Comment les traqueurs agissent-ils ?

13 décembre 2015 dans Psychologie 0 Partagés

Les psychologues ont analysé les profils de différents harceleurs, car ils n’agissent pas tous avec le même degré de persécution. De plus, ils peuvent avoir une seule victime, ou plusieurs.

Vous avez sûrement déjà entendu parler du « bullying » (le harcèlement) ou peut être du « cyberbullying », qui le fait d’harceler une personne par le biais d’Internet pour une raison bien particulière, qu’elle soit concrète ou aléatoire.

À un degré un peu plus élevé se trouvent les « traqueurs » (« stalkers », en anglais). Ce terme se réfère aux personnes qui guettent, poursuivent et traquent physiquement leur victime (ou leurs victimes). Il cherche à être présent à chaque moment, en s’immisçant même de façon excessive dans la vie de leur victime.

D’un point de vue psychologique, nous pouvons affirmer que ces harceleurs jouent avec la malice, l’obsession, la méchanceté, l’hostilité, la colère, la jalousie ou la culpabilité.

L’objectif d’un traqueur est d’accéder à une personne qu’il aime ou qu’il voudrait qu’elle l’aime, même si tout les oppose. En terrifiant sa victime, il s’empare de chaque aspect de sa vie et les choses peuvent réellement mal finir.

Les psychologues distinguent deux grands groupes de traqueurs : les psychotiques et les non-psychotiques. Cela signifie donc que ces harceleurs présentent en général des troubles ou des déséquilibres mentaux.

Les sous-catégories sont les suivantes :

  • Le rejeté : il poursuit sa victime avec l’intention de se venger d’avoir été rejeté ; par exemple, lorsqu’une fille refuse de sortir avec un garçon.
  • Le rancunier : son objectif est d’effrayer la victime suite à évènement qui s’est passé entre les deux. Il peut s’agir de jalousie ou d’un rejet, mais ce n’est pas systématique.
  • L’amoureux : dans cette catégorie, le traqueur est persuadé que la victime est son âme soeur, l’amour de sa vie et qu’ils doivent vivre et même mourir ensemble.
  • Le prétendant : absence d’habiletés sociales, introversion, croyance qu’il est de son devoir d’être plus intime avec toute personne partageant les mêmes intérêts ou goûts que lui, etc. Dans la majorité des cas, la victime est déjà impliquée dans une relation stable.
  • Le prédateur : il passe 24h/24 à épier sa victime, suspendu à ses moindres faits et gestes. Il retient de mémoire chaque trajet, il connaît les lieux et les personnes qu’elle fréquente, et peut même en arriver à fouiller se poubelle ou ses tiroirs, tout cela dans le but de trouver le moment idéal pour attaquer (souvent sexuellement).

traqueur-victime

Suis-je la victime d’un traqueur ou d’un harceleur ?

Se rendre compte que l’on est traqué est plus compliqué qu’il n’y paraît, surtout si cette personne est habile et qu’elle évolue dans des environnements publics. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le traqueur peut avoir une vie qui, de prime abord, semble « normale ».

De plus, il est généralement conscient que son comportement n’est pas bien considéré dans la société et il s’assurera donc qu’il n’y a pas des témoins lorsque qu’il s’approchera de sa victime, ou il changera de comportement lorsqu’il y en aura.

Une fois que vous analysez d’un peu plus près ces traqueurs, vous découvrirez qu’ils présentent un déséquilibre émotionnel important : ils sont anxieux, n’ont pas confiance en eux, souffrent d’insécurité, sont jaloux et morbides.

Ils peuvent également abuser de médicaments et souffrir de changements d’humeur importants.

Soyez vigilant(e) à ces signaux pour savoir si vous êtes traqué(e) par quelqu’un :

1 – Vous recevez de façon fréquente des appels d’une personne qui tente d’établir une relation plus intime et qui souhaite faire partie de votre vie d’une façon qui ne vous convient pas.

2 – Vous croisez tout le temps la même personne dans les lieux où vous vous rendez souvent : supermarché, cafétéria, coiffeur, à plusieurs reprises dans la rue, etc.

3 – La personne qui vous suit en est arrivé à vous menacer, que ce soit verbalement ou par le biais de différentes actions.

4 – Cette personne est toujours au-dessus de vous et prend certaines libertés envers vous que vous n’accepteriez que venant de la part d’une personne avec qui vous entretenez une relation très intime.

5 – Une personne prétend devant votre cercle social que vous entretenez une relation avec elle, bien plus intime que ce qu’elle n’est en réalité.

Faîtes très attention à ce genre de situations ! Et si vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs de ces signaux, le mieux et d’en parler à des personnes de confiance et d’en avertir les autorités qui gèrent ce genre de cas !

A découvrir aussi