Avoir de bonnes notes ne garantit pas le succès professionnel

· 24 mars 2017

Avez-vous déjà entendu parler d’un personnage célèbre dont les notes laissaient à désirer ? Il semble impossible d’imaginer que quelqu’un qui a atteint le succès dans sa vie professionnelle ait pu avoir été un-e élève cancre et n’ait pas fait beaucoup d’études. C’est pourtant quelque chose qui arrive fréquemment. Les notes ont très peu de lien avec le succès et le peu de réussite à l’école peut même être positif pour l’avenir.

Stephen Hawking a commencé à lire à 8 ans.

Des personnages comme Steve Jobs, le créateur de la marque Apple, Bill Gates, créateur de Microsoft, n’ont pas été des élèves abonnés au 20/20. Et que dire du Prix Nobel de Littérature Joseph Brodsky ?Les professeur-e-s ne savaient pas quoi faire car ses notes et son travail en classe étaient déplorables. Peut-être que l’intelligence ou les grandes idées n’ont rien à voir avec le fait d’avoir de bonnes notes à l’école.

Le succès des personnes moins extraordinaires

La grande quantité de personnes à succès qui ne brillent pas par leurs notes à l’école permet de nous rendre compte que nous avons une idée sur le monde, qui est souvent bien éloignée de la réalité. Nos parents et professeur-e-s exigent de nous de bonnes notes car selon elleux, elles nous ouvriront des portes et nous mèneront là où nous voulons arriver. Or, les pires étudiant-e-s ne peuvent-iels pas atteindre le succès ? Et existe-t-il de mauvais-es étudiant-e-s ?

Le modèle d’apprentissage dans les écoles n’a pas beaucoup varié ces dernières années. On continue à apprendre des dates et des nombres qui ne serviront à rien dans le futur, à part réussir un examen. En conséquence, on passe beaucoup de temps en classe le nez levé, à s’ennuyer et à s’endormir.

Le peu de dynamisme et le manque de motivation fait que beaucoup d’étudiant-e-s, pourtant brillant-e-s, se désintéressent totalement des tâches scolaires.

enfant-questions

La plupart d’entre elleux sont frustré-e-s, pensent qu’iels ne sont pas suffisamment fort-e-s pour faire le travail qu’iels veulent faire et se mettront des entraves et des excuses pour empêcher leurs rêves. Mais, d’autres, choisiront une idée et la mèneront jusqu’à la fin, aussi folle puisse-t-elle paraître. Si elle les motive et leur plaît, pourquoi ne pas le faire ? Pourquoi ne pas croire en soi-même ?

Les professeurs d’Albert Einstein se plaignaient car il réfléchissait trop avant de répondre à une question. On le considérait donc comme un élève lent.

Nous ne sommes pas tou-tes fait-e-s pour les études car souvent, nous n’apprenons pas ce qui nous plaît. L’enseignement nous limite et nous empêche de nous plonger dans ce qui nous intéresse vraiment. C’est pour cela que si vous avez de mauvaises notes, cela ne veut pas dire que vous êtes moins intelligent-e que les autres. Vous n’avez juste pas trouvé ce qui vous motive vraiment et ce que vous souhaitez apprendre.

De plus, sachez que les notes ne sont que des numéros qui vous mettent dans des cases : médiocre, passable, bien, très bien, excellent. Bien faire un exercice ou un examen ne fait pas de vous quelqu’un de plus intelligent, mais quelqu’un qui a réussi à résoudre le problème de la meilleure des manières et surtout, en fonction de ce que le professeur voulait.

Le manque de créativité dans les écoles

Arrivé-e-s à ce point, nous sommes conscient-e-s que si des gens ont réussi à créer des marques aussi célèbres et à décrocher des Prix Nobel, cela veut bien dire que vous aussi le pouvez. La seule chose qui leur manquait à l’école était cette impulsion créative qui leur permettait d’exploiter tout leur potentiel.

Mais la créativité dans les écoles est quelque chose qui n’est pas suffisamment exploité. Tou-te-s les élèves étudient de la même manière, mais iels ne sont pourtant pas tou-te-s pareil-le-s ! Certain-e-s ont une mémoire visuelle, d’autres aiment les histoires et d’autres encore ont besoin d’exprimer leur créativité et leur ingéniosité. Et tou-te-s pourraient avoir 20/20 !

enfant-imagination

Malgré ce manque de créativité à l’école et l’importance que l’on donne à des programmes académiques obsolètes, la bonne nouvelle, c’est que le fait de ne pas avoir de bonnes notes ne fait pas de vous une personne moins intelligente ou avec moins de possibilités de devenir « quelqu’un ».

Bien au contraire, il semblerait que les personnes qui ont été le moins remarquées à l’école soient celles qui ont pu laisser libre cours à leur créativité une fois qu’elles étaient hors de l’école. Celles qui ont pu transformer le monde avec leurs inventions et leurs innovations.

Les professeurs de Charles Darwin ont dit que c’était “un enfant qui se trouvait en-dessous des standards communs de l’intelligence. C’est un grand malheur pour sa famille ».

Si vous avez été l’une de ces personnes, vous savez à présent qu’il n’y a plus de barrières devant vous. On vous a appris à les mettre, mais elles n’existent plus, si vous le voulez. Peut-être que vous vous en êtes rendu-e compte tôt, dès que vous êtes sorti-e de l’école et que vous avez remarqué que tout ce que l’on vous avait dit ne vous servait pas, ou n’était pas pour vous. Peut-être que l’on discriminait vos écrits ou vos esquisses. Peut-être que lorsqu’on vous demandait ce que vous vouliez devenir et que vous répondiez « écrivain-e » ou « astronaute », on vous regardait comme si vous étiez fou/folle.

enfant-calcul-mental

Mais les véritables fous/folles sont celleux qui ne croient pas en vous, car si vous voulez obtenir quelque chose et que vous en avez vraiment envie, la moindre des choses à faire pour quelqu’un de cet âge -et pour tout le monde mais tout particulièrement quand il y a encore tout à construire-, c’est de l’encourager. Il est évident que vous passerez par des frustrations, que vous vous tromperez et qu’il y aura des moments où vous voudrez abandonner, mais il y aura aussi de merveilleux instants et de grands apprentissages.

À présent, pensez aux petites personnes qui vont tous les jours à l’école avec cette sensation de perdre leur temps. Ne méritent-elles pas de véritables opportunités, des intentions intelligentes et une école bien conçue qui leur tend la main pour développer leur potentiel ? Que vous ayez des enfants ou non, l’éducation est un thème qui concerne tout le monde. Sa conception et ses méthodes, aussi.