Vous êtes l’amour de votre vie

21 septembre 2015 dans Psychologie 6 Partagés

“Nous savons tous que l’estime de soi

vient de ce que l’on pense de soi-même,

et non pas de ce que les autres pensent de nous. »

(Gloria Gaynor)

“Après beaucoup de hauts et de bas, après m’être senti comme une barque à la dérive, après avoir connu les tourments de l’amour, après avoir perdu l’espoir de rencontrer un jour l’amour de ma vie, je l’ai enfin trouvé. 

L’amour de ma vie, c’est moi. J’ai appris à m’aimer, à me respecter. J’ai appris à dialoguer avec moi-même sur mes erreurs et mes maladresses, à me pardonner sans garder de rancœur. 

Je crois avoir rencontré le partenaire parfait : moi-même. Et je le dis sans prétention, c’est seulement une manière d’expliquer que j’ai trouvé une relation d’amour véritable, saine et stable avec mon for intérieur

Je suis une demi-orange qui a besoin de trouver son autre moitié pour se sentir complète, car nous sommes tous déjà complets si nous parvenons à trouver la paix et le bonheur avec nous-mêmes, sans avoir le besoin perpétuel de rechercher l’amour et l’approbation des autres.

Je n’ai plus besoin de m’apprêter pour faire en sorte que quelqu’un tombe amoureux de moi. Je me prépare seulement pour moi-même, et si quelqu’un vient à me regarder dans la rue, tant mieux.

La seule chose qui m’importe est de me rendre heureux, sans mystères et sans histoires.

A la personne qui tombera amoureuse de moi, je lui dirai simplement : Tu veux être heureuse et continuer le chemin de la vie avec moi ?

amour-de-soi

Nous devons à tout prix être sûr de nous, de nous aimer avec nos défauts et nos qualités, peu importe s’il existe des personnes plus belles, plus intelligentes ou plus charismatiques que nous.

Chacun d’entre nous est unique et c’est ce qui fait notre grandeur à tous.

Nous devons nous améliorer, de l’intérieur comme de l’extérieur, mais d’abord pour nous-même.

Le fait d’être coquet est une bonne chose, uniquement si elle n’est pas dictée par le fait de plaire à la terre entière, par l’insécurité qui nous fait penser que nous ne valons rien ou par des complexes, qui deviennent le centre de notre vie et qui nous font oublier toutes les bonnes choses dont nous disposons.

Soyez heureux comme vous êtes, et ce sentiment se reflètera sur tous ceux qui vous entourent.

Nous allons vous donner un exemple pour vous expliquer comment le fait d’être heureux pour soi, et sans penser aux autres, est possible.

estime-de-soi

Vous souvenez-vous de la timide chanteuse italienne Laura Pausini au début de sa carrière ? Elle était toujours recouverte de tricots qui ne la mettaient pas vraiment en valeur.

Aujourd’hui, elle dit : « Lorsque j’ai commencé ma carrière, mes managers voulaient dissimuler mes hanches et mes fesses avec d’horribles tricots. »

De manière naturelle et sans artifices, elle est arrivée à gagner le coeur d’un public qui désormais l’adore.

Elle est sympathique, charismatique, naturelle et affable, elle n’a donc pas besoin d’avoir des fesses ou un visage parfait pour être une femme attirante qui capte l’attention.

Elle est heureuse comme elle est, et c’est comme cela que la perçoit le public.

Pourquoi ne faisons-nous pas la même chose que Laura Pausini, ou que d’autres stars, qui sont observées par le monde entier ?

Joaquín Sabina n’est assurément pas l’un des hommes les plus beaux du monde. Pourtant, il dit souvent « Je ne suis rien du tout, je vis ma vie comme je suis« . De nombreuses femmes l’adorent car il s’aime tel qu’il est, et s’accepte réellement.

Pourquoi ne commençons-nous pas, dès aujourd’hui, à être le principal amour de notre existence ?

Pourquoi ne décidons-nous pas de nous aimer et d’être heureux avec ce que nous sommes ?

Vous y risquerez-vous ?

A découvrir aussi