Je suis fatigué de vouloir que tout se passe comme je le souhaite

· 26 août 2018

Arrêtons de chercher à tout déterminer. Arrêtons de vouloir que tout se passe d’une façon concrète. Quand nous essayons de prévoir les choses, de les définir, elles ne se déroulent jamais comme nous le voulons. Nous nous noyons alors dans la frustration. Nous libérer des chaînes que nous nous imposons nous empêchera de tomber dans le terrible puits des difficultés et problèmes psychologiques.

Nous vivons dans un espèce d’automatisme, comme si un bouton qui nous obligeait à vivre sans penser et sans réfléchir était allumé en permanence. Nous faisons les choses qu’il nous dit sans considérer d’alternatives. Ce bouton qui est sur on nous empêche de voir l’essence des faits. Ce qui nous arrive est contaminé par notre façon de voir le monde.

Quand nous entrons en fusion avec nos pensées et nos sentiments, nous perdons des expériences. L’expérience de vivre, l’expérience de nos vies.

Faire en sorte que tout se passe comme je le veux génère une grande partie du mal-être émotionnel et psychologique que je ressens.

Nous demander pourquoi nous faisons les choses et pourquoi nous agissons d’une certaine manière nous ouvre une porte vers les raisons de notre comportement. Quand notre attention se focalise sur le passé ou le futur, nous tombons entre les mains de la culpabilité et de la préoccupation. Et nous oublions le moment présent. Cette situation donne lieu à un rétrécissement de nos pensées, de nos émotions et de nos comportements.

Par ailleurs, une absence de contact avec le présent a tendance à nous faire nous comporter d’une façon inefficace. La régulation extrême du comportement fait diminuer le contact avec les circonstances actuelles, qui peuvent nous être d’une grande aide au niveau de la formation et de l’orientation de notre comportement.

Cessez de vouloir que tout se passe selon vos désirs et agissez en conséquence avec ce qui vous arrive à ce moment précis.

lumière de l'esprit

La vie, ce n’est pas tant ce qui nous arrive : c’est la façon dont nous y faisons face

Notre attitude contient le secret du bonheur. C’est elle qui nous rendra heureux d’être en vie ou qui nous fera souffrir et nous transformera en esclaves du mal-être. Elle doit dépendre de nous, à chaque instant, et pas de nos automatismes appris.

Que tout se passe comme je le veux n’est pas seulement dépourvu de réalisme : c’est aussi une chose qui me prive de bonheur.

Pour chaque situation, il est nécessaire de faire un choix. Si nous gardons notre pilotage automatique allumé en permanence, rien ne changera pour nous. Et peu importe ce qu’il se passe dans le monde extérieur. Nous serons comme un marteau qui ne voit que des clous et oublie tout le reste.

Notre cerveau aime jouer avec nous. Il aime nous faire croire qu’il détient la vérité. Cependant, la réalité ne dépendra pas de ce que nous voulons. Nous ne pouvons pas vivre uniquement avec des choses agréables. Nous devons apprendre à cohabiter avec tout le reste. Cela inclut bien sûr des choses que nous ne voulons pas.

« J’ai été chanceux: dans la vie, rien n’a été facile pour moi. »

-Sigmund Freud-

En outre, selon les experts en psychologie, la vie est à 10% ce qui nous arrive et à 90% comment nous y faisons face. Il est donc temps d’affronter davantage les choses et d’assumer ce qu’il se passe.

laisser aller

Vouloir que tout se passe comme je le souhaite, est-ce réellement ce que je recherche ?

Quand vous comprenez que changer le superflu ne fait pas de mal, vous devenez libre d’exister et d’être. Dans n’importe quelle circonstance. Cela veut dire que nous devons aller au-delà de nos désirs et de nos automatismes, qu’ils soient personnels, sociaux ou familiaux.

Vous n’êtes pas que ce que vous pensez. Vous êtes davantage que ce que vos pensées vous disent, vous êtes plus qu’un ensemble de croyances qui devraient définir les choses. Vous êtes bien plus grands que des idées prédéterminées et illusoires. Vous êtes le changement. Vous pouvez vous adapter. Quand vous vous en rendrez compte, vous comprendrez que les choses se passent telles qu’elles doivent se passer.

Dans l’univers, il ne se produit rien de bon ou de mauvais. Tout ce qui arrive est neutre et nécessaire. Le problème apparaît quand nous luttons et entrons en conflit avec des situations et des circonstances qui font partie du processus évolutif de chaque être humain. A partir de maintenant, prenons l’habitude de voir la réalité telle qu’elle est: neutre. Ne la jugeons pas.

Le fait que nous la considérions bonne ou mauvaise n’a rien à voir avec le processus évolutif que nous devons vivre. Il dépend ce que nous pensons. Il n’y a rien de plus dévastateur et douloureux que de vouloir que les choses se passent de la façon opposée. Abandonner cette habitude aussi nocive est l’une des meilleures choses que nous puissions faire pour nous-mêmes.

« Le sage ne cherche rien, il ne cherche pas à être bon, fort, docile, rebelle, contradictoire ou cohérent. Il veut juste être ».

-Anonyme-