Différences entre séparation et divorce

27 mars 2019
Se séparer ou divorcer : en quoi est-ce différent ?

Cela peut sembler identique, mais ce n’est pas le cas. Autrement dit, les différences entre séparation et divorce existent légalement, un fait qui peut affecter personnellement chaque membre d’une relation et également une famille, car les enfants en subissent aussi les conséquences.

Lorsque vous optez pour la cessation de la coexistence entre deux conjoints, il est important de savoir à quoi s’attendre. La première étape est généralement la séparation, et la seconde, le divorce, qui est beaucoup plus définitif.

Quelles sont les différences entre séparation, séparation de facto et divorce ?

Nous allons voir en quoi consiste chaque formule. D’une part nous avons la séparation, ce qui implique une cessation effective de la cohabitation entre les époux. Toutefois, elle n’est pas définitive et n’a pas d’effets juridiques tant qu’elle n’a pas fait l’objet d’une déclaration rendue par une décision judiciaire.

Il y a un autre cas de figure, appelée séparation de facto, mais cela n’a aucun effet juridique sur les tiers. Autrement dit, les deux époux décident de mettre fin à leur relation en n’habitant plus ensemble, mais restent mariés.

Finalement, le divorce a un effet légal sur les tiers et dissout totalement le mariage. Ici, une décision judiciaire sera donc nécessaire.

séparation et divorce

2 similitudes et 3 différences entre séparation et divorce

Nous trouvons, effectivement, trois différences entre séparation et divorce qui, légalement, sont celles qu’il faut prendre en compte. Donc, si vous envisagez de mettre fin à votre relation juridique, il serait bon de les envisager :

  • • Si la séparation ne dissout pas le lien du mariage, le divorce le fait définitivement par une décision de justice
  • • Un divorce implique la dissolution du régime économique dans le mariage. La séparation ne le fait qu’à partir de la décision de justice
  • • Après la séparation, les conjoints ne peuvent pas se remarier, ni entre eux ni avec d’autres personnes ; ils ne peuvent le faire qu’après le divorce

À certains égards, séparation et divorce se ressemblent. En effet :

  • • Peu importe qu’il y ait séparation légale ou divorce, à moins que le testament le spécifie, le droit légitime à l’héritage est perdu.
  • • Une fois le décret définitif de séparation ou de divorce établi, des mesures sont établies concernant la garde et l’éducation des enfants, le régime de visite, etc. Cela comprend également les pensions, l’autorité parentale, la dissolution du régime économique matrimonial, l’occupation du logement ou des logements, etc.

Différences psychologiques entre divorce et séparation

La séparation est généralement plus difficile à vivre que le divorce ; intéressant, non ? Généralement, la séparation vient avant le divorce. Cependant, le mariage n’est toujours pas dissous jusqu’à ce que la décision du tribunal soit rendue. Autrement dit, on peut encore envisager une amélioration de la situation au sein du couple.

Autrement dit, la première étape, et la plus difficile, peut être la séparation. Cependant, une fois le divorce prononcé, il est probable que les deux époux aient refait leur vie, donc la situation ne sera pas si traumatisante. En fait, cela peut même être considéré comme une expérience libératrice. Il est également possible que l’un des époux ait eu l’espoir de revenir et considère la dissolution finale du mariage comme la preuve ultime de la rupture définitive de la relation. Ce peut être un moment difficile pour l’un des deux dans ce cas.

séparation et divorce

Séparation ou divorce

Quoi qu’il en soit, les deux situations sont difficiles. Dans un cas comme dans un autre, certaines caractéristiques qui ressemblent au processus de deuil peuvent être présentées :

  • Sentiment de perte, d’attentes et d’idéaux
  • Impression d’avoir échoué, un fait qui peut générer de la culpabilité
  • Souffrance pour les enfants et peur des changements appropriés
  • Situation de faible estime de soi, remise en question personnelle et évaluation du passé
  • Dépression, il n’est pas facile de mettre fin à une relation dans laquelle beaucoup de choses ont été partagées depuis plusieurs années
  • Inquiétude et insomnie
  • Syndrome de stress post-traumatique, surtout s’il y a eu violence sexuelle
  • Symptômes d’inadaptation et tendance à l’isolement

Il ne fait aucun doute que la situation n’est agréable pour personne. Mais aussi difficile cela soit-il, nous devons essayer de rationaliser et de réorienter nos vies après une séparation ou un divorce, surtout s’il y a des enfants en commun.

 

Guía de intervención psicológica y mediación familiar en procesos de separación y divorcio (2009). Instituto provincial de bienestar social, Diputación de Córdoba.

Novo, M., Arce, R. (2003). Separación conyugal: Consecuencias y reacciones postdivorcio de los hijos. Galego-portugeixa, Nº8