La gratitude, l’ingrédient secret

8 février 2016 dans Psychologie 4 Partagés

Il y a des jours meilleurs que d’autres, et nous le savons tous. Il existe certaines étapes dans lesquelles nous sommes submergés par le rythme de la vie, assaillis par nos doutes ou émotionnellement inactifs.

Face à cela, nous devons rechercher des solutions pour trouver le bonheur et rétablir notre équilibre personnel. La gratitude en fait partie.

Il semble acquis que pour y parvenir, la clé est de réunir un ensemble d’éléments dans notre monde intérieur, ainsi que dans notre environnement. Ce n’est pas un long fleuve tranquille. Le bonheur doit être travaillé au quotidien.

Une manière de commencer ou de continuer ce sentier, que vous avez peut-être déjà entamé, est de se focaliser sur un ingrédient très utile et très bon pour notre esprit, qui est la gratitude.

Combien de fois avons-nous tout simplement oublié de dire merci ? Combien de fois ne l’avons-nous pas fait par simple pudeur, ou parce que nous ne nous étions pas rendu compte de ce qu’une personne avait fait pour nous ?

Nous devons être conscients du pouvoir des mots. Il est important de savoir les prononcer au bon moment, avec le ton inadapté, l’emphase juste et la sincérité vraie.

Nous ne choisissons pas toujours bien nos paroles, et nous sommes souvent maladroits, même si nous sommes animés des meilleures intentions.

“C’est un si grand plaisir que de rencontrer un homme reconnaissant, qu’il vaut la peine de s’efforcer à ne pas être un ingrat. »
-Sénèque-

Avez-vous déjà pensé à la manière dont vous remerciez les gens ? Pourquoi le faisons-nous ? Est-ce la même chose de remercier et de dire merci ?

mot-merci-ecrit-sur-la-plage

Cinq lettres

« Merci ». Cinq lettres pour un mot tout simple, qui a pourtant le pouvoir de provoquer une certaine émotion chez l’homme.

D’un côté il peut représenter une sorte de formalisme automatique, mais d’un autre côté il peut avoir un pouvoir incroyable, exprimant la sincérité.

Nous disons bien souvent « merci » dans n’importe quelles circonstances. Nous l’offrons tous les jours à des inconnus. Nous sommes éduqués à respecter cette norme sociale.

« Merci d’être venu », « merci d’avoir participé », « merci pour ce dîner », « merci pour l’invitation », etc. Chaque merci est plus ou moins formel et plus ou moins ressenti.

Nous disons merci pour établir une communication sociale. Cela nous ouvre des portes, nous rapproche des autres, et favorise notre intégration à un groupe donné.

Cependant, il existe d’autres types de « merci » que nous pratiquons malheureusement beaucoup moins: celui qui se transmet entre parents, entre amis, entre proches, et qui a la couleur des sentiments.

Dans tous ces cas précis, nous pouvons parler de reconnaissance.

Ce que la reconnaissance cache

Nous ne parlons plus de formalités sociales ou d’automatismes. Nous ne parlons plus de dire « merci » aux gens qui cherchent votre reconnaissance au travail.

Nous parlons de jeter un regard averti dans notre passé pour identifier les personnes qui, sans jamais demander quoi que ce soit, nous ont aidées, parfois même sans le savoir, ou sans l’intention de le faire. Mais le résultat est le même.

Cet entraîneur sportif qui a su voir au-delà des ballons, des classements ou des haies. Ce professeur qui nous a transmis son amour des livres, de l’histoire ou des mathématiques. Ce proche qui nous a fait passer les meilleurs étés de notre vie, de la manière la plus naturelle qui soit.

“La reconnaissance silencieuse ne sert à personne.”
-G.B. Stern-

Être reconnaissant, c’est se connecter avec l’une de nos émotions et la partager avec quelqu’un qui est responsable, volontairement ou involontairement, de l’état dans lequel nous nous trouvons.

