Comment vit une personne avec un sentiment profond de culpabilité ?

· 8 septembre 2015

Nous commettons tous des erreurs, et il est normal de se sentir mal à cause de cela.

Le problème apparaît lorsque nous vivons continuellement dans un sentiment de culpabilité, et que nous allons même jusqu’à rechercher sa compagnie.

La culpabilité est un sentiment négatif qui provient d’une erreur que nous avons commise. Pourquoi certaines personnes n’arrivent-elles pas à se défaire de leur culpabilité ?

Beaucoup d’entre nous se culpabilisent pour des choses insignifiantes. Certains recherchent même à se sentir coupables.

Lorsque les personnes ont une tendance à se sentir coupables, cela suggère la présence d’un problème important, de quelque chose qui les tourmente et qu’elles n’arrivent pas à dépasser.

Elle cherche à être blessée

Comme nous l’avons dit précédemment, certaines personnes cherchent à se sentir coupables pour la moindre petite chose.

Ce sont des personnes qui ont besoin de souffrir. Elles ont certainement connu des mauvais moments et gardent des cicatrices importantes de leur passé, qui échappent totalement à leur contrôle.

Elles se demandent souvent : « pourquoi moi ? Qu’ai-je fait de mal? »

Ces expériences du passé provoquent de l’insécurité, qu’elles sont incapables de maîtriser. Quelles sont les conséquences d’un tel problème ?

La personne en insécurité recherche quelque chose sur laquelle elle peut avoir le contrôle.

Par exemple, une personne qui a été maltraitée cherche bien souvent quelqu’un qui lui permette de se sentir inférieure.

C’est une tendance masochiste, mais que la personne a l’impression de maîtriser. C’est elle qui est à la recherche de ce sentiment.

Elle se blesse elle-même

La personne qui vit avec un sentiment de culpabilité s’auto-flagelle, tant au niveau physique, que mental.

Elle se critique en permanence, pense sans cesse au mal qu’elle a pu faire et à tous les choix qu’elle n’aurait pas dû faire.

Cette autocritique est le résultat d’un sentiment de culpabilité, qui a profondément été transformé par l’esprit.

Par exemple, une personne qui a été maltraitée pense souvent qu’elle aurait dû être plus complaisante, qu’elle n’aurait pas dû dire telle ou telle chose, etc.

Ces personnes sont très fragiles mentalement et constituent des cibles parfaites pour les manipulateurs.

Le problème est qu’elles portent en elles une culpabilité qui n’est pas la leur, elles deviennent aigries et tristes, et elles ne savent ni ne peuvent ouvrir les yeux sur leur vie.

Au bout d’un moment, il est possible que leur degré de maturité, ou qu’un événement inattendu, leur permettent de se rendre compte de la réalité, qu’elles ne sont pas coupables, et qu’elles ne l’ont jamais été, et qu’elles se sont senties mal sans aucune raison.

Elle blesse les autres

La personne qui se sent coupable ne cherche pas uniquement à se blesser elle-même. La plupart du temps, elle cherche également à faire du mal aux autres, car cela lui permet de sentir supérieure et puissante.

Parfois, le fait de s’infliger du mal n’est pas suffisant. Les phrases que nous avons déjà évoquées, comme « pourquoi moi et pas un autre ?« , peuvent les inciter à « partager » leur douleur.

De plus, le fait d’avoir le pouvoir de faire souffrir les autres, dote la personne d’un certain sentiment de sécurité.

Elle se sent mieux si les autres souffrent également. Elle se dit que si elle a connu tant de douleurs, les autres doivent les connaître également.

La personne qui s’est sentie blessée, à un moment donné de sa vie, voit la souffrance qu’elle inflige comme une sorte de vengeance.

Elle se sent alors omnipotente et dotée d’un pouvoir, qui n’est en réalité que fictif. Lorsqu’elle se rend compte que ce qu’elle fait est mal, elle se sentira davantage coupable.

Comment se libérer de la culpabilité ?

Une personne qui vit avec un sentiment de culpabilité doit en prendre conscience, avant de pouvoir le solutionner.

Elle devra suivre les techniques et les stratégies suivantes :

– Demander pardon

Si vous vous trompez, demandez pardon, et allez de l’avant. Faire des erreurs est humain, et cela ne doit pas nous empêcher d’avancer.

Nous devons laisser éclater la vérité et nous forcer à poursuivre le chemin de notre vie.

– Réparer le dommage

Si c’est possible, le mieux est d’essayer de réparer le mal que nous avons fait, même si les autres peuvent ne pas vous pardonner, et même s’ils ne vous croient pas.

Changez le négatif en positif. Soyez en accord avec vous-même, et faites tout votre possible pour réparer tout ce que vous avez pu faire.

– Mettre des mots sur sa culpabilité

Si vous vous sentez coupable, exprimez-vous. La culpabilité se nourrit de ce que nous gardons à l’intérieur de nous, et de ce que nous n’osons pas dire.

Notre objectif est d’être heureux, pas malheureux. Pourquoi ne pas faire ce qui nous évitera d’aggraver le problème ? Peut-être est-ce parce que nous voulons ressentir de la douleur ?

Nous devons changer notre manière d’agir et ne pas avoir peur de mettre des mots sur ce qui nous dérange, et sur ce qui nous fait du mal.