Découvrez 3 clés pour être plus déterminé

14 décembre, 2020
Découvrez ici quelques clés pour être plus déterminé. Il est question de neutraliser cette tendance à trop douter.

De nombreuses décisions ne se prennent pas, car le doute nous assaille et nous envahit. Il entraîne une sorte de paralysie qui nous empêche d’opter pour telle ou telle alternative. Les clés pour être plus déterminé sont étroitement liées à la tactique pour neutraliser cette tendance à trop douter.

Il est sain de peser les différentes options, notamment lorsque nous devons résoudre un problème aux implications importantes. Puis arrive le moment où nous franchissons une limite et nous n’analysons plus les choses sainement. Nous ruminons alors nos pensées qui nous plongent dans un cercle vicieux.

Le doute permanent est plus perceptible chez certaines personnes. Dans ces cas-là, c’est souvent la vie qui décide à leur place, et les conséquences ne sont généralement pas agréables. Comment sortir de ces ruelles qui semblent sans issue ? Quelles sont les clés pour être plus déterminé ?

« Vous prenez parfois la bonne décision, vous faites parfois en sorte que la décision soit bonne. »

-Phil McGraw-

Une femme l'air pensif.

1. Éviter la réflexion axée sur les résultats

La première stratégie pour être plus déterminé a trait à un changement d’orientation. Lors de l’évaluation des options, l’esprit se concentre davantage sur les résultats possibles des actions que sur le processus de choix lui-même. Il conviendrait plutôt d’émettre des hypothèses sur ce qui se passerait ou non pour chaque alternative.

Il ne s’agit pas de la bonne façon de poser le problème. Premièrement, parce que nous associons, par définition, les conjectures à une erreur. En d’autres termes, peu importe notre souhait d’anticiper notre propre réalité, cela reste possible. Les conséquences des actions dépendent de bien d’autres facteurs que notre propre volonté.

Par conséquent, pour être plus déterminé, la première chose à admettre est qu’il n’y a aucune situation pouvant être sous notre contrôle total, même si nous dominons certains aspects. Chaque choix est un pari, non une certitude. Ainsi, le plus important est de se concentrer sur les éléments à votre portée et d’accepter que l’incertitude reste la norme.

2. Limiter les options, l’une des clés pour être plus déterminé

Une autre bonne stratégie pour être plus déterminé est de limiter vos options. Il convient en effet de délimiter certains paramètres dans lesquels nous prendrons la décision. Il est nécessaire de fixer certaines limites pour éviter un flux continu d’idées et d’émotions qui pourraient nous paralyser plutôt que nous mobiliser.

Limiter les options signifie, en premier lieu, fixer une date limite. La conclusion du processus pourrait finir par être reportée pour toujours si nous laissons ouverte.

Puis arrivera le moment où la réalité décidera pour nous (nous achetons la veste bleue ou la verte, jusqu’à ce que quelqu’un achète la verte et que nous ayons seulement la possibilité de choisir la bleue). Il convient donc de fixer un délai.

Il convient par ailleurs de tenir compte du fait que le processus de prise de décision est essentiellement un processus de rejet. De sorte qu’il ne s’agit pas d’ajouter de plus en plus d’options, mais de les supprimer. Lorsque l’une des alternatives est faible, n’y réfléchissez pas davantage, éliminez-la.

Un homme en train de douter.

3. Se détacher de la situation

L’un des facteurs les plus paralysants dans ce types de cas est le lourd fardeau émotionnel qui entoure souvent le processus décisionnel. Nous laissons souvent la peur ou l’excitation prendre le dessus sans même le remarquer. Il ne s’agit peut être pas du meilleur moment pour décider si de nombreux éléments affectifs sont impliqués.

Il est évident que les décisions impliquent non seulement des aspects cognitifs, mais aussi des aspects émotionnels. Il ne s’agit pas d’attendre de ne plus ressentir aucun sentiment. Il faut éviter que l’intensité émotionnelle soit trop importante. Ce facteur brouille en effet les situations et nous amène à les voir de manière déformée.

Ainsi, la meilleure chose là faire est de favoriser les états de détente avant d’affronter la question sur laquelle il faut se prononcer. Une bonne technique consiste à faire semblant que quelqu’un d’autre nous demande des conseils sur la manière d’agir. Vous pouvez vous écrire un courrier à vous-même et y répondre.

Enfin, il est important de mettre de côté l’idée qu’il existe une décision parfaite. Ce qui perpétue le doute est souvent la recherche d’une alternative dans laquelle nous gagnons tout et ne perdons rien.

Tout choix implique de renoncer à quelque chose, dans une plus ou moins grande mesure. Ainsi, pour augmenter notre agilité dans le processus de prise de décision, il est préférable d’accepter que toutes les décisions sont empreintes d’incertitude.

Braidot, N. (2012). Sácale partido a tu cerebro: todo lo que necesitas saber para mejorar tu memoria, tomar decisiones y aprovechar todo tu potencial. Ediciones Granica.