Il faut laisser partir quelqu’un qui n’a jamais été présent

· 12 janvier 2016

S’en aller, ce n’est pas tout à fait ne pas être présent. Il y a de nombreuses manières de ne pas être ponctuel et de ne pas être présent dans la vie de quelqu’un. Etre absent de la vie de quelqu’un qui vous aime est quelque chose que l’on choisit.

Alors, nous devons nous rendre compte que nous devons arrêter de chercher des excuses pour rester. Nous devons dire adieu, mais un ADIEU majuscule, afin de refermer toutes les failles par lesquelles il pourrait ré-entrer. Un véritable adieu. Ferme et robuste.

Au lieu de nous laisser porter, nous devons apprendre à partir nous-même quand nous sommes dans une situation qui nous use et qui n’a pas de solution.

Quand vous êtes capable de vous détacher de quelque chose qui vous a emprisonné pendant si longtemps, vous réussissez à éclaircir votre esprit et à vous défaire des absences que vous ne compreniez pas et qui maintenaient votre vie dans la dépendance.

le-dur-chemin-du-desamour

Grandir, c’est apprendre à dire adieu

Réussir à dire adieu à quelqu’un qui n’a jamais été présent signifie ne pas reculer, séparer ce qui nous enrichit de ce qui nous use, prendre soin de notre intégrité et arrêter de quémander quelques miettes d’un amour qui n’existe que dans notre esprit.

Quand il n’y a pas de réciprocité ou que la balance est inclinée vers la douleur, la relation perd tout son sens et la seule chose que l’on obtient, c’est une agonie qui n’attend que le dénouement qui se tisse petit à petit entre ses fils.

Au moment où nous lâchons prise, nous nous rendons compte que passer au-dessus de cela signifie se libérer, grandir et se créer une nouvelle vie.

Cette nouvelle atmosphère permet de semer de nouvelles émotions sur un terrain qui jusqu’à présent n’était pas fertile.

Il faut toujours savoir quand se termine une étape de la vie. Si tu persistes à y demeurer au-delà du temps nécessaire, tu perds la joie et le sens du repos. Fermant des cercles, des portes ou des chapitres, peu importe la façon dont vous voulez les appeler.

Il est important de pouvoir les refermer, et de laisser partir les moments de la vie qui sont en train de se clôturer.

Nous ne pouvons pas être dans le présent en regrettant le passé. Ce qui s’est passé est passé et il faut lâcher prise, s’en détacher.

Nous ne pouvons pas être des enfants éternels, ni des adolescents tardifs, ni des employés d’entreprises inexistantes, ni avoir des liens avec des personnes qui ne souhaitent pas être liées à nous.

Les faits arrivent et il faut les laisser partir !

Paulo Coelho

recipient-verre-papillons-sortant-

Penser que quelqu’un sera toujours là est une grande erreur

Parfois, les personnes disparaissent de notre vie à des moments, pensant qu’elles peuvent revenir quand cela leur chante, car elles sont certaines que nous serons toujours présents.

Mais la vie n’est pas ainsi, nous méritons tous le respect et les absences doivent être payées au prix fort.

L’amour aveugle n’est pas une garantie suffisante pour qu’une relation dure. C’est pour cela que parfois, dans les cas d’histoires à points de suspension, il faut savoir les refermer et y mettre un point final. De cela dépend notre bien-être émotionnel.

Il est difficile d’affronter un adieu décisif en ayant la certitude que nous allons devoir lutter pour guérir la blessure de l’abandon. Nous avons peur de perdre l’estime de nous-même, notre confiance en nous et notre bien-être.

petite-fille-dans-un-champ-avec-coeur-et-fleurs

L’apprentissage de la vie implique une certaine désorientation qui peut nous angoisser. Nous devons être conscient qu’une partie du chemin va devoir être parcourue avec l’incertitude comme compagne.

Cela n’est pas être commode mais en vaut la peine, à partir du moment où l’échange permet la reconstruction de soi-même et l’harmonie avec notre intérieur.

Il s’agit d’être honnête et exigeant avec nos compagnies émotionnelles. Ce n’est pas toujours facile mais ce qui est nécessaire ne l’est pas toujours.

Se détacher de ce qui génère de l’égoïsme, des intérêts et des absences injustifiées nous aidera à commencer une nouvelle étape dans notre vie, à semer et à construire des fondations pour notre estime de nous-même. Nous pourrons alors grandir émotionnellement.