J.K. Rowling et l'amour par erreur

J.K. Rowling et l'amour par erreur

Dernière mise à jour : 09 juin, 2017

La plupart des gens qui liront cet article n’auront pas besoin qu’on leur présente J. K. Rowling. Je donnerais aux autres une piste tout au plus en disant que c’est l’auteur d’Harry Potter et, si vous me permettez cette généralisation, d’une partie de la jeunesse de plus d’une génération. La sagesse populaire affirme souvent que derrière un grand homme, il y a souvent une grande femme (et vice versa). De cette manière, en reproduisant la même structure, nous pouvons dire que derrière chaque personne qui a du succès, il y a une histoire dont on peut tirer des leçons.

Et encore plus quand il s’agit d’un écrivain, car ils puisent souvent, sans pouvoir s’en empêcher et la plupart sans faire beaucoup d’efforts pour l’éviter, d’introduire une partie de leurs expériences personnelles dans leurs histoires.

Des biographies qui sont souvent remplies d’erreurs. En effet, il y a peu de temps, j’entendais un écrivain – dont je ne me rappelle pas le nom – dire que si sa profession lui avait enseigné quelque chose, c’était à “apprendre à marquer des paniers”. C’est-à-dire à marquer des paniers dans sa corbeille quand ce qu’il avait écrit ne lui servait à rien et à l’accepter comme une partie de son travail.