Comment répondre à la critique et comment en tirer profit

12 mai 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
répondre à la critique

Lorsque nous recevons une critique, nous l’éprouvons généralement comme une attaque personnelle, un commentaire blessant et, dans certains cas, honteux, qui nous blesse et nous dérange. Par conséquent, répondre à la critique n’est souvent pas si facile et l’une de nos premières réactions est de nous mettre sur la défensive.

Laisser une critique nous affecter autant n’est pas une bonne idée, encore plus si elle est injustifiée. Plutôt que de nous mettre sur la défensive, nous ferions beaucoup mieux de répondre à la critique avec assurance. Nous pouvons dès lors en profiter et éviter que cela nous finisse par nous faire souffrir.

Il est important en premier lieu de nous poser une série de questions sur les critiques que nous recevons. En effet, tout le monde n’a pas l’intention de nous nuire. Par exemple, quel est l’objectif de la personne qui nous critique ? Pourquoi le fait-elle ? Quelles sont ses raisons ?

Si, en recevant une critique, nous ne nous arrêtons pas pour penser à la raison pour laquelle cette personne est si fâchée ou pourquoi elle a réagit ainsi, nous nous mettrons probablement sur la défensive. Si, en revanche, nous évitons de nous laisser emporter par nos impulsions et que nous nous calmons, tout sera beaucoup plus simple. Les situations semblent différentes lorsque nous les envisageons sereinement. Peut-être que l’autre ne se trompe pas autant que cela …

Si nous décidons néanmoins que la personne qui nous critique se trompe mais que nous ne l’exprimons pas, et acceptons finalement ce qu’elle dit, nous l’autoriserions à nous manipulerDe plus, notre estime de soi en sera affectée parce que nous ne nous respectons pas.

répondre à la critique

Affronter la critique

Lorsqu’une personne ne sait pas accepter la critique, elle réagit habituellement en s’excusant (“oui, mais …”), en critiquant ou même en essayant de les éviter à tout prix. Certaines personnes les acceptent superficiellement mais sans être convaincues du besoin de changement.

Tous ces comportements sont nuisibles parce qu’ils conçoivent la critique comme des attaques. Dès lors, nous nous sentirons probablement mal et nous ne pourrons pas apprendre elles.

Comment accepter la critique ?

Nous apprendrons à contrôler nos émotions négatives si nous apprenons à réagir calmement à la critique. En étant calme, nous pouvons mieux prendre en compte ce que les autres nous disent et en tirer profit. Ce n’est qu’alors que nous pouvons évaluer les intentions de l’autre et distinguer si ces dernières sont bonnes ou mauvaise.

Ainsi, si la critique est constructive, nous pouvons en tirer des leçons et l’utiliser pour nous améliorer. Si elle est bonne mais que l’autre personne n’a cependant pas été capable de l’exprimer correctement, nous pouvons lui montrer la façon de dire les choses pour éviter de gâcher la relation.

Dans le cas où il s’agit d’une tentative de manipulation, la meilleure réponse n’est pas l’énervement ou la colère. Nous devons ici avoir la capacité d’exprimer ce que nous pensons de manière sûre, calme et tranquille. Par ailleurs, en ne réagissant pas avec colère, nous ne montrerons pas nos points faibles.

Si l’autre personne a raison et que nous avons eu tort, l’idéal est de rectifier notre position. Dans le cas contraire, l’idéal est que nous réaffirmions notre position. Si l’autre personne continue, il est préférable de ne pas répondre à la provocation.

Lorsque nous sommes calmes face à une critique, nous pouvons trouver une issue à la situation qui, dans la plupart des cas, devient désagréable. Répondre avec assurance nous aide à ne pas nous sentir agressés et à protéger notre estime de soi.

“Une critique n’est qu’une opinion. Vous n’avez pas à prouver quoi que ce soit. Vous pouvez toujours apprendre de la critique ou améliorer et contrôler vos émotions et ne pas répondre à la provocation.”
Partager

répondre à la critique

Comment répondre à la critique avec succès

Recevoir une critique n’est pas agréable. Surtout lorsque nous pensons que ce qu’ils nous disent n’est pas vrai. Nous verrons ci-dessous comment répondre à la critique avec succès et comment en tirer le meilleur parti.

