Lorenz nota également qu’une telle empreinte ne se limitait pas aux premières minutes de la vie. En effet, elle se maintient au fil du temps. A tel point que les animaux imprimés peuvent essayer de s’accoupler avec des êtres humains lorsqu’ils atteignent la maturité. Ils rejettent même les membres de leur propre espèce, donnant la priorité aux humains. Cela ne se produit cependant pas dans toutes les espèces animales. Dans diverses cependant.

les recherches de Konrad Lorenz

Un grand héritage

Les recherches de Konrad Lorenz eurent de grands impacts sur la psychologie. L’un des plus importants fut d’avoir démontré que l’instinct joue un rôle très important chez tous les animaux, y compris les humains. Cela contredisait donc certaines thèses comportementales, lesquelles postulaient que tous les comportements humains appris.

Par ailleurs, le concept « d’empreinte » nous a permis de définir de nouvelles perspectives quant à l’impact des circonstances sur le comportement. Il démontra clairement que, dans certaines conditions, même l’instinct est capable de nous conduire vers des chemins insoupçonnés grâce à ses mécanismes.

Les recherches de Konrad Lorenz ont amené des éléments précieux pour comprendre les lois de l’adaptation et de la survie dans le règne animal, lesquels peuvent être extrapolées aux humains. De sorte qu’il remporta le prix Nobel de médecine en 1973 et devint le responsable de la création d’une nouvelle discipline : l’éthologie. Son empreinte est vivante dans les connaissances actuelles. Son nom occupe déjà une place indéniable parmi les grands de l’histoire.


A découvrir aussi