4 façons de surmonter le trac

· 9 février 2018

C’est une forme d’anxiété paralysante qui vous attaque à des moments réellement inopportuns. Elle occupe tout votre esprit et est capable de vous priver de tous vos moyens. Nous parlons bien sûr du trac, un tremblement incontrôlable qui s’empare de nous au moment de faire face à un public. Que ce soit pour un discours, pour chanter, pour jouer un rôle ou pour recevoir un prix. N’importe quelle situation peut vous causer ce type de panique fulminante.

Dans un premier temps, vous devez savoir que cette peur est très habituelle. Même l’acteur qui a une grande estime de lui-même et qui croit en lui peut le ressentir à n’importe quel moment.

Par conséquent, et même si cela ne vous est jamais arrivé, vous devez savoir quelles sont les clés pour le surmonter et pour sortir brillamment d’une situation aussi délicate. Il est nécessaire d’entraîner votre corps et votre esprit et de dominer votre respirationApprofondissons maintenant tout cela.

Relaxation préalable

Si vous allez entrer sur scène et faire face à un public qui attend votre représentation, la première chose à faire est d’essayer d’apaiser votre corps et votre esprit. Il s’agit de vous calmer intérieurement pour parvenir à aller sur scène sans la moindre crainte, en toute tranquillité et avec les idées claires.

Si vous allez faire un concert, êtes acteur ou devez prononcer un discours devant une grande foule de personnes, il est primordial d’essayer de stabiliser votre voix. Celle-ci va être votre principal outil : vous devez donc vous assurer qu’elle est en bon état. Chantonnez à voix basse, fredonnez une chanson, faites des gargarismes et chauffez-la.

femme qui a le trac

Une chose très importante : murmurez-vous des mots de tranquillité et de positivité puis respirez profondément. Répétez cinq fois ce processus. Vous verrez à quel point vous parviendrez à diminuer vos pulsations et à vous sentir plus sûr de vous. Pour cela, vous pouvez utiliser quelques expressions comme :

  • « Tout va bien se passer ».
  • « Aie confiance en toi ».
  • « Tu peux le faire ».

Vous pouvez aussi faire des étirements. Penchez la tête d’un côté puis de l’autre, bougez vos épaules, étirez votre dos, vos jambes et vos bras. C’est une façon de vous libérer de la tension corporelle que vous êtes vous-même en train de créer.

Vous pouvez avoir vos propres trucs ou rituels. Par exemple, mâcher un chewing-gum un peu avant d’entrer sur scène, boire une boisson énergétique, méditer, vous habiller d’une certaine couleur… L’objectif est que vous ayez confiance en vous. Si, pour cela, vous devez commencer votre représentation cinq minutes plus tard, ne vous en faites pas. Il vaut mieux attendre un instant que se mettre la pression et laisser le trac s’emparer de vous.

Préparez votre discours

Très souvent, nous nous sentons nerveux parce que nous n’avons pas l’assurance de dominer le sujet dont nous allons parler. Il est donc recommandé de le connaître et de manier avec intelligence vos arguments et vos points clés.

Répétez votre discours autant de fois qu’il le faut pour acquérir de la confiance. Cela ne signifie pas que vous devez apprendre chaque phrase par cœur: vous devez dominer les points clés et savoir exprimer la même idée avec des mots différents. Ainsi, vous récupérerez plus facilement le fil si vous vous égarez à un moment donné. Il s’agit de se sentir à l’aise et d’agir comme un poisson dans l’eau.

Cherchez un miroir et entraînez-vous devant lui. Parlez, écoutez-vous et corrigez-vous. Vous pouvez même vous filmer en train de réaliser votre présentation. Vous voir vous aidera énormément dans tout ce processus de dépassement du trac. Il vaut mieux être prudent !

Utilisez des mots facilement compréhensibles et des phrases simples. Si vous avez recours à des mots difficiles à prononcer ou à des phrases subordonnées trop longues, vous finirez probablement par vous tromper et à vous perdre dans votre discours. Cela vous rendra encore plus nerveux et vous paralysera complètement.

homme tenant un micro

Visualisez-vous et familiarisez-vous avec l’environnement

Même s’il est souvent très compliqué de visiter ou de connaître l’endroit dans lequel vous allez vous tenir devant un public, il vaut la peine de le faire. Visualisez-vous en train de vous adresser à des gens, cela vous permettra de gagner en confiance.

« Connaître la distribution de la salle, l’organisation des sièges, les espaces et la lumière vous permettra d’être plus calme. »

S’il vous est impossible de vous rendre au préalable sur le lieu de votre représentation, vous pouvez vous y présenter quelques heures avant l’arrivée des spectateurs. De cette façon, vous vous familiariserez avec l’environnement dans lequel vous jouerez quand il sera rempli de gens.

Quelques minutes avant d’entrer sur scène, vous pouvez aussi essayer de parler à quelques spectateurs. Cette proximité calmera vos nerfs et votre trac.

Calme et imagination pendant votre discours

Parlez lentement. L’un des plus grands points qui indique que vous traversez un épisode de trac est que votre voix commence à s’accélérer. Si vous parlez trop vite, vous allez bafouiller et le public ne vous comprendra pas bien. Or, en notant ce trouble dans l’auditoire, vous commencerez à paniquer et tous les efforts que vous aurez faits jusque là n’auront servi à rien. La clé consiste à se concentrer sur la constance de vitesse de vos mots.

Si vous remarquez que, même en faisant cela, vous avez la voix, les mains ou tout le corps qui tremblent, essayez de respirer profondément. Accordez-vous cinq secondes et imaginez qu’une personne que vous appréciez énormément se trouve dans la salle. Quelqu’un qui vous aime, qui vous respecte et vous soutient. Dites-vous qu’elle est assise dans chaque siège. Ressentez la force et l’énergie positive qu’elle vous envoie.

Un autre truc que vous pouvez employer est celui consistant à imaginer que tout le public est en sous-vêtements ou qu’il porte des costumes vraiment bizarres. Ainsi, vous ne serez pas le seul à être vulnérable face à eux.

Enfin, souvenez-vous: relaxation, préparation, visualisation et concentration. Voici les quatre clés de base pour pouvoir surmonter le trac de façon brillante. Essayez tous ces conseils et vous verrez à quel point vous apprécierez parler en public !