L’illusion : moteur et souffle de nos désirs

· 1 février 2018

Nous avons tous ressenti une illusion pour quelque chose ou quelqu’un à un moment donné de notre vie, n’est-ce pas ? Essayez de vous souvenir d’un moment où vous avez éprouvé ce sentiment de manière très intense. Il était lié à d’autres variables mentales, n’est-ce pas ? Parmi elles, une très spécifique : la motivation.

Lorsque quelque chose ou quelqu’un nous illusionne vraiment et que nous « apprécions » cela, nous assistons à la manière dont cette illusion se transforme en force. Une source d’énergie où nous puisons pour parvenir à atteindre ce qui se dessine à l’horizon comme un désir avec des possibilités. En d’autres termes, dans ce cas précis, l’illusion agirait comme un élément qui nous prédispose à l’action, tout comme le feu chauffe tout ce qui se trouve autour de lui. Par conséquent, nous devons nous poser la question suivante : que possède l’illusion pour nous permettre cela ? Continuez à lire et découvrez-le !

Qu’est-ce que l’illusion ?

Intuitivement, si nous pensons à ce qu’est l’illusion, il est probable que la plupart d’entre nous incluront des idées positives à sa définition. Nous l’associons en effet à des valeurs positives. Il s’agit de quelque chose qui nous aide à chercher le changement et à nous améliorer en tant que personnes. Mais non seulement cela, elle nous fait grandir et améliore notre qualité de vie, sans oublier qu’il s’agit d’un puissant renforçateur eu égard aux actions pour lesquelles nous nous sentons bien.

Autrement dit, elle nous motive à utiliser les moyens nécessaires pour atteindre l’objet de cette illusion. Il s’agit d’un espoir initial, alimenté par l’idée ou le sentiment que nous avons trouvé quelque chose de positif sur notre radarQu’est ce que cela signifie ? Que l’illusion est ce qui nous stimule, tout comme elle le fait pour les actions que nous mettons en oeuvre pour atteindre notre objectif, ainsi que sa conséquence elle-même.

Nous nous expliquons. Si nous aimons peindre, mais que jusqu’à présent nous n’avons consacré que quelques heures à cela et n’avons pas suivi d’études supérieures à cet effet, mais que nous considérons l’idée de quitter notre travail pour vivre de nos toiles, nous échouerons certainement et connaîtrons la ruine. Nous nous sentirons alors mal et nous ne mettrons probablement pas en oeuvre d’autres projets qui nous illusionne. Il s’agit précisément l’autre face de l’illusion, la déception, qui loin de stimuler la croissance, nous rend conservateurs.

Cela ne signifie pas que nous cesserons de nous illusionner et de nous motiver afin de croître personnellement, mais nous serons dès lors conscient que « nous ne sommes pas fait pour cela » et nous n’en ferons plus une priorité mais dédierons notre temps et notre énergie à d’autres activités plus importantes… Comprenez-vous où nous souhaitons n venir ? Il est important de trouver des objectifs qui nous illusionnent, mais ils doivent être réalisables et non une source de frustration constante, de sorte que les conséquences d’essayer de l’atteindre soient à la fois positives et augmentent l’illusion, au lieu de la réduire.

Images de Marc Olivier Jodoin, Aleksandr Ledogorov et Crak Tibbs.