3 bonnes raisons de ne pas laisser votre téléphone portable à un enfant

· 18 novembre 2017

Songez-vous à laisser votre téléphone portable à votre enfant ? Est-ce bien, auriez-vous tort ? Nous comprenons ce doute dans la mesure où les nouvelles technologies font chaque jour davantage partie de notre quotidien et que les enfants sont de plus en plus intelligents dans leur utilisation. La grande capacité d’apprentissage dont ils disposent à ces âges, leur curiosité et le monde infini des possibilités offertes par les appareils électroniques rendent ces derniers irrésistibles à leurs yeux.

L’enfance est l’un des domaines où les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et les enfants ne tardent pas à demander le téléphone portable à « grands cris ». Pour que vous puissiez prendre une décision correcte et bien informée, nous vous présentons dans cet article 3 bonnes raisons de ne pas laisser votre téléphone portable à un enfant, ou alors de lui laisser mais sous surveillance et pour une durée limitée.

1. Il affecte le développement neuronal : il apprend au cerveau à fonctionner sous une stimulation constante

Opérer dans un environnement où nous sommes stimulé-e-s en permanence peut sembler une circonstance positive. En effet, de nombreux-ses expert-e-s en développement de l’enfant soulignent la nécessité de stimuler les enfants le plus tôt possible afin d’atteindre un développement intellectuel maximal. Ce qui se passe avec le téléphone portable est que la stimulation qu’il produit n’est pas saine.

Pourquoi en est-il ainsi ? Les appareils mobiles stimulent constamment le cerveau et fournissent un environnement changeant, vibrant et en constante évolution. Cette surexcitation est très agréable pour l’enfant mais elle n’est pas saine car elle est distincte de la stimulation que l’enfant peut trouver dans la vie réelle.

En effet, il est considéré que la sur-stimulation n’est pas saine dans la mesure où une partie de cette dernière est très artificielle, ce qui  peut alors générer une grande frustration lorsque l’enfant se trouve confronté à la vie réelle (plus ennuyeuse et moins excitante). C’est pourquoi diverses études associent l’utilisation du téléphone portable par les enfants de moins de 10 ans (point culminant de la phase de formation de la matière blanche du cerveau) à l’apparition du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité.

La sur-stimulation n’est pas saine car elle ne les prépare pas à la vie réelle, ce qui provoque d’importants sentiments  de frustration lorsque l’enfant fait face à la vie réelle (plus ennuyeuse et moins stimulante).

2. Vous l’exposez au danger d’Internet et des réseaux sociaux

Laisser un téléphone portable à un enfant, c’est lui donner accès à un vaste monde que les parents ne peuvent pas contrôler : le monde d’Internet. Pour l’expliquer métaphoriquement : si vous ne laissez pas votre fils ou votre fille seul-e dans un centre commercial sans prêter attention aux personnes avec qui iel parle, avec qui iel joue et avec qui iel interagit, pourquoi leur laisser le téléphone portable ?

Même si nous croyons que notre fils ou notre fille peut faire un usage contrôlé du téléphone portable, cette idée est peu réaliste. Si nous y réfléchissons, nous serons attentif-ve-s à ce que l’enfant fait avec le téléphone portable pendant les premiers jours, mais après cela, il est très probable que nous lui fassions confiance et que nous baissions notre garde. Ainsi, avec le temps, nous pourrions exposer l’enfant à une série de stimuli et de situations que nous ne contrôlons pas.

Par ailleurs, le fait de laisser le téléphone portable à un enfant facilite le fait de préférer les relations sociales « en ligne » à celles qui se déroulent en face à face et en temps réel. Cela se traduira par une plus grande difficulté lors de l’acquisition de compétences sociales en direct et en vis-à-vis, ce qui pourrait être un obstacle à sa vie sociale et professionnelle lorsqu’il deviendra adulte.

3. Il freine le développement des bonnes habitudes et des compétences nécessaires

L’utilisation du téléphone portable dès la petite enfance empêche le développement d’une compétence importante : la concentration. Cela résulte du fait que les appareils mobiles sont conçus pour passer d’un stimulus à l’autre, ce qui est exactement le contraire de la concentration (se concentrer sur un stimulus à la fois, de manière durable et pendant une longue période).

Il est vrai que les enfants peuvent se concentrer sur ce qui apparaît sur les écrans, mais il s’agit là d’une concentration facile : elle est guidée par des changements continus et par conséquent une grande partie de la concentration est due au téléphone lui-même. Heureusement pour tout le monde, enfants et parents, le cerveau est flexible et peut apprendre à se concentrer même lorsqu’il s’agit d’un cerveau adulte. Cependant, disposant du choix, il est préférable que les enfants apprennent à se concentrer dès leur plus jeune âge.

enfant avec un téléphone portable

De même, laisser le téléphone portable à un enfant le prive d’apprendre à surmonter l’ennui grâce à ses propres initiatives. Être capable de s’ennuyer est très important et en laissant le téléphone portable à l’enfant, nous faisons en sorte qu’il soit systématiquement diverti, qu’il n’est pas à faire face à l’ennui. Evidemment, le fait de ne pas lui laisser le téléphone portable générera davantage de conflits, le rendra parfois « plus gênant » et « remuant ». Cependant, il s’agira d’un excellent test pour notre patience, et une excellente chose pour lui.

Lorsque vous laissez un téléphone portable à un garçon ou à une fille, vous le privez d’apprendre à s’ennuyer alors même qu’il s’agit d’une compétences fondamentales de la vie quotidienne.

Enfin, bien que nous nous soyons concentré-e-s dans cet article sur les raisons de ne pas laisser de téléphone portable à un enfant, il existe également des raisons qui peuvent être bonnes ou neutres et qui doivent aussi être prises en considération. Quoi qu’il en soit, l’important est d’être les gestionnaires de ce qui se passe : si nous leur laissons notre téléphone portable, soyons attentif-ve-s.

Ne l’utilisons pas comme un moyen d’obtenir de la tranquillité pendant un moment et de réduire notre niveau de vigilance. Il s’agit aussi de gérer le temps : si les grands-parents leur laissent le téléphone ou que d’autres le font, expliquons-leur comment nous voulons qu’ils le fassent. Par conséquent, il est d’autant plus recommandé que nous ne leur laissions pas nous-même le téléphone, même s’ils nous traitent de « méchant-e-s », de sorte que nous ne multipliions pas le temps d’exposition.