Etudier la psychologie : toute une expérience

Si vous décidez d'étudier la psychologie, vous devez au préalable en connaître les zones de lumière et d'ombre. Dans tous les cas, étudier cette filière universitaire vous permettra de vivre des expériences uniques.
Etudier la psychologie : toute une expérience

Dernière mise à jour : 20 février, 2021

Aujourd’hui, la psychologie commence à bénéficier de la reconnaissance qu’elle mérite. En effet, ses applications dans tous les domaines de notre vie sont de plus en plus reconnues. Dans le même temps, de plus en plus d’universités proposent d’étudier la psychologie. Par conséquent, cette filière produit de plus en plus de jeunes diplômés.

Cette filière a suscité beaucoup d’intérêt au cours de la dernière décennie. Mais, comme tout domaine, la psychologie a ses côtés positifs et ses zones d’ombre. Voyons tout cela de plus près.

Le mythe de l’épanouissement personnel

Beaucoup de gens pensent qu’étudier la psychologie permet de poursuivre le chemin de la connaissance de soi et d’atteindre un haut niveau de développement personnel propre à la culture tibétaine. Ce n’est qu’un des nombreux mythes qui entoure le sujet.

Au delà de ces stéréotypes, il s’agit essentiellement d’une filière universitaire avec différentes branches, et des bons et moins bons professeurs. On y étudie la psychologie physiologique, les méthodes de recherche en psychologie, la psychométrie. Autant de domaines, tous très différents et indispensables à une compréhension globale du comportement humain.

Une illustration d'un cerveau dans lequel manque une pièce d'un puzzle.

Il existe également une croyance commune selon laquelle étudier la psychologie favoriserait la pensée, la réflexion, la critique ou encore le dialogue. Néanmoins, si vous êtes attiré par ces quatre aspects, vous avez peut-être plutôt vocation à devenir philosophe que psychologue.

Il y a encore quelques décennies, le diplôme de psychologie faisait partie intégrante de celui de philosophie et de lettres. Ce n’était alors qu’une spécialisation au sein de cette filière. C’est peut-être pour cette raison qu‘on a encore tendance à mélanger ces différents domaines d’études.

Aujourd’hui, la psychologie fait partie des piliers des sciences sanitaires et sociales. De la même manière, son contenu a également beaucoup évolué.

Cela ne signifie pas qu’une personne qui a décidé d’étudier la psychologie n’évoluera pas d’un point de vue personnel grâce à ses études. Cependant, l’épanouissement personnel a probablement plus à voir avec le choix d’une carrière qu’avec la filière en elle-même. Si cette dernière plaît à l’étudiant, elle le rendra certainement heureux dans sa vie professionnelle.

“J’étudie la psychologie… Je vais m’acheter une blouse blanche.”

Un autre stéréotype à la vie dure est celui de la “blouse blanche”. Ce cliché trouve certainement son origine dans l’étude des cas cliniques qui sont généralement étudiés au début de la filière. Les étudiants en psychologie aiment à penser que jeunes diplômés ils auront leur propre cabinet ou même leur clinique. Là, ils y recevront de nombreux patients tous les jours.

Malgré le fait que la psychologie offre de nombreuses possibilités professionnelles, la psychologie clinique (ou la psychologie générale de la santé) est le domaine de prédilection des étudiants. Cependant, cette attente est peut-être celle qui est la plus éloignée de la réalité.

Pourquoi ? Tout d’abord, parce que pour  exercer la profession de psychologue, il faut être titulaire d’une maîtrise en psychologie. C’est-à-dire qu’une personne récemment diplômée en licence de psychologie ne pourra pas proposer de thérapies en psychologie.

Ensuite, pour avoir son propre cabinet, il est nécessaire de faire un investissement économique considérable. Qu’il s’agisse d’un loyer, de l’adhésion à une association professionnelle ou encore du fait de travailler comme indépendant.

Une thérapie psychologique.

Etudier la psychologie est une expérience unique

Bien que certaines attentes ne correspondent pas toujours à la réalité, étudier la psychologie reste néanmoins très intéressant. La psychologie traite de l’étude du comportement humain et son objet d’étude est donc très large. A tel point que l’étudiant en psychologie aura à découvrir de nombreux domaines de la connaissance humaine.

Il s’agit donc d’une expérience complète d’ouverture d’esprit. L’étudiant aura même sans doute des difficultés à choisir un domaine d’étude en particulier.

Les étudiants qui sont attirés par les études de psychologie ont généralement une certaine sensibilité et un certain intérêt pour les difficultés que peuvent rencontrer les gens autour d’eux. Il y a cependant une grande diversité d’étudiants avec des motivations différentes. Tout cela enrichit l’expérience même des études de psychologie.

Il est vrai que la psychologie académique n’encourage pas particulièrement au débat ou à la réflexion. Cependant, il en est autrement dans la pratique après les études. Il est alors nécessaire de réfléchir et de débattre sur la discipline elle-même et sur la manière dont elle doit être appliquée.

Enfin, étudier la psychologie permet aux étudiants de découvrir des réalités qui bien que communes n’étaient pas toujours soupçonnées. Elle leur permet également d’appliquer rapidement des connaissances acquises.

Mais surtout, les études de psychologie leur permettent d’améliorer leur qualité de vie et de tendre vers une certaine forme de bonheur. C’est certainement ce qui en fait l’une des plus belles carrières qui soient.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 5 philosophes les plus influents en psychologie
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Les 5 philosophes les plus influents en psychologie

La psychologie est née en 1879 grâce à Wilhelm Maximilian Wundt. Découvrez qui sont les philosophes les plus influents sur la psychologie d'aujourd...