Ensemble mais pas attachés, le couple comme vitamine émotionnelle

29 mars 2016 dans Psychologie 430 Partagés

Dans les couples, il est courant de vivre attachés l’un à l’autre, et de diminuer ainsi les possibilités d’épanouissement émotionnel que chaque membre du couple pourrait développer.

Il faut donner des ailes à un couple pour voler, et ne pas l’enfermer dans une cage pour profiter de l’autre de manière exclusive.

Le bonheur de chacun doit dépendre de chacun, et le couple doit servir de stimulant. Pour que les effets du couple soient positifs, il faut faire très attention aux croyances populaires qui nous enferment parfois dans des relations de co-dépendance.

Pour que les membres du couple fonctionnent comme des vitamines essentielles, chacun doit travailler à quelque chose d’essentiel : trouver un but commun, tout en conservant son espace personnel.

Pour cela, il est essentiel de faire confiance au temps et de développer une connaissance mutuelle positive.

Couple-caressant-son-chat

Trouver un but commun pour construire une relation saine

Identifier la raison pour laquelle on a un but commun est la première étape pour conserver l’espace personnel de chacun.

Cela augmente la connaissance de l’autre et permet l’exploration de nouveaux horizons, chacun ajoutant son petit grain de sel.

Rechercher ces moments à partager et les délimiter permet aux membres du couple de comprendre qu’ils ont du temps pour s’épanouir à deux et de manière conjointe.

Mais attention, il faut veiller à ce que ce but commun n’absorbe et n’enferme ni le couple, ni chacune des personnes.

Ainsi, les couples qui se comportent comme des vitamines émotionnelles vivent les mêmes aspirations et doivent prendre conscience de certaines choses.

Ces subtilités provoquent des conflits qui nous échappent, comme par exemple :

  • S’apercevoir d’un désaccord avec l’autre personne ne veut pas dire qu’il y a quelque chose de pervers dans la relation.
  • Il est normal d’avoir des conflits irrésolus et d’avoir la capacité de s’exprimer pleinement. De fait, 69% des conflits dans les couples ne disparaissent jamais.
  • Si tout ne peut pas être résolu, il est possible de vivre avec ces divergences.
  • Nous accordons une importance différente à des situations identiques. C’est ce qui nous empêche souvent de nous mettre à la place de l’autre.
  • Reconnaître l’idéalisme émotionnel de chacun et pouvoir en parler signifie valider et construire une connexion émotionnelle dont a besoin un couple.
  • La meilleure manière de trancher un problème est en montrant du respect à l’autre : “Je sais que nous ne sommes pas d’accord, je comprends que tu as ta vision de ce sujet, tout comme j’ai la mienne. Alors, je te respecte”.

Couple-allonge

Conserver son espace personnel signifie devenir un détecteur de rêves

Plus un couple partage des informations sur ses aspirations, plus la relation est saine en ce qui concerne les ambitions et les contacts émotionnels. Cette prémisse est nécessaire pour aider l’autre à se réaliser en fonction de ses rêves.

Le fait de ne pas entraver la liberté de l’autre et de le laisser se découvrir ne suffit pas dans un couple. Il est également important et sain d’encourager à la réalisation des rêves et des aspirations de l’autre.

Tomber dans cette erreur est fréquent et se voit dans des phrases du type : “Je ne t’ai pas dit de ne pas le faire”, alors qu’en réalité, on n’a pas vraiment poussé l’autre à le faire et on a fait une moue en apprenant qu’il allait faire cela, du genre : “si tu le fais, attends-toi à des conséquences”.

Ne pas donner son opinion de manière explicite maintient certaines croyances erronées dans la relation de couple.

Ces pensées condamnent directement les attitudes pro-actives qui nous poussent à réaliser nos rêves.

Couple-assis-calin

 Il est bon d’éviter les “agendas occultes et peu explorés” dans le couple et de cultiver un terrain émotionnel qui permette de partager des désirs et des aspirations qui nous aident à recréer un espace de développement individuel.
Pour cela, nous devons :
  • Écouter l’autre à propos de ses aspirations et ses rêves.
  • Lui poser des questions qui lui permette d’explorer l’histoire qui alimente son ambition.
  • Lui offrir de l’empathie en lui transmettant le message suivant : “je comprends que pour toi, c’est important” (que l’on partage ou non son idée).
  • Lui offrir du soutien émotionnel et approuver ses décisions et ses avancées. Il est très important que la personne soit consciente de l’orgueil qu’elle génère chez l’autre.

S’aimer, c’est aimer pour le meilleur et pour le pire. Nous avons tous des défauts et des qualités, un côté blessant, un côté ennuyeux, un côté joyeux, un côté craintif, un côté triste, un côté explorateur, un côté paresseux et un côté déconcertant.

Chacune de nos facettes fait de nous des êtres dignes d’aimer et d’être aimés. C’est pour cela que pour être complémentaires, comme des vitamines émotionnelles, nous devons respecter l’expression de chaque sentiment et chaque manière d’être.

C’est uniquement ainsi que l’on pourra embrasser chaque petit recoin de notre cœur. Baiser-inattendu-couple

Images de Puung et Claudia Tremblay

A découvrir aussi