Toutes ces choses que je pourrais faire si je n’avais pas peur…

· 8 mars 2016

J’ai peur de l’amour car on m’a fait mal une fois et j’ai peur retomber amoureuse et que l’on me refasse souffrir. J’ai peur de quitter un travail que je n’aime pas car je ne sais pas si j’en trouverai un autre ou si j’arriverai à payer mes factures.

J’ai peur de dire ce que je pense et je me tais, pour éviter qu’on me rejette ou parce que je crains la réaction que peuvent avoir les autres. J’ai peur de voyager car j’ai peur qu’il m’arrive quelque chose.

Cependant, aimer c’est toujours prendre un risque. Changer aussi est une issue et être nous-mêmes est une nécessité.

Pourquoi avons-nous si peur de prendre ce risque ? Pourquoi avons-nous un système de croyances profondément enraciné qui nous pousse à généraliser ce qui nous rend heureux, sans considérer que ce qui rend heureuse une personne ne rend pas forcément heureuse une autre?

“Certains parents sont prêts à tout faire pour leurs enfants, sauf les laisser être eux-mêmes.”
-Bansky-

De quoi avez-vous peur ?

Lorsque nous sommes enfants, nous n’avons pas peur de beaucoup de choses. Mais au fur et à mesure que nous grandissons, nous commençons à introduire dans notre cerveau des règles pour régir notre peur sur la base de l’expérience : « j’ai peur de le quitter, même si je suis malheureuse, car je ne sais pas être seule », « j’ai peur de changer de travail, même si je n’aime pas du tout mon travail actuel »…

Cependant, imaginez un instant comment sera votre vie dans 5 ans si vous ne changez rien. Alors, de quoi avez-vous le plus peur ?

“Sois le changement que tu veux voir dans le monde.”
-Mahatma Gandhi-
femme qui enlace le monde

Le fait de s’ancrer et de ne pas vouloir changer est dû à l’émotion de peur. Cependant, comme toute autre émotion, la peur peut être gérée et modifiée.

Lorsque les personnes n’ont plus peur, elles font ce qu’elles veulent de leur vie et non pas ce que les autres voudraient qu’elles fassent de leur vie. Ainsi, la première chose à faire est d’identifier l’origine de la peur, pour pouvoir ensuite l’affronter.

La peur du changement

Souvent, tout au long de notre vie, nous nous plaignons d’une multitude d’aspects qui nous dérangent, qui nous énervent, qui nous rendent malheureux, et qui nous font mal.

Cependant, vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez fait quelque chose pour changer tout ce qui ne vous plaît pas ?

Ce qui nous fait peur en réalité, c’est l’échec. Cependant, nous devons toujours avoir conscience que l’incertitude fait partie de la vie et que nous ne pouvons jamais savoir avec exactitude ce qu’il va se passer. Ainsi, nous devrons apprendre à travers l’échec.

La peur de la liberté

La liberté suppose une responsabilité, car nous ne dépendons plus des autres mais de nous-mêmes. Rien ne sert d’attendre que le travail de nos rêves tombe du ciel ou que le conjoint que nous désirons apparaisse comme par magie.

Tout type de rêve suppose le courage d’assumer la liberté que nous désirons. Car être libre c’est pour les courageux.

papillons qui volent dans le ciel

La peur de reprendre les rênes de sa vie

Nous avons peur de reprendre les rênes de notre vie mais nous admirons ceux qui y parviennent, ceux qui laissent tout pour réaliser en voyage autour du monde, ceux qui quittent leur travail pour se dédier à ce qui les passionne.

La question qu’il faut se poser est : êtes-vous réellement la personne que vous voulez être ?

Prendre les rênes de sa vie signifie prendre les décisions qui vous portent vers le chemin que vous avez choisi, sans prendre en compte les autres personnes qui prétendant savoir ce qui est bon pour vous et pour votre vie.

Qu’aimez-vous véritablement ? Que vous dit votre coeur ? Écoutez votre coeur, il ne se trompe pas.

Êtes-vous suffisamment courageux pour changer ?

Prendre les rênes de sa vie, laisser derrière soi ses peurs, prendre le risque de la liberté, être responsable de soi-même sont des actes de bravoure.

Nous sommes tous capables de surmonter et de vivre la vie que l’on désire et pour cela nous aurons besoin d’une grande dose de courage.

Cependant, une fois que vous aurez vaincu cette peur dans une parcelle de votre vie, votre capacité à prendre des risques augmentera, car vous serez conscient qu’on apprend toujours et que l’échec fait partie de votre vie, mais que lorsque vous exercez votre liberté vous serez chaque fois un peu plus près de vos rêves.

“Ton temps est limité, alors ne le gâche pas en menant une existence qui n’est pas la tienne.”
-Steve Jobs-