Apprenez à dire merci

· 9 décembre 2015

Ce fut, c’est et ce sera un plaisir

de t’avoir rencontré


 

C’est un plaisir de te rencontrer au travers de ces mots car, sans doute,  c’est un petit aliment de plus de cette personne que je suis, au même titre que toutes les choses que j’ai vécues.

En effet, j’ai le sentiment que même dans les pires moments de ma vie, je me dois d’être reconnaissant.

Ce devoir n’est pas une obligation due à des facteurs externes, mais bien un devoir envers moi-même : mon bien-être émotionnel passe par le filtre du remerciement constant pour ce que j’ai eu et ce que j’ai été, pour ce que j’ai et ce que je suis.

 

shutterstock_140544424

 

Remercier nous aide à avancer sur notre chemin

La gratitude, si on la comprend comme une capacité à reconnaître un bénéfice reçu, est un état intérieur qui se propage jusqu’à l’extérieur.

 


« Il n’est pas de devoir plus nécessaire que celui de dire merci« 

-Cicéron-


 

Du jour de notre naissance jusqu’au jour de notre mort, nous sommes le produit d’un flux constant d’expériences nous provoquant des émotions de natures très différentes. C’est pourquoi, le devoir le plus nécessaire est celui visant à dire merci.

Ce qui m’a rendu heureux me réconforte et favorise mes nouvelles illusions ainsi que mes nouveaux rêves. Ce qui m’a attristé et blessé m’a appris des choses.

 


Je dis merci pour les souvenirs qui m’emplissent,

mais je dis aussi merci à ceux qui cherchaient à fuir

car grâce à eux je suis qui je suis et je le sais


 

Nos relations avec les autres se basent, entre autres, sur ce sentiment. En effet, quand une personne fait quelque chose pour nous et quand elle nous tend la main, cela nous rapproche davantage d’elle.

Tout le monde sait que les plus grandes complicités surgissent des tristesses, et que là où il y a une fracture il y aura une cicatrice, une histoire réelle qui est la nôtre.

Remercier augmente notre bien-être émotionnel

Remercier, c’est avoir une attitude de vie positive, c’est voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, c’est se lever du bon pied, c’est respirer à pleins poumons.

Certaines études ont démontré que le fait de remercier améliore notre santé et nous aide à stabiliser notre bien-être émotionnel.

Une substance chimique qui s’appelle sérotonine, et qui se trouve dans notre organisme, est chargée de maintenir l’équilibre de nos émotions.

Afin d’éviter la dépression, par exemple, la sérotonine se maintient à des niveaux stables, et l’un de ses meilleurs outils pour ce faire, c’est le remerciement.

 


Faites une diète à base de bonheur : un sourire tous les matins,

un remerciement tous les soirs


shutterstock_247181500

L’idéal serait que cet article vous mène à pratiquer cette diète à la fin de la journée et au début de la suivante.

Cela ne requiert aucun effort ni aucun sacrifice, mais apporte tous les nutriments nécessaires pour être meilleur.

Les relations affectives que l’on entretient avec ceux qui nous entourent se renforceront grâce à cette énergie produite par le remerciement réciproque. Au cours des différentes phases de la vie, cela bénéficie à nos proches, mais également à nous même.

Les choses les plus simples sont les plus importantes, celles pour lesquelles la reconnaissance est d’autant plus nécessaire.

Les mauvais moments de notre vie débouchent sur de grands changements, des erreurs d’apprentissage, des relations néfastes, des nouvelles relations…mais les jours qui suivent nous offrent des opportunités. L’une après l’autre, sans objection.

Et, même si pour Walt Whitman, la vie était un désert et un oasis, on doit en profiter et être reconnaissant d’être vivant.