Dans la vie il faut laisser des empreintes, pas des cicatrices

7 avril 2016 dans Emotions 19 Partagés

Il y a une grande différence entre laisser des empreintes et laisser des cicatrices.

Les premières sont des marques indélébiles que nous souhaitons arborer avec orgueil sur notre peau et dans notre mémoire, car elles nous rappellent des moments d’amour, d’amitié et d’épanouissement.

À l’inverse, les cicatrices se forment à partir de la douleur, des blessures provoquées par l’abandon, l’humiliation, l’envie ou la solitude indésirée et injuste.

Ce sont des marques que nous ne voulons pas avoir et qui nous rappellent une douleur que nous n’avons pas souhaitée.

C’est pour cela qu’il est important de regarder chacun de nos actes dans le but de bien faire et de mettre la bonté en avant.

La qualité et la chaleur émotionnelles doivent être les priorités lorsqu’il s’agit de choisir la manière dont nous voulons avoir des relations avec les autres.

tumblr_nmz0f16QHp1r3y74po1_1280

Les cicatrices sont très importantes, il faut les admirer avec orgueil

Une fois que l’on est cassé, on est indestructible. C’est l’avantage de toucher le fond : il n’y a plus rien qui nous retient, il n’y a plus de forces qui nous tirent vers le bas ou d’incertitudes qui nous font mal.

La seule option est de prendre de l’élan, de réagir et de remontrer la pente.

Et parfois, il est inévitable d’avoir mal. De fait, il est important aussi de ressentir des mauvaises choses, de connaître la douleur après avoir joué avec le feu et de ressentir la blessure du couteau qui dépassait sur notre chemin.

Ce n’est pas simple de comprendre cela mais c’est quelque d’inhérent à la vie. Les blessures ne sont pas toujours mauvaises car elles nous aguerrissent et nous font comprendre le sens de la vie.
Partager

Blessures-resilience-1024x683

Transformer chaque cicatrice en un apprentissage

Les apprentissages qui nous laissent des empreintes, quelle que soit la méthode d’enseignement, sont vraiment les meilleurs.

C’est important car selon la manière dont nous regardons ce qui nous a fait du mal, nous pourrons le percevoir différemment.

C’est-à-dire que ce n’est pas la même chose que de regarder vers le soleil à la mi journée sans lunettes de soleil, et le faire avec des lunettes le soir.

Il faut être conscient que parfois, lorsqu’on pense à nos blessures avec rancœur et peur, ce que nous faisons, c’est contribuer à les infecter. 

C’est pour cela que peut-être que le meilleur moment pour regarder en arrière, ce n’est pas celui où nous nous sentons plus vulnérables.

Par exemple, si votre conjoint ne vous appelle pas alors qu’il devait le faire, mieux vaut ne pas penser à la fois où il vous a été infidèle.

C’est-à-dire qu’il s’agit de respecter les rythmes et les moments, de ne pas être des masochistes émotionnels et d’essayer de cicatriser les blessures lorsque c’est possible et non pas quand le contexte favorise leur réouverture.
Partager

Blessures

Chaque personne qui passe dans notre vie est unique

Elle laisse toujours un peu d’elle-même et emmène avec elle un peu de nous.

Il y aura celles qui emporteront beaucoup, mais il n’y en aura aucune qui ne laissera rien

C’est la preuve évidente que deux âmes ne se rencontrent pas par hasard.

Jorge Luis Borges

D’autre part, il y a des personnes, des situations et des lieux qui laissent leurs empreintes indélébiles dans notre essence, qui nous donnent l’opportunité de guider notre présent tout en assainissant notre passé et notre futur.

Cela doit toujours être notre objectif  : laisser une empreinte et aider à assainir les douleurs inévitables.

C’est notre meilleur gilet de sauvetage, car ce sera ce qui remplira ce qui nous entoure de signification merveilleuse.

Il est important de ne pas se dessiner une empreinte par principe et de le faire avec tact, douceur et bonté.

Cela garantit les liens sans conflits et bien sûr, des souvenirs basés sur la bonne entente, le bien-être et le bonheur d’avoir à ses côtés des personnes en acier inoxydable.

A découvrir aussi