Intelligence esthétique : la capacité de percevoir le beau

· 22 novembre 2018
Avez-vous déjà entendu parler du concept d'intelligence esthétique ?

Le concept de beauté n’est pas facile à décrire. De nombreux penseurs et philosophes ont essayé de le faire avec plus ou moins de réussite. Est-ce un modèle esthétique ? Une combinaison de formes et de couleurs ? Un sentiment ? Un plaisir spirituel ? Le psychothérapeute et philosophe italien Piero Ferrucci, avec sa théorie de l’intelligence esthétique, nous propose de comprendre ce qu’est la beauté en portant sa réflexion sur la laideur et les effets qu’elle a sur nous.

La violence contre les animaux, la maltraitance infantile, les guerres, les catastrophes, les dommages causés à la nature… Il est parfois nécessaire de faire face à la laideur destructrice pour comprendre ce qu’est la beauté et cesser de la voir comme quelque chose de superficiel, de sentimental ou d’ambigu. Peu importe ce qu’elle est : elle semble posséder un extraordinaire pouvoir curatif sur l’âme.

L’intelligence esthétique est une façon de comprendre le beau

Pourquoi certaines personnes trouvent-elles une chose extrêmement belle alors que d’autres n’y voient rien de spécial ou de beau? Très souvent, les gens voient de la beauté là où d’autres ne peuvent pas. Voilà ce qu’est l’intelligence esthétique: percevoir la beauté quand d’autres ne voient rien.

L’intelligence esthétique différencie trois composants principaux dans le degré de perception esthétique. Il s’agit du rang de l’esthétique, de la profondeur de l’expérience et de la capacité à intégrer la beauté. Ces trois variantes nous touchent de différentes façons et à différents degrés.

intelligence esthétique

Le rang d’esthétique

Ceux qui possèdent une gamme d’esthétique plus ample peuvent faire l’expérience de la beauté dans un plus grand nombre de situations. Il y a par exemple des personnes qui ne trouvent pas la beauté que dans la musique : elles peuvent aussi la voir dans la poésie, un film, un paysage, la décoration d’une maison ou le son de la pluie sur le toit.

Ce sont des personnes capables de percevoir la beauté dans les milliers de situations toutes simples de la vie quotidienne. Cette façon de comprendre la beauté n’est pas commune à tout le monde. C’est pour cela que celle-ci a été banalisée en des termes généraux et a été reléguée à l’aspect physique des personnes.

La profondeur de l’expérience

L’expérience de perception de la beauté varie aussi selon les personnes. Faire l’expérience de la beauté peut vaguement « toucher » quelqu’un qui la reconnaît mais qui n’en est pas affecté. Ce quelqu’un la vit comme quelque chose d’externe, qui ne l’influe d’aucune façon.

Cependant, la même beauté peut éveiller des choses très intenses chez d’autres personnes. Il y a des moments où la beauté imprègne tout notre être, nous inonde et nous procure des sentiments difficiles à expliquer en raison de leur intensité. Nous ne pouvons pas décrire ce que nous ressentons. Le plaisir est extrêmement fort.

La capacité d’intégrer la beauté

La capacité d’intégrer la beauté perçue explique pourquoi il y a des beautés qui « touchent » et des beautés qui « changent ». Nous parlons d’intégrer la beauté quand celle-ci nous touche et nous change. Elle altère notre pensée:

« Après en avoir fait l’expérience, la beauté continue de travailler en moi, elle influe sur ma façon de me lier aux autres et d’agir dans le monde, et même sur ma relation avec la planète dans laquelle je vis. Je vois et je ressens les connexions qu’une expérience de beauté me procure. Elle se fabrique dans tous les secteurs de ma vie. »

-Piero Ferrucci-

L’expérience de la beauté enrichit nos vies

Il semble exister une différenciation claire dans le concept d’intelligence esthétique. Les personnes avec un rang esthétique plus étroit ont aussi un monde plus pauvre et restreint ainsi qu’une personnalité moins flexibleIl semble y avoir des coïncidences entre ce type de personnes et leur capacité d’adaptation à de nouveaux environnements et de nouvelles circonstances. Elles ont plus de mal à gérer les changements.

intelligence esthétique

En revanche, les personnes avec une large gamme esthétique développent des personnalités plus curieuses. Et ont davantage tendance à apprendre. Et à avoir de nouvelles idées ou projets. Elles ont aussi une très grande capacité d’émerveillement et aiment beaucoup apprendre. Ces personnes sont plus flexibles avec les circonstances, avec d’autres personnes et avec elles-mêmes. Enfin, elles ont une plus grande estime de soi, un esprit vital beaucoup plus intense et se lient plus facilement aux autres.

Pour beaucoup, s’entourer de beauté est une chose vitale et nécessaire au bonheur. Piero Ferrucci, dans son livre La beauté pour soigner l’âme, assure que se priver de beauté peut générer de la dépression, de l’inquiétude, une agressivité inexplicable et une profonde sensation de futilité.

« On peut vivre sans justice, sans vérité et sans beauté. Mais la vie en vaudra-t-elle toujours la peine ? »

-Carlos Fernández Liria-