La première étape après avoir fait l’objet d’une critique est d’analyser et de changer notre discours privé. Autrement dit, ce que nous disons et pensons en silence. Par exemple, nous pouvons nous dire ce qui suit : “Je n’ai rien à prouver parce que personne ne m’attaque. Écoute attentivement. Ce qu’il te dit peut être utile. Essaye de comprendre ce que cette personne veut. Qu’il me critique ne signifie pas que j’ai échoué”.

L’étape suivante que nous devrions mettre en oeuvre consiste à évaluer la critique. Cela nous aidera à décider si nous devons changer notre comportement ou s’il convient de rejeter ce qui nous a été dit de manière constructive. Pour cela, nous pouvons nous interroger et réfléchir sur les points suivants :

  • Se demander qui fait la critique. Est-elle qualifiée ? Me connait-elle suffisamment ? Sait-elle de quoi elle parle ?
  • Quel est le but de l’autre personne en faisant la critique ? Son but peut être de nous faire nous sentir mal. Mais il peut également s’agir de parvenir à un accord ou qu’elle sache ce qui la dérange et veuille le changer.
  • Se demandez s’il s’agit d’une critique que nous recevons souvent. Est-ce la première fois que nous l’entendons ou d’autres personnes sont-elles d’accord là-dessus ?
  • Combien d’énergie devons-nous dépenser pour réaliser le changement suggéré par la critique ? Cela en vaut-il la peine …
  • Estimer le climat émotionnel. Cela signifie que peut-être la personne était peut-être en colère. Que nous ne devrions peut-être pas en tenir compte. Le moment émotionnel donne une nuance différente à la situation. Nous pouvons tous dire des choses que nous ne ressentons pas lorsque nous sommes en colère. La meilleure chose est parfois de relativiser.
“Afin de répondre à la critique avec succès, la clé réside dans l’écoute active et dans la gestion du discours privé afin de développer ensuite une réponse assurée trouvant son fondement dans le calme et la tranquillité.”
Partager
répondre à la critique

Que faire si la critique est adéquate ?

Si la réponse à la question de savoir si la critique est appropriée est affirmative, nous pouvons alors agir de différentes manières. Voici ce que nous devrions faire :

  • Contrôler les émotions. L’idéal n’est pas de se mettre en colère mais de gérer ce que nous ressentons.
  • Ne pas se défendre face à la critique. Si ce qui nous est opposé est vrai, nous n’avons alors rien à défendre. Si nous le faisons, nous perdons du temps et de l’énergie.
  • Écouter activement. Une réaction appropriée est d’écouter activement. Autrement dit, de prêter attention au message afin de mieux comprendre ce qu’il dit et de répondre à la critique de manière appropriée.
  • Demander davantage d’informations et rechercher des données qui aideront à changer. Il s’agit de trouver des alternatives, non de se mettre en colère.
  • Demander des informations spécifiques sur la façon de changer. Une des questions clés serait : “Comment puis-je faire mieux ?” Tant à l’autre personne qu’à nous-mêmes.
  • Résumer ce qui nous a été dit pour nous assurer de le comprendre. Faire un résumé et demander à notre interlocuteur si nous avons bien compris.
  • Établir une stratégie pour changer. Planifier et effectuer des comportements qui nous aident à changer.

Comme nous pouvons le constater, il existe deux façons de répondre à la critique. Si la critique n’est pas adéquate, nous devons alors nous mettre à la place de l’autre et essayer de comprendre pourquoi il nous critique. Si la critique est justifiée, la meilleure chose est alors de l’accepter et d’améliorer ce qui est critiqué.

Références bibliographiques

Caballo, V. Manuel d’évaluation et d’entraînement aux compétences sociales. S. XXI Éditorial. 2002

Goleman, D. La pratique de l’intelligence émotionnelle. Kairos éditorial. 1999


A découvrir aussi