Comme il est difficile de dire au revoir

12 janvier 2018 dans Développement personnel 571 Partagés
dire au revoir

Qu’est-ce qu’il est difficile de laisser derrière nous quelque chose qui nous a rendu heureux. Qu’est-ce qu’il nous en coûte de changer d’entreprise ou de tourner des pages. Comme cela fait mal parfois de devoir prendre part à un au revoir sans retour. Combien cela fait mal de se séparer de quelque chose que nous aimons, quelque chose que nous savons que nous ne devons pas garder, mais à qu’est-ce que c’est difficile de dire au revoir.

Il le faut, nous le savons, il faut parfois fermer des étapes. Nous devons changer d’emploi, les amitiés se perdent, la maison est trop petite pour certain, les enfants prennent du temps, la jeunesse nous salue à travers les souvenirs…il en coûte et parfois énormément, mais cela fait partie du cycle de la vie. Nous fermons, disons au revoir et ouvrons et disons bonjour à la nouveauté.

Nous ajoutons des chapitres à l’expérience, mais nous avons besoin de points. Nous avons besoin de pages blanches pour continuer à écrire, ledit chapitre a besoin d’une fin, il a besoin de se terminer, mais il aura une continuité, ses empreintes seront sur la page suivante. Cela aura du sens si nous savons pourquoi nous fermons et pourquoi il est nécessaire de le faire. Cela aura du sens lorsque nous le ferons.

Il n’est pas facile de dire au revoir, mais il est bon de savoir que parfois cela est nécessaire de le faire, qu’après le deuil nous serons prêts à affronter tout ce qui se présentera. Parfois, la douleur de ce qui est perdu est plus saine que la douleur de continuer à porter quelque chose qui est déjà de trop.

femme sur une balançoire

Le vide qui reste après avoir dit au revoir

Ceci est difficile à expliquer, mais il est certain que cela sera compris dans la mesure où nous en avons tous fait l’expérience dans une certaine mesure. Il existe des au revoir qui sont pour les courageux, ceux qui laissent un vide qu’il nous en coûtera plus tard de remplir ou que nous ne remplirons plus. Il est difficile de faire face à l’inconnu, il est difficile de quitter notre zone de confort, il est difficile de finir parce qu’il nous en coûte de savoir que nous devons commencer.

Il reste un vide, oui, parce que la douleur de la perte est une douleur, et en la couvrant nous ne faisons que l’alimenter pour la rendre plus forte. Nous devons apprendre à dire au revoir, nous devons apprendre à tolérer ce vide, nous devons savoir ce qu’il est nécessaire de fermer, qui peut être douloureux sur le moment, mais qui demain ne le sera plus.

La magie de dire au revoir est rarement vue au moment où nous le faisons, la magie est dans tout ce qui vient après, dans le monde des possibilités qui s’ouvre à nous lorsque nous commençons quelque chose de nouveau, dans tout ce qui nous attend lorsque nous aurons guéri nos blessures. La magie de l’au revoir se situe généralement dans ces manifestations ultérieures.

Si nous apprenons à connaître ce vide, si nous ne le faisons pas plus grand que ce qu’il devrait être, si nous lui accordons la place dont il a besoin, si nous nous autorisons à pleurer dans l’hypothèse où nous en ressentons le besoin et prenons le temps de guérir, nous serons prêts pour ce qui se présentera. Il est difficile à dire au revoir, mais ce faisant, nous apprenons à nous soigner et à prendre soin de nous. Apprendre à dire au revoir signifie grandir.

petite fille lâchant un coeur en forme de ballon

Il faut dire au revoir pour avancer

Nous devons dire au revoir pour continuer à avancer, nous devons fermer des étapes et en ouvrir de nouvelles. Nous devons faire face aux adieux car nous devons également prendre des risques de nouveau. Le monde s’arrête rarement et nous faisons partie de ce dernier. La peur, notre fidèle compagnon de voyage dans la vie s’accroche à ce qui est connu par crainte de l’inconnu, mais nous disposons en nous de la force pour la surmonter.

Si nous regardons en arrière, nous réaliserons comment les vies changent ; même nous, malgré toutes les connaissances dont nous possédons, n’aurions pu définir exactement notre emplacement actuel il y a quelques minutes, quelques heures, quelques jours, quelques mois ou quelques années. Nous sommes arrivés à l’endroit que nous occupons grâce à nos décisions, et parmi elles, grâce à nos décisions de dire au revoir.

Il est difficile de dire au revoir, mais il faut apprendre à le faire. Il nous en coûte de fermer les étapes et de visualiser la nouveauté qui nous parvient, ce bonjour qui tient l’au revoir par la main. Ce n’est pas facile, mais cela apporte aussi quelque chose de positif, incontestablement. Il est difficile de dire au revoir, mais la magie du nouveau est également quelque chose de surprenant, faisant que de nombreux au revoir en valent la peine.


A découvrir aussi