Comment la couleur influence-t-elle notre humeur ?

· 23 juillet 2015

Pourquoi la couleur donne-t-elle autant de force à notre vie ? Quels effets a-t-elle sur notre corps et sur notre esprit ? 

Les artistes, les designers, et les publicistes utilisent la couleur comme un outil de communication pour influencer les humeurs, les sentiments, les émotions des personnes, ainsi que leur état physiologique.

Cependant, malgré tout ce qui se dit sur l’utilisation de la couleur pour influencer, voire manipuler les personnes, il n’existe que très peu d’études à ce sujet.

Quoi qu’il en soit, la psychologie de la couleur est un thème d’actualité que l’on retrouve dans l’art, le marketing, le design, et bien d’autres domaines qui cherchent à communiquer avec les autres et à susciter une réaction.

Les sentiments associés aux couleurs sont généralement très personnels, et trouvent leur source aussi bien dans les expériences vécues que dans la culture.

Ainsi, une même couleur peut avoir une signification complètement opposée en fonction de la culture ou de la civilisation.

La chromothérapie : la psychologie de la couleur comme thérapie

Plusieurs cultures anciennes, dont les civilisations égyptienne et chinoise, pratiquaient la chromothérapie, laquelle utilise les couleurs comme traitement.

La chromothérapie est encore employée de nos jours comme traitement holistique ou alternatif.

En chromothérapie, les couleurs sont utilisées de la manière suivante:

Le rouge est employé pour stimuler le corps et l’esprit, ainsi que pour activer la circulation sanguine.
Le jaune est employé dans l’espoir de stimuler les nerfs et de purifier le corps.
L’ orange est employé pour guérir les poumons, et pour augmenter le taux d’énergie.
Le bleu est employé pour calmer les maladies, et pour guérir la douleur.
– Les tons indigo sont utilisés pour traiter les problèmes de peau.

Les études récentes sur la psychologie de la couleur

La plupart des psychologues regardent la thérapie par la couleur avec beaucoup de scepticisme, et affirment que les supposés effets de la couleur sont bien souvent exagérés, précisement parce que les couleurs ont une signification différente en fonction des cultures.

Différentes études ont démontré que, dans bien des cas, les effets qui changent l’humeur ne sont que temporaires. Cependant, d’autres études ont révélé que la couleur peut affecter les personnes de façon suprenante. 

Par exemple, une étude a prouvé que les pilules placebo aux couleurs chaudes étaient plus efficaces que celles aux couleurs froides.

D’autres études ont également établi que certaines couleurs peuvent influencer le rendement des étudiants et des sportifs.

Bien que l’intérêt pour la psychologie de la couleur grandisse chaque jour un peu plus, beaucoup de questions demeurent sans réponse.

À l’heure actuelle, les experts ont découvert que, même si la couleur a une influence sur notre façon d’agir et sur notre humeur, ses effets sont soumis à des facteurs personnels, culturels, et situationnels.

Il est nécessaire de conduire de nouvelles recherches scientifiques pour en apprendre plus.