La face positive du Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH)

28 janvier 2017 dans Psychologie 1943 Partagés

Lorsqu’on parle d’un type de trouble, nous pensons toujours qu’il est négatif dans tous ses aspects. Mais ce n’est pas toujours le cas. Les troubles ont aussi leur côté positifs, bien qu’ils comptent plusieurs caractéristiques qui entraînent des difficultés et des problèmes. Nous allons aujourd’hui nous focaliser sur le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), qui est de plus en plus diagnostiqué.

Un trouble n’est pas synonyme de “maladie”. Un trouble ne nous définit pas. En d’autres termes, une personne souffrant d’une dépression n’est pas nécessairement une personne dépressive. Le trouble diffère du symptôme. C’est pour cela que, même si nous n’y croyons pas, il existe une facette positive du TDAH qui changera notre point de vue sur ce manque d’attention, cette impossibilité de terminer une tâche ou cette impulsivité que nous considérons toujours comme négatives.


Je ne suis pas en-dessous de la “normale”, je ne vaux pas moins, je ne suis pas moins capable, je fonctionne seulement d’une manière différente.


Avant de nous plonger dans le sujet qui nous intéresse, il est indispensable de mentionner que tous les enfants ne bénéficieront pas des aspects positifs de ce trouble, de la même façon que les aspects négatifs ne les affecteront pas avec la même intensité. Peut-être parce qu’on ne connaît pas ou qu’on ne stimule pas cette partie, en centrant l’intervention sur la réduction des symptômes. Cependant, bien qu’il soit nécessaire de le traiter, nous pouvons aussi voir son côté positif et, si c’est possible, le renforcer.

La créativité des enfants présentant un TDAH

Vous pensiez que le manque d’attention et l’impossibilité de finir des tâches représentaient un aspect terriblement négatif ? Vous ne vous êtes peut-être pas rendu-e compte que votre enfant est trop créatif-ve. C’est pour cela qu’iel agit avec spontanéité, en explorant tout ce qui se trouve autour de lui/elle et en se concentrant sur ce que les autres ne remarqueraient même pas.

Les enfants présentant un TDAH cherchent différentes manières de s’amuser. Certaines sont très curieuses et originales, fruit de leur capacité créative. En outre, si vous vous en êtes rendu-e compte, un enfant présentant un TDAH essaye d’expérimenter, de chercher par lui/elle-même. Iels montrent une grande indépendance à ce sujet.

nino-creativo

La partie la plus négative est peut-être la frustration qu’iels ressentent quand on les “oblige” à rester calmes, à “bien se comporter”, à ne pas explorer et expérimenter toute cette créativité. Ceci les ennuie, les inquiète et peut provoquer des réactions négatives.


Les enfants souffrant de TDAH ne tolèrent pas la monotonie.


Ainsi, si un-e enfant présentant un TDAH aime faire quelque chose, il faut absolument qu’iel le fasse. Il est évident que ces enfants-là sortent souvent de la “norme” et qu’iels ne font pas les choses comme iels devraient. Mais si une chose les rend heureux-ses, leur créativité sera stimulée et iels pourront être, dans le plus large sens du terme, des jeunes enthousiastes.

Iels oublient les épisodes négatifs

Que nous arrive-t-il à nous, les adultes ? Quand nous vivons un épisode négatif, nous nous inquiétons, parfois nous culpabilisons, d’autres fois nous nous sentons blessé-e-s pendant longtemps… Plus d’une fois, nous gardons même de la rancœur. Cela se produit moins chez les enfants présentant un TDAH.


Il est très étrange qu’un-e enfant ou une personne présentant un TDAH sache ce qu’est la rancœur.


 Cette façon d’affronter les situations les plus troublantes peut être positive pour leur futur. Contrairement aux personnes qui ne souffrent pas de ce trouble, iels réussiront à oublier et leur monde ne restera pas bloqué autour de cette circonstance qui les a fait se fâcher.

Ceci se produit parce qu’iels vivent dans le présent mais aussi parce qu’iels ont tendance à s’adapter aux circonstances. En raison de leur rejet de l’ennui et des journées qui se déroulent de la même façon jour après jour, les enfants présentant un TDAH apprécient tout ce qui peut être nouveau dans leur vie, même si ce n’est pas entièrement positif.

nina-feliz-con-tdah

Les enfants présentant un TDAH ne vivront jamais comme un drame un changement de plan de dernière minute, un déménagement, une circonstance qui les oblige à prendre un certain chemin dans la vie. Cette capacité d’adaptation et d’oubli est une chose qui libérerait beaucoup de personnes de préoccupations inutiles.

Leur énergie est contagieuse

Les enfants présentant un TDAH sont toujours pleins d’énergie. À tel point qu’iels proposeront toujours de nouvelles modalités de jeux et de défis pour s’amuser avec leurs ami-e-s. Car oui, ces enfants adorent se faire des ami-e-s, les observer et contempler leurs différences en tant qu’éléments amusants et inspirants.

Cette énergie, parfois, se traduit par de l’impulsivité. Généralement, les enfants présentant un TDAH ne réfléchissent pas vraiment avant d’agir, iels agissent et c’est tout. Cela rend fous les parents qui ne voient pas dans cette impulsivité un aspect très positif : l’apprentissage rapide.

Nous parlions précédemment de l’ennui : que se passe-t-il quand un-e enfant aime quelque chose et est intéressé-e ? Un-e enfant présentant un TDAH oriente toute son énergie dans la réalisation de cette activité. Iel ne remettra jamais à demain ce qu’iel peut faire aujourd’hui s’iel aime vraiment quelque chose.

Ce trait leur permet de faire le maximum d’efforts dans la tâche qui a tellement capté leur attention, de donner le meilleur d’elleux-mêmes, de mettre toute leur créativité sur la table… Le lendemain, ce sera peut-être une autre activité qui les intéressera davantage mais aujourd’hui c’est celle-ci et iels vont profiter du moment. Ils vont tout donner et en profiteront au maximum.


Les enfants présentant un TDAH sont extrêmement observateur-trice-s. Il y a beaucoup de choses dont nous ne sommes pas conscient-e-s, mais elleux ne perdent rien.


Même si nous sommes habitué-e-s à voir les troubles d’une façon négative, il est certain que plusieurs d’entre eux ont leur propre côté positif. Nous devons simplement les envisager depuis un autre point de vue pour que le positif soit renforcé et pour que la balance puisse pencher en sa faveur.

A découvrir aussi