Comment la ménopause affecte-t-elle l'humeur ?

Comment la ménopause affecte-t-elle l'humeur ? Est-il vrai qu'elle est associée à une certaine irritabilité ? Découvrez la réponse à ces questions ici !
Comment la ménopause affecte-t-elle l'humeur ?

Dernière mise à jour : 02 décembre, 2020

La ménopause correspond à la période au cours de laquelle une femme cesse d’avoir ses menstruations. Les ovaires arrêtent de produire deux hormones : les œstrogènes et la progestérone. Elle survient généralement après 45-50 ans et présente différents types de symptômes, dont certains affectent le plan émotionnel, notamment l’humeur.

Selon l’Association espagnole pour l’étude de la ménopause (AEEM), jusqu’à 75 %  des femmes développent des symptômes pendant la ménopause. Comment la ménopause affecte-t-elle l’humeur ?

Lorsque les femmes atteignent ce stade de la vie où elles ne peuvent plus avoir d’enfants, nombreuses sont celles qui commencent à ressentir des changements dans leur corps et au niveau de leur humeur. Différents symptômes apparaissent. C’est une période importante qui implique le passage vers une nouvelle réalité.

La ménopause affecte l'humeur.

La relation entre la ménopause et l’humeur

La ménopause affecte les femmes non seulement physiquement, mais aussi émotionnellement. Comme nous le verrons, elle présente différents symptômes qui affecteront l’humeur. Parmi eux, figurent les sautes d’humeur et l’irritabilité.

Au niveau sexuel, des changements apparaissent également, lesquels peuvent avoir un impact sur l’humeur. En somme, certains changements affectent directement l’état d’esprit, et d’autres affectent le bien-être de manière indirecte.

Les sautes d’humeur

Selon l’Institut national du vieillissement, parmi les effets possibles de la ménopause sur l’humeur figurent les sautes d’humeur. Celles-ci peuvent être brusques et soudaines ou un peu plus graduelles, mais elles ont toutes tendance à apparaître lorsque la ménopause approche ou s’est déjà installée.

Avec l’arrivée des sautes d’humeur, une femme peut passer rapidement des pleurs à la joie. Se mettre en colère sans vraiment savoir pourquoi. Etre plus triste que d’habitude sans cause apparente, etc. Tout cela fait partie de la façon dont la ménopause affecte l’humeur. Et en cas de résistance, les symptômes peuvent s’intensifier.

Il convient donc d’accepter la nouvelle réalité et de la voir comme une opportunité de mieux se connaître et d’apprendre ce qui peut nous aider. Il s’agit de traverser toutes les étapes de la vie naturellement et en pleine conscience.

L’irritabilité

Toujours selon l‘Institut national sur le vieillissement, un autre des symptômes de la ménopause lié à l’humeur est l’irritabilité.

Lorsque nous parlons d’irritabilité, nous parlons de cette tendance à se fâcher ou à s’énerver facilement. L’irritabilité est similaire à la susceptibilité qui se caractérise par une très grande sensibilité à tout facteur extérieur (un commentaire, un geste…).

L’instabilité émotionnelle

Avec l’arrivée de changements hormonaux liés à la ménopause, une légère instabilité émotionnelle peut également apparaître, selon l’AEEM. Sans oublier le fait que la femme perd sa capacité de reproduction.

Cette instabilité s’intensifiera plus ou moins en fonction des facteurs contextuels de la personne et en fonction de son style d’adaptation. Les enfants qui souffrent du syndrome du nid vide, par exemple, peuvent intensifier ce symptôme.

Comment la ménopause affecte indirectement l’humeur ?

Nous avons vu quels étaient les changements qui affectent directement l’humeur pendant la ménopause. Qu’en est-il des autres changements qui peuvent affecter le bien-être de manière indirecte ?

Difficulté de concentration

Selon les National Institutes of Health (NIH), un autre symptôme de la ménopause est la difficulté à se concentrer. Bien que ce symptôme soit cognitif et non émotionnel, ces difficultés peuvent avoir un impact négatif sur l’humeur.

Le fait de ne pas pouvoir se concentrer peut nous amener à ressentir des émotions telles que la colère, la tristesse ou la confusion. Logiquement, cela n’affectera pas toutes les femmes de la même manière.

La ménopause et l'humeur entretiennent une relation étroite.

Ménopause et changements dans la sexualité

La libido ou désir sexuel peut diminuer avec l’arrivée de la ménopause. Selon l’AEEM, cela est dû au fait que jusqu’à 50 % des hormones androgènes diminuent. Cela peut affecter le bien-être psychologique de la femme – ou sa relation avec son partenaire – si elle le vit de manière négative.

Dans ce contexte, des symptômes dépressifs ou anxieux peuvent apparaître ; cela varie d’une femme à une autre. Selon le NIH, une sécheresse vaginale peut également apparaître, ce qui influencerait également la sexualité et donc l’humeur. Heureusement, il existe des solutions contre cette sécheresse (gels et lubrifiants).

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, vous pouvez vous adresser à l’Association espagnole pour l’étude de la ménopause (AEEM) qui propose un article intéressant avec des questions et réponses connexes. De plus, à partir de l’AEEM, vous pouvez également accéder à des nouvelles d’intérêt et à des données sur les dernières recherches sur la ménopause.

Cela pourrait vous intéresser ...
Discipline et amour : l’éducation d’un enfant
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Discipline et amour : l’éducation d’un enfant

Voyons ensemble quelques points qui nous feront comprendre que la discipline et l'amour sont deux points qui doivent être rassemblés au moment de l...