État d'esprit : comment votre mentalité influence-t-elle votre réussite ?

03 septembre, 2020
"Peut celui qui croit pouvoir". Croyez-vous que cette affirmation est vraie ? Découvrez comment la mentalité et la réussite sont liées, selon Carol S. Dweck.

Si nous vous demandions de quoi dépend la réussite d’une personne, quelle serait votre réponse ? Peut-être nous direz-vous que cela dépend de son talent, de son intelligence ou de l’éducation qu’il a reçue. Peut-être considérez-vous que le meilleur point de départ pour la réussite est d’avoir de bonnes opportunités. Cependant, au-delà de tout cela, la clé semble résider dans la mentalité.

Certes, il semble naïf de penser que “peut celui qui croit pouvoir“. Cependant, Carol S. Dweck, docteur en psychologie du développement, est parvenue à des conclusions claires à ce sujet. Son livre, Mindset : The New Psychology of Success, explore comment les croyances influencent puissamment notre performance. Ainsi, nous allons aujourd’hui aborder les propositions intéressantes de ce best seller.

Votre mentalité peut vous aider à aller bien.

 

Comment votre mentalité influence-t-elle votre succès ?

La mentalité est l’ensemble des croyances que nous avons sur la façon dont le monde et nous-mêmes fonctionnons. C’est sur la base de ces données que nous orientons notre comportement. Ainsi, ce que nous considérons comme vrai nous amène à agir d’une manière ou d’une autre, ce qui détermine en fin de compte nos résultats.

La conclusion ci-dessus a été tirée par Dweck. Il l’a fait après avoir observé un groupe d’enfants de quatre ans confrontés au dilemme suivant : résoudre un puzzle simple ou essayer d’en compléter un plus difficile. Même à un si jeune âge, il a pu diviser les enfants en deux groupes : certains enfants ont choisi la tâche facile tandis que d’autres ont accepté le défi plus complexe. Mais pourquoi ?

La réalité est que la distinction entre les deux groupes d’enfants n’était pas dans leurs capacités, mais dans leur mentalité, dans leurs croyances de base. Ainsi, il a différencié deux concepts qui déterminent largement notre développement et notre succès : la mentalité fixe et la mentalité de croissance.

La mentalité fixe

Les personnes ayant une mentalité fixe sont celles qui considèrent, consciemment ou inconsciemment, que l’intelligence est immuable. Que chacun de nous naît avec un certain degré d’intelligence, avec des talents ou des qualités stables et impossibles à modifier. Sous cette prémisse, elles maintiennent un comportement très spécifique :

  • Ces personnes ont tendance à essayer de se valider constamment, en essayant de paraître intelligents et qualifiés
  • Elles évitent à tout prix les défis, car un échec impliquerait un manque de capacité
  • Elles sont sur la défensive lorsque des obstacles apparaissent et elles abandonnent immédiatement les tâches qui les mettent au défi
  • L’effort est inutile et l’échec est inacceptable, l’infaillibilité est exigée

La mentalité de croissance

Pour leur part, les personnes qui ont une mentalité de croissance pensent que les compétences et les talents peuvent être développés grâce au travail et aux efforts personnels. Elles comprennent que nous avons chacun un point de départ mais que ce qui le détermine vraiment, c’est ce que nous en faisons. Ainsi, ils présentent les attitudes et comportements suivants :

  • Elles sont enthousiastes à l’idée d’apprendre, de grandir et de s’épanouir
  • Elles acceptent les défis et grandissent face à eux, car elles les considèrent comme une opportunité de s’améliorer
  • Ces personnes envisagent l’échec comme faisant partie du chemin et, loin de s’enfoncer face aux obstacles, elles persévèrent
  • Elles ne voient pas l’effort comme un signe de manque de capacité, mais comme le chemin de la maîtrise
  • Elles apprennent de la critique constructive et sont inspirées par le succès des autres
Travaillez votre mentalité pour déplacer des montagnes !

 

Atteignez votre potentiel maximum

En résumé les attitudes associées à chaque type de mentalité conditionnent le développement qu’un individu est capable de réaliser. Ainsi, ceux du premier groupe (en fonction de leurs qualités innées) peuvent croître rapidement, mais stagner. Au contraire, selon sa thèse, ceux du second groupe (utilisant l’effort et la persévérance) continuent de croître jusqu’à ce qu’ils développent leur plein potentiel.

Cela se manifesterait non seulement au niveau académique, mais aussi dans leur carrière professionnelle, dans les relations sociales et dans n’importe quel domaine de la vie. Ceux qui ont une mentalité de croissance surmontent les obstacles, apprennent de leurs erreurs et réorientent leur parcours, se développent et atteignent leur meilleur niveau. La mentalité fixe vous amène à vous établir à un certain niveau que vous ne surmonterez jamais par peur de l’échec, de vous paralyser face aux défis et de vous limiter à penser que vous êtes ce que vous êtes et qu’il n’y a plus rien.

Ainsi, même si le type de mentalité que nous avons fait partie de notre personnalité, il est entre nos mains de la changer. Arrêtez de vous louer et de mesurer votre valeur à vos qualités et commencez à vous féliciter pour vos efforts, votre résistance et votre persévérance. Parfois, l’échec nous permet d’atteindre notre potentiel maximum.

 

  • Dweck, C. (2017). Mindset: la actitud del éxito. EDITORIAL SIRIO SA.
  • Dweck, C. (2015). Carol Dweck revisits the growth mindset. Education Week35(5), 20-24.