Comment un coup de chance peut-il nous ruiner ?

· 27 juin 2018

On retrouve tous les mois des tirages au sort pour la loterie nationale, l’Euromillion, le Super Loto… En échange de quelques pièces, vous pouvez recevoir des millions d’euros. En fin d’année, d’autres jeux très populaires ont lieu, comme la loterie de Noël. Beaucoup de gens espèrent donc ce coup de chance qui finit par récompenser les bons numéros.

Certaines personnes passent toute leur vie à attendre cet événement qui ne viendra jamais. Elles croient en leur bonne étoile, passivement, en pensant qu’il n’y a pas d’autres moyens de devenir riches. Cependant… Savez-vous ce qui se passe avec ceux qui sont frappés par la chance de manière inattendue ?

Le cerveau et la loterie

Avant d’espérer gagner au Loto pour pouvoir être heureux, vivre sans préoccupations et penser que notre vie est parfaite, nous devrions réfléchir un peu à la façon dont agit notre cerveau devant les choses les plus banales. Par exemple, notre armoire est pleine de vêtements et, pourtant, nous mettons toujours les mêmes. Pourquoi ? Et pourquoi diable voulons-nous toujours une meilleure voiture que celle que nous avons ? Ou une plus grande maison ? Ce que nous avons ne nous suffit donc jamais ?

femme qui rêve d'argent

Le plus paradoxal est que, même si nous gagnions un million d’euros, nous en voudrions encore plus au bout de quelques jours. Alors que nous n’en avons pas besoin. En tant qu’êtres humains, notre regard est plein de désirs. Un désir qui s’oriente vers la consommationune consommation dérivant des besoins artificiels générés par la société qui nous entoure et dont nous faisons partie.

Nous recherchons cette excitation initiale que nous ressentons quand nous parvenons à avoir ce que nous ne possédions pas. Que ce soit parce que c’est un « meilleur » produit ou tout simplement parce que cela montre que nous appartenons à un groupe ou une classe sociale aisée. Un bonheur bouleversant mais momentané qui nous fait nous sentir satisfaits d’avoir obtenu ce que nous désirions par-dessus tout.

La cause se trouve dans les systèmes de récompense du cerveau. Le stimulus serait la loterie qui, ajoutée aux comportements appris et aux croyances, devient quelque chose de désirable. Malgré tout, une fois que l’on obtiendrait ce que l’on désire, de quoi aurait besoin notre cerveau pour ressentir à nouveau la même chose ? De regagner à la loterie ou d’obtenir plus d’argent.

« 70% des personnes qui deviennent riches très rapidement finissent par être ruinées en moins de cinq ans. »

-Francisco Isidro-

Un coup de chance empoisonné

Dans les publicités, les personnes qui gagnent à la loterie apparaissent extrêmement souriantes. Elles peuvent voyager et réaliser tous leurs caprices sans faire attention à leur compte en banque. Elles n’ont plus de préoccupations et se sentent heureuses. Or, dans le fond, beaucoup de personnes ont tendance à imiter un modèle. Ou se sentent mal car, après ce gain, elles ne ressentent pas ce bonheur qu’elles pensaient atteindre.

José Manuel Calvo Vaz, employé municipal d’un village d’Ourense en Espagne, a gagné plus de neuf millions d’euros en 2003. Après avoir monté plusieurs affaires qui n’ont pas fonctionné, dépensé son argent dans des voitures de luxe dont il n’avait pas besoin et s’être entouré de personnes qui ne s’intéressaient à lui que pour son compte en banque, il a fini par se suicider.

Roger Griffits a gagné 2,3 millions de dollars à la Loterie Nationale du Royaume-Uni en 2005. Son épouse et lui, après ce coup de chance, ont cessé de travaillé et ont décidé de vivre une vie de luxe. Ils pensaient que leur argent serait inépuisable. Or, leur compte en banque a fini par se vider et leur mariage a coulé. Ils ont du revendre tout ce qu’ils avaient acheté pour compenser toutes leurs dettes. Actuellement, Roger vit dans une maison rustique dans le West Yorkshire.

« C’était trop d’argent pour quelqu’un de si jeune. Même si vous pensez que votre vie ne changera pas, elle le fait quand même. Et pas dans le bon sens. Elle a bien failli me détruire. Heureusement, aujourd’hui, je suis plus forte. »

-Callie Rogers (a gagné au Loto à 16 ans en 2003)-

callie rogers, qui a eu un coup de chance

Nous espérons tous ce coup de chance. Cependant, beaucoup de gens ont fini ruinés ou prisonniers d’une addiction dans laquelle ils ne seraient normalement jamais tombés. Nous gagnons tellement d’argent du jour au lendemain que cela peut supposer un changement radical dans nos vies. Et ce changement n’est pas forcément positif, contrairement à ce que les publicités veulent nous faire croire. La réalité est souvent bien distincte.

L’argent en grandes quantités mène rarement au bonheur. Pour atteindre ce dernier, il faut traiter intelligemment ces coups de chance que, d’une façon ou d’une autre, nous vivons tous. Ce cadeau apparent peut finir par devenir un véritable poison et nous conduire à notre perte.