L’énergie que dégagent nos relations

2 mai 2018 dans Emotions 224 Partagés
visages

L’énergie que dégagent nos relations nous détermine. Nous vivons dans un monde où nous sommes touchés par les émotions des autres, où le magnétisme des gestes, des mots et des mouvements peut nous captiver ou nous gêner. Les êtres humains sont régis par ces fibres invisibles qui les conditionnent de nombreuses façons; or, ils ne les perçoivent pas toujours.

À première vue, ces idées pourraient nous sembler aussi étranges que fascinantes. Il faut dire que, lors de ces dernières années et avec l’avancée des recherches dans le domaine des émotions et de la kinesthésie, de nouveaux champs d’intérêt qui méritent d’être nommés sont apparus. Un exemple serait les travaux qui sont nés sur la “Body Intelligence” ou intelligence corporelle.

“Quand vous êtes enthousiaste à propos de ce que vous faites, vous ressentez de l’énergie positive.”

Paulo Coelho

Selon cette théorie, nous devrions être davantage conscientes de nos énergies internes, celles qui se collent à notre corps et que nous ne reconnaissons pas toujours. Ainsi, lorsque nous parlons d’énergies, nous faisons avant tout référence à ces états émotionnels qui nous limitent ou nous renforcent en tant qu’êtres humains et que, d’une certaine façon, nous projetons aussi chez les autres.

Or, on nous signale un aspect intéressant sur ce point de vue théorique. Nous ignorons, en majorité, que nous vivons dans un monde habité exclusivement par ces champs d’énergie émotionnelle, mentale et corporelle. Au-delà de la matière, au-delà d’un environnement de travail avec ses employés et son mobilier, et même au-delà d’un beau foyer avec un certain luxe et un confort évident, il y a tout un réseau d’émotions qui se glissent partout…

boules d'émotions représentant l'énergie de nos relations

L’énergie que dégagent nos humeurs

Chaque cellule, fibre nerveuse, réseau neurologique et tissu de notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner. Nous sommes orchestrés par tout un réseau d’impulsions. Nos neurones communiquent les uns avec les autres en créant certaines ondes électriques cérébrales à partir de ce que nous faisons, pensons ou ressentons à chaque instant.

Par ailleurs, il y a quelque chose qui est plus qu’évident. Nos humeurs laissent des “traces” à l’endroit où nous nous trouvons. Nous parlions un peu plus tôt des environnements de travail et de certains foyers. Nous avons tous déjà ressenti, en passant le seuil de la maison d’un ami ou en commençant un nouveau travail dans un endroit déterminé, quelque chose d’imperceptible qui nous gêne ou alterne notre humeur.

Les émotions, et plus particulièrement celles qui proviennent du stress, de la tension et de l’anxiété, se transmettent beaucoup plus facilement. Les psychologues appellent cela la “loi de l’échange”; elle se caractérise par l’altération de notre état mental et de notre humeur qui est provoquée par l’attitude et les états émotionnels de ceux qui nous entourent. Cette “température” de l’humeur peut engendrer plus de coûts que de bénéfices co: épuisement physique, faible motivation, pensées biaisées, mal-être…

homme de dos ressentant l'énergie de ses relations

L’énergie dégagée par nos relations crée une atmosphère déterminée. Le fait que ce champ énergétique soit enrichissant ou entravant déterminera sans aucun doute notre bien-être ou notre mal-être. Les psychologues experts dans ce domaine nous indiquent que l’objectif serait de travailler la loi de l’échange de l’énergie uniforme. C’est-à-dire créer une réciprocité émotionnelle qui nous apporterait des bénéfices.

Cet objectif est sans doute extrêmement recherché dans toute organisation professionnelle, dans toute famille, relation de couple, environnement scolaire, etc. Pour l’atteindre, nous devons partir de nous-mêmes et c’est là que l’intelligence corporelle peut nous aider.

L’énergie que dégagent nos relations, une clé du bien-être

Nous voulons tous profiter de relations satisfaisantes, fluides et significatives. Cependant, nous retrouvons parfois quelques tensions. Il se peut que, dernièrement, la communication avec notre conjoint-e, nos enfants ou nos collègues ait été un peu plus compliquée. Il est aussi possible que, dans nos tâches et actions du quotidien, nous nous sentions aussi moins productifs ou moins créatifs.

L’énergie dégagée par nos relations ne se limite pas seulement à d’autres personnes. Notre relation avec notre travail et notre activité physique ou mentale constitue une autre dynamique qui a besoin de beaucoup d’énergie (motivation, intérêt, attitude positive…). Par conséquent, l’idée est de faire jouer toutes nos émotions et tous nos états mentaux en notre faveur pour apprécier ce que nous faisons. Nous voulons aussi améliorer nos relations personnelles, avoir un impact positif auprès des autres et créer des environnements à l’énergie enrichissante.

Voyons quelques points clés.

figure rose représentant l'énergie de nos relations

Apprenez à comprendre votre corps pour faire jouer son énergie en votre faveur

  • Quand vous vous levez le matin, prenez conscience de la façon dont vous vous sentez. L’intelligence corporelle nous rappelle que beaucoup de nos états émotionnels se somatisent dans notre corps : tensions, maux d’estomac ou de tête, douleurs musculaires…
  • Gardez bien à l’esprit le fait que ce mal-être physique finit souvent par se projeter sur notre style de langage et notre attitude –> je me lève fatigué, je n’ai envie de rien et je finis par le projeter sur mon compagnon/ma compagne en lui répondant mal ou en lui adressant un commentaire peu approprié.
  • L’idéal est de prendre conscience de cet état émotionnel et de trouver la racine du problèmeIl ne sert à rien de le reporter, de prendre un analgésique et de nous limiter à fonctionner car cette émotion, ce mal-être resteront en suspens et pourront avoir une répercussion sur la qualité de nos relations.
  • Changer le pôle de notre énergie. Il est très probable que, lorsque nous nous levons le matin, nous n’ayons pas le temps de réaliser des exercices de relaxation ou de gestion du stress. C’est une chose que nous pouvons remettre à plus tard mais que nous ne devons pas négliger. Ainsi, pour changer le flux de cette énergie interne négative, il serait bon d’appliquer des stratégies simples qui nous font ressentir un bien-être rapide : un petit-déjeuner sain, écouter de la musique relaxante sur le chemin du travail, marcher en même temps que nous pratiquons la respiration profonde…

Enfin, et il s’agit d’un point important à ne pas oublier : l’énergie que nous projetons chez les autres est celle que nous finirons par recevoir. Si nous offrons de la tension, de la gêne, une mauvaise attitude et du désintérêt, les mêmes choses finiront par nous arriver. L’énergie que dégagent nos relations part de ce que chacun offre à l’autre. Investissons d’abord en nous-mêmes pour offrir le meilleur de nous aux autres.

A découvrir aussi