Être reconnaissant nous aide à :

  • Libérer nos sentiments refoulés et trouver la paix intérieure.
  • Concrétiser notre envie de remercier quelqu’un, et ne pas la reporter sans cesse au lendemain.
  • Dynamiser notre estime personnelle.
  • Forger des liens sociaux forts.
  • Combattre les mauvais moments et les émotions négatives.

Un ingrédient secret, mais prouvé scientifiquement

Martin Seligman est l’un des psychologues les plus reconnus au monde. C’est l’un des penseurs majeurs de la psychologie positive, qui s’est donné pour mission d’étudier scientifiquement les émotions et les qualités positives de l’être humain.

Avec Peterson, ils ont développé un questionnaire capable d’identifier et de classifier les forces et les vertus qui permettent d’obtenir une meilleure qualité de vie.

Ils ne se sont pas basés uniquement sur des études contemporaines, mais aussi sur des textes philosophiques antiques, provenant de toutes les cultures, de toutes les religions et de tous les continents.

De cette base bibliographique énorme, ils sont parvenus à faire ressortir des occurrences, et des éléments communs.

L’une des catégories générales, appelée « Transcendance », regroupe les forces qui donnent du sens à la vie et qui nous connectent avec notre environnement, ainsi qu’avec les émotions universelles. La gratitude en fait partie.

La transcendance peut être définie comme « le fait d’être conscient et reconnaissant envers les bonnes choses qui nous arrivent, ainsi que le fait de savoir remercier« .

femme-remerciant-le-ciel

Développez votre gratitude

Il existe de nombreux freins pour ne pas y parvenir, depuis la peur de s’exprimer, en passant par la sensation qu’il est déjà trop tard, jusqu’aux sentiments de fierté et d’orgueil, qui nous empêchent parfois d’être sincères.

La timidité peut également totalement inhiber la gratitude et la reconnaissance chez une personne.

Toutefois, l’effet de la gratitude est tellement positif, que si nous la ressentons dans notre esprit, nous ne devons pas hésiter à l’exprimer.

Avant de la mettre en pratique, il nous faut identifier les choses pour lesquelles nous pouvons être véritablement reconnaissants.

Nos recommandations :

  • Tous les jours, ou une fois par semaine, consacrez quelques minutes à identifier les choses pour lesquelles vous ressentez de la reconnaissance. 
    Cela vous aidera à valoriser et à réfléchir sur les actions, les situations et les personnes qui vous apportent de la tranquillité et de la positivité dans votre quotidien.
  • Écrivez une lettre à quelqu’un de votre passé que vous souhaitez remercier pour quelque chose.
    Vous n’avez pas besoin d’identifier un acte héroïque de la part d’un de vos proches. Vous pouvez être reconnaissant pour des gestes routiniers, des petites attentions, des événements mineurs, des découvertes, etc.

Pensez à quelqu’un et prenez votre temps, mettez vos idées en ordre afin de bien exprimer ce que vous ressentez, puis lancez-vous. Vous êtes la seule personne à pouvoir choisir la manière dont vous voulez le faire.

Vous pouvez poster la lettre, lui remettre en main propre, ou bien la lui lire. De notre côté, nous vous conseillons de la lire à voix haute en face de la personne, et d’en parler ensuite avec elle.

Au-delà des cinq lettres que vous allez prononcer, vous allez vivre une véritable expérience et ressentir des émotions fortes.

Découvrez la meilleure manière de profiter de la gratitude et de la reconnaissance. C’est l’une des voies les plus sûres pour vous sentir bien, pour vous découvrir et pour forger votre identité.

Le fait de partager quelque chose de cette manière vous permet de vous connecter avec vos émotions positives, et de poser une nouvelle pierre sur le chemin de votre bonheur.

“La gratitude est l’unique secret qui ne peut se révéler par lui-même. »
-Emily Dickinson-

A découvrir aussi