Connaissez-vous la théorie de l’impact social ?

25 mai 2018 dans Théories 0 Partagés

La théorie de l’impact social tente d’évaluer comment les individus peuvent être source ou objets d’influence sociale. L’impact social, c’est toutes les influences sur les sentiments, les pensées ou les comportements des gens. Ainsi, la théorie de l’impact social est utile pour comprendre dans quelles situations sociales se produit une plus grande influence.

Ainsi, l’impact social va dépendre des forces sociales, qui sont celles qui vont provoquer les changements, de l’immédiateté de l’évènement et de la quantité de sources qui produisent l’impact. L’application de l’impact social varie depuis la diffusion de la responsabilité jusqu’à la paresse sociale, le trac ou la communication persuasive.

La théorie de l’impact social

La valeur ou la part de la valeur des relations se base sur les coûts et les récompenses. Alors que les coûts restent des points dans une relations, les récompenses s’ajoutent. D’une part, les récompenses apportent plaisir et satisfaction dont les gens profitent, alors que les coûts englobent tous les facteurs qui font obstacle à une conduite.

Par exemple, imaginez que vous étudiez pour un examen que vous passez le lendemain. Soudain, un ami vous appelle et vous perdez toute la soirée à parler au téléphone. L’appel va supposer un coût, car il vous empêche de réaliser une action, à savoir étudier. Par conséquent, dans ce cas, cette relation serait négative. Vous avez été influencés, ce qui a eu un impact social sur vous.

homme soumis à la théorie de l'impact social

Les facteurs de la théorie de l’impact social

La théorie de l’impact social s’explique par trois facteurs. Ces facteurs sont :

  • La force : c’est un réseau de tous les facteurs individuels qui font qu’une personne est influente. Elle recouvre les facteurs individuels comme la taille, l’intelligence et la richesse, ainsi que les facteurs liés aux relations et aux spécificités de la situation, comme par exemple le fait d’appartenir au même groupe. Pour reprendre l’exemple précédent, il s’agirait de la relation avec votre ami.
  • L’immédiateté : elle tient compte de la récente occurrence de l’évènement et de s’il y a eu des facteurs qui sont intervenus. Dans l’exemple expliqué, l’évènement était l’examen que vous deviez passer le lendemain et pour lequel vous n’avez pas pu étudier. L’immédiateté dans cet exemple serait le temps qu’il vous restait jusqu’à l’examen.
  • La quantité de sources : elle fait référence à la quantité de sources d’influence. Dans l’exemple précédent, la seule source d’influence a été l’appel de votre ami.

Les lois de la théorie de l’impact social

Ces trois facteurs donnent lieu à trois lois de l’impact social. La première loi est celle des forces sociales : cette loi établit que l’impact social est la fonction des trois facteurs de la partie précédente de cet article. L’augmentation de chacun des trois facteurs augmenterait considérablement l’impact social. Au contraire, une valeur nulle ou très basse ferait qu’il n’existerait presque pas d’impact social.

La deuxième loi est la loi psychosociale. Selon cette loi, le plus grand impact social a lieu lorsqu’apparaît une seule source. Autrement dit, lorsqu’il n’existe aucune source et que soudain il en apparaît une. Dans le cadre d’étude menée à ce sujet, diverses personnes sont restées dans la rue à regarder le ciel, bouche bée. Les résultats ont montré que plus il y avait de personnes qui regardaient le ciel, plus elles étaient curieuses, et que le changement était de plus en plus insignifiant à mesure que le nombre de personnes présentes augmentait.

La troisième et dernière loi est celle de la multiplication et de la division de l’impact. En accord avec cette loi, la force, l’immédiateté et le nombre d’objectifs jouent un rôle dans l’impact social. En d’autres termes, plus la force et l’immédiateté sont présentes et plus il y a d’objectifs dans une situation sociale, plus l’impact social se divisera entre tous les objectifs. Cette loi est dans le fond de phénomènes tels que la diffusion de la responsabilité, c’est pourquoi les gens se sentent moins responsables à mesure qu’augmente le nombre de personnes présentes.

homme soumis à la théorie de l'impact social

La théorie dynamique de l’impact social

Les règles qui guident la théorie de l’impact social décrivent les gens comme des récepteurs qui acceptent passivement l’impact social et qui ne tiennent pas compte de l’impact social que les personnes peuvent trouver de manière active. Le modèle est aussi statistique et ne compense pas complètement les dynamiques impliquées dans les interactions sociales. C’est lorsque l’on essaie de résoudre ces points obscurs que surgit la théorie de l’impact social dynamique.

Selon cette théorie, l’influence sociale est déterminée par la force, l’immédiateté et le nombre de sources présentes, de même que pour la théorie précédente, mais ici, les groupes sont des systèmes complexes qui changent constamment et qui ne sont jamais statistiques. Les groupes se réorganisent en quatre schémas basiques : consolidation, groupement, corrélation et diversité continue. Ces schémas permettent que les dynamiques groupales opèrent et que les idées se diffusent dans tout le groupe.

  • Consolidation : lorsque les personnes interagissent entre elles, avec le temps, leurs actes, leurs attitudes et leurs opinions s’uniformisent.
  • Groupement : les gens ont tendance à interagir avec des groupes formés de membres avec des opinions similaires.
  • Corrélation : avec le temps, les opinions des membres individuels du groupe sur une variété de thèmes convergent et se mettent en relation entre elles.
  • Diversité continue : si les membres d’un groupe minoritaire communiquent avec les membres de la majorité, mais qu’ils résistent à leur influence, il peut exister un certain degré de diversité.

Ces théories nous aident à comprendre l’influence que d’autres personnes ou groupes peuvent avoir. L’impact social qu’ont les sources nous affecte au quotidien, mais maintenant, nous pouvons le mesurer. Nous pouvons savoir quels facteurs vont nous affecter davantage et, bien sûr, comment éviter l’impact social.

A découvrir aussi