Comment nous influence la couleur?

10 novembre 2015 dans Psychologie 0 Partagés

Le marketing utilise tous les gadgets existants et en devenir, afin d’atteindre ses objectifs. Il applique toutes les ressources à sa disposition pour essayer de faire en sorte qu’un produit ou une idée capte notre attention.

Les experts en vente ont réalisé que l’utilisation d’une couleur spécifique pouvait influencer nos choix en tant que consommateurs.

La « psychologie de la couleur » est un champ qui est consacré à l’analyse des effets que chacun des tons a sur notre comportement.

Ces données sont utilisées non seulement dans le marketing, mais également dans l’art, l’architecture, de l’éducation, le design, etc.

Dans le cas spécifique de la publicité et des ventes, cela signifie que les couleurs sont utilisées pour construire l’image d’une marque ou d’un produit et ainsi être en mesure de lancer des campagnes sur le marché.

Comment ils utilisent les couleurs pour que nous achetions?

Selon le ton que choississent les créateurs d’une entreprise, un article ou toute une marque peut être un succès ou un échec.

Les couleurs peuvent déterminer les valeurs que l’on perçoit du produit, le désir de l’acheter, les sentiments qu’il inspire, etc.

La perception que nous avons sur chaque couleur dépend de nos expériences personnelles, mais il y a des idées « générales » qui affectent toutes les personnes, d’une manière plus ou moins semblable.

Les entreprises les plus importantes au monde se basent sur un tableau qui met en relation la perception et les couleurs.

Ainsi, le jaune représente l’optimisme, la chaleur et la clarté. Des exemples de cette couleur sont Best Buy, Subway, Shell, Nikon, Chevrolet, UPS, IKEA, Ferrari et Mc Donalds.

marques2

L’orange: c’est l’amitié, la confidentialité et la confiance. Les entreprises qui ont choisi cette couleur sont: Nickelodeon, Fanta, Mozzila, Crush, VLC, Amazon et Gulf.

Le rouge: il est excitant pour les sens. Des exemples: Coca Cola, Nintendo, Kellogg, CNN, Exxon, Lego, Pinterest et Canon.

Le violet: c’est la créativité et l’imagination. Quelques marques qui ont choisi cette couleur sont: SyFy, Yahoo, Taco Bell, Lynx, Barbie et Cadbury.

Le bleu: c’est la confiance et le sérieux. Les exemples de produits avec ce ton sont: Dell, HP, Oreo, Oral B, Walmart, WordPress, Vimeo, Twitter et American Express.

Le vert: c’est la paix, la santé et la croissance. Les marques liées à cette couleur sont : Tropicana, John Deere, Monster, Spotify, Animal Planet, Android et Starbucks.

Le noir et le blanc: ensemble, ils sont le calme et l’équilibre (on peut également utiliser le gris). Les exemples: Cartoon Network, Apple, New York Times, Wikipédia, Puma, Nike.

Certaines entreprises ont utilisé plus d’une couleur pour leur marque, comme dans le cas de Google, NBC, Windows et Ebay. Dans ces exemples, l’objectif est que le client expérimente plus d’une sensation.

Pourquoi choisissons-nous une marque pour sa couleur?

Selon une étude intitulée « L’impact de la couleur dans le marketing », 90% des consommateurs ont fait un jugement de valeur sur un produit, en fonction de sa couleur.

Pour autant, il y a une relation entre la couleur et la marque, qui dépend de l’émotion. Cela signifie que nous ne choisissons pas un produit de couleur jaune ou orange si nous sommes déprimés, par exemple.

Les couleurs affectent chacune de nos actions et cela peut se voir à tout moment de la journée. Par exemple, ce n’est pas la même chose d’être dans un bureau aux couleurs monotones, que dans un bureau où il semble qu’un arc en ciel soit apparu après la pluie.

Au delà des stratégies utilisées par les fabricants pour capter notre attention, nos expériences comptent également.

Si notre couleur préférée est le vert, par exemple, il est plus probable que nous choisissions les produits de cette couleur, et il nous sera plus difficile de choisir un article bleu ou orange.

Si nous faisons le test d’aller au supermarché et d’analyser ce qui attire notre attention, nous serons certainement plus attirés par les couleurs vives comme le jaune, mais cela ne signifie pas que dans 100% des cas nous finissions par acheter ce produit.

La clé est de savoir différencier un produit non pas par sa couleur, mais par sa qualité, son prix ou son utilisation. De cette façon, nous serons des consommateurs conscients et non pas des « robots » qui achètent ce que les entreprises veulent.

A découvrir aussi