Demander pardon et réparer ses erreurs, deux choses qu’un narcissique ne fera jamais

· 6 janvier 2019
Le pardon n'est pas un concept facile.

La personne narcissique peut nous sembler charmante, sûre d’elle et même attentive quand elle a un but en tête. Cependant, il y a une chose qu’elle ne fait presque jamais, et encore plus dans son couple. Celle de demander pardon. De reconnaître ses torts. Et de réparer ses erreurs. Les experts nous signalent que cela est dû à leur attitude égocentrique et dominatrice qui n’abrite pas la moindre once d’empathie.

Dans nos relations d’amitié, de couple, de travail et de famille, les désaccords et les conflits ponctuels sont habituels. Qui plus est, et presque sans en être conscients, nous pouvons parfois offenser quelqu’un ou lui faire du mal. Dans ce cas, nous n’hésitons pas à nous excuser sincèrement afin de reconstruire ce lien et tirer des leçons de ce qu’il s’est passé. L’objectif est de ne pas répéter les mêmes erreurs.

Ainsi, une plus grande intelligence sociale et émotionnelle n’implique pas seulement de demander pardon mais de le faire de la façon la plus efficace qui soit. La personne habile dans ces compétences montrera ainsi une grande ouverture émotionnelle, une sincérité sans faille et un désir évident de réparer ses torts.

Mais que se passe-t-il dans le cas des personnes narcissiques? Des études comme celle réalisée par Joost M. Leunissen et Constantine Sedikides, de l’Université de Nottingham nous le disent très clairement. Ce type de profil ne ressent pas toujours de culpabilité après ses transgressions.

Par conséquent, même si cette personne sent une pression sociale qui la pousse à réparer cette situation, le fait de reconnaître ses torts lui provoque une grande contradiction, une résistance et même une souffrance. Pourquoi ? Parce que cela impliquerait de rendre son ego vulnérable. Étudions cela de plus près.

conflit entre personnes narcissiques

 

Les narcissiques et le faire de demander pardon

Masterson (1981) nous rappelle que ce profil va d’un point que l’on considère comme normal (là où il y a une régulation plus ou moins adéquate de l’estime de soi) à un extrême déjà pathologique qui définit le trouble de la personnalité narcissique.

Dans ce dernier cas, ces personnes ont besoin de construire et de protéger l’image d’un « moi » clairement surdimensionné. Avec ce « moi », elles parviennent à protéger cette pièce interne si faible et fracturée: l’estime de soi. Elles aspirent par conséquent à donner une image d’efficacité redoutable, de perfection et de suffisance.

Mais que se produit-il au moment où un narcissique commet une transgression ? Que se passe-t-il quand, par exemple, son conjoint lui reproche son manque de respect, ses mots négatifs, son égoïsme ou son manque d’attention ? En réalité, c’est très simple : le narcissique ne peut pas assumer ces fautes. Le faire reviendrait à entrer en conflit avec cette image de perfection qu’il s’efforce de maintenir.

personne narcissique

Le narcissique veut des personnes « miroirs » dans lesquelles il peut se refléter et n’admet pas les contradictions

Andrew P. Morrison est l’un des plus grands experts en personnalité narcissique. Ainsi, dans son introduction à Essential Papers on Narcissism, il nous indique que les narcissiques cherchent avant tout des personnes « miroirs ».

  • La personne narcissique préfère ce type de relations où l’autre partie se limite à refléter ses qualités. Elle désire, pour le dire plus simplement, que les autres agissent comme le miroir magique de la belle-mère de Blanche-Neige, qui lui répétait tous les jours qu’elle était la plus belle du royaume.
  • Si, à un quelconque moment, ce miroir commence à lui parler de ses fautes, de ses erreurs et de ses torts, la personne narcissique pourra difficilement s’excuser.
  • Elle ne le fera pas parce qu’elle ne ressent pas de culpabilité. Dans le cas du trouble de la personnalité narcissique, il est habituel que l’empathie soit très faible. Par conséquent, la personne ne comprend pas que l’autre personne soit blessée ou préoccupée.
  • Par ailleurs, étant donné que ce profil comprend les relations comme de simples liens ou transactions qui lui apporteront des bénéfices, il pourra dire à l’autre personne que c’est tout simplement son problème.

Ces dynamiques, comme nous pouvons l’imaginer, peuvent être extrêmement nocives au sein d’un couple.

Le narcissique vous fera croire que l’erreur vient de vous

Nous savons qu’en général, demander des excuses est une étape que le narcissique ne franchira pas. Cependant, quelque chose d’encore plus complexe et contradictoire pourra se produire.

  • Ce type de personnalité, même si nous ne le croyons pas, souffre beaucoup. La personne narcissique souffre intensément parce qu’elle se sent toujours frustrée et amère. Sa faible estime de soi la place continuellement sur ce champ de bataille où elle essaye de briller avec l’armure la plus dorée et la plus belle de couronnes.
  • Ce besoin de feindre la perfection, l’efficacité et la suffisance tombe souvent nez à nez avec une réalité qui ne tolère pas ce type d’attitudes.
  • Au niveau du couple, une chose se produit très fréquemment: quand l’autre personne lui demande de s’excuser pour une situation concrète, le narcissique lui fait croire qu’elle en est responsable. Parce qu’elle ne comprend pas, parce qu’elle ne voit pas les choses de la même façon, parce qu’elle est faible, ignorante...

Ainsi, et presque sans nous en rendre compte, la situation peut s’inverser. N’oublions pas que les personnes avec un trouble de la personnalité narcissique sont expertes en manipulation. Il est donc très probable que nous finissions par leur demander pardon.

Que faire avec les narcissiques qui ne veulent pas s’excuser ?

Il faut savoir qu’il existe de nombreux types de narcissiques. Ce trouble va d’une intensité moindre à une intensité élevée. Nous pouvons par exemple mentionner les narcissiques psychopathiques. Dans ce cas, il s’agit de profils qui feignent d’être normaux et fonctionnels mais qui font énormément de mal aux autres sur le plan émotionnel.

  • Les narcissiques ont besoin d’une aide spécialisée. Ils ont besoin d’une intervention thérapeutique qui leur permette de travailler des aspects comme les raisonnements antisociaux, l’estime de soi, l’illusion de supériorité, l’acceptation de ses imperfections, l’empathie… Ils doivent être pleinement conscients du mal qu’ils font à travers leurs comportements et leurs attitudes.
  • De notre côté, dans cette relation quotidienne avec un narcissique qui refuse de demander pardon, il n’y a que deux options possibles. Ou il y a du respect, ou il n’y en a pas. Ou nous lui offrons une opportunité de changement avec l’aide d’un expert ou nous prenons en considération la possibilité d’établir une distance avec lui.

Dans de nombreux cas, et en fonction de chaque sous-type de personnalité narcissique, des progrès et des améliorations peuvent avoir lieu. Ne perdons donc pas espoir. Si nous avons un proche, un conjoint ou un ami avec ce trait, essayons de lui faire prendre conscience de l’impact de son comportement. Faisons en sorte qu’il se fasse aider.