Comment devenir la personne que je veux être ?

17 janvier, 2021
Êtes-vous qui vous voulez être ou êtes-vous ce que les autres attendent de vous ? Il arrive toujours un moment où nous devons décider et cette décision requiert du courage et de la confiance en soi. Nous avons également besoin d'un plan et de stratégies. Nous abordons ici le sujet.

Chef de ma propre entreprise. Astronome. Quelqu’un d’indépendant et confiant. Professeur de lycée. Influenceur. Coach sportif. Une personne plus épanouie. Chacun dessine la toile de ses rêves avec ses propres couleurs, avec des figures que nous sommes les seuls à comprendre. Mais comment devenir la personne que je veux être ? Par où dois-je commencer ?

La formule « fais-toi et le chemin apparaîtra » ne suffit pas. Les objectifs vitaux, comme les désirs existentiels, n’apparaissent pas devant nous d’un claquement de doigts ou après avoir prononcé quelques mots magiques. Nous savons que tout fait partie d’un processus de croissance personnelle auquel nous ne sommes pas tous préparés.

Devenir cet idéal que nous avons à l’esprit, mettre enfin en place cette vie dont nous rêvons et montrer les traits de personnalité auxquels nous aspirons, nécessite une transformation interne. Ce processus nous permet de changer peu à peu de peau et d’émerger.

Nous devons évoluer pour devenir la personne que nous voulons être. Il est donc temps d’y parvenir.

Un homme qui marche sur la plage.

Les clés pour devenir la personne que vous voulez être

Carl Rogers fut l’un des psychologues les plus influents du 20e siècle. Son approche humaniste a donné au domaine du développement personnel de nouvelles perspectives et des outils encore précieux aujourd’hui.

Selon ce dernier, nous portons tous des masques sans nous en rendre compte. Ces masques sont des points d’ancrage pour obtenir une validation sociale. Avec eux, nous espérons être acceptés, intégrés et même appréciés. 

Il arrive néanmoins un moment où nous portons tant de masques et tant de peaux qui se superposent que nous nous reconnaissons à peine. Parce que nous avons vécu orientés vers les autres, et non en fonction de nous-mêmes, de nos valeurs, de nos idéaux, de nos rêves et de nos désirs.

De sorte qu’il est courant que, tôt ou tard, plus d’un se pose cette question : « comment puis-je devenir la personne que je veux être ? » Nous passons tant de temps à nous séparer de notre voix intérieure que nous devons initier un retour en nous-mêmes.

Ce n’est qu’alors que nous pourrons commencer ce processus de transformation. Un chemin qui ne cherche pas à façonner un nouveau moi, mais plutôt à faire émerger l’être authentique  que nous avons longtemps fait taire. Découvrez ci-après les clés pour y parvenir.

Clarifiez qui vous voulez être

Nous passons la moitié de notre vie à travailler sur une version de nous-mêmes qui n’est pas toujours conforme à nos propres valeurs. Pour le dire autrement, nous nous concentrons parfois davantage sur la personne que nous « devrions être » et non sur qui nous « voulons vraiment être ».

  • Pour ce faire, clarifiez de manière concrète comment vous souhaitez vous voir dans cinq ans. Spécifiez comment vous vous voyez, à quoi vous consacrez votre vie et qui ou quoi vous entoure.
  • Vérifiez ensuite pourquoi vous voulez être ce genre de personne. Est-ce un souhait personnel ou est-ce que quelque chose vous conditionne ? Cette version future et tant souhaitée de vous-même correspond-elle à vos valeurs ?

Reconnaissez votre potentiel, identifiez vos limites et vos lacunes

Faites le point sur votre potentiel et vos lacunes. Avez-vous les aptitudes et les compétences nécessaires pour façonner cette future version de vous-même ? Si tel est le cas, reconnaissez-les et commencez à les développer davantage, travaillez dessus.

Il est par ailleurs également important d’identifier vos limites et lacunes. Vous devez ôter tous les masques derrière lesquels vous vous cachezCe faisant, vous pourriez percevoir en vous-même un excès de peurs et d’insécurités. Quelqu’un qui a passé trop de temps à attendre la validation des autres a besoin de temps pour renforcer sa valeur intérieure.

Éveillez vos forces psychologiques

Vos émotions, vos pensées et vos actions doivent être en phase pour atteindre vos objectifs. Tout votre être doit s’orienter vers ces objectifs vitaux qui pour vous protègent votre bonheur.

Une façon d’y parvenir, de se sentir plus valide et d’atteindre une humeur optimale est d’activer ce que les psychologues Christopher Peterson et Martin Seligman ont défini en 2004 comme des forces psychologiques. Les plus adaptées à nos besoins seraient :

  • L’enthousiasme. Il s’agit du moteur de l’illusion. C’est l’énergie qui mobilise les pensées vers le même but, alliant créativité, confiance en soi et aussi certaines doses d’optimisme.
  • L’engagement. Développer un engagement ferme envers nous-mêmes et envers nos objectifs est la clé du succès.
  • La signification. Tout ce que nous faisons, pensons et ressentons doit avoir un sens, une fin. Rien de ce que nous faisons ne doit être le fruit du hasard.
  • La transcendance. Appliquer la transcendance signifie avoir un but et vouloir aspirer à l’excellence. Ce concept est lié à ce sommet dont parlait Abraham Maslow dans sa théorie des besoins humains, celui dans lequel on aspire à la réalisation de soi.

Acceptez vos peurs, elles font partie du processus de transformation

Un autre aspect décisif pour devenir ce que nous voulons être est de reconnaître et d’accepter nos peurs. Il ne sert à rien de les cacher ou de nier leur présence. Personne ne commence l’aventure la plus décisive de sa vie sans craintes. Elles constituent après tout une partie indiscutable de notre essence, de ce qu’est l’être humain.

L’essentiel est de continuer à avancer malgré leur présence. De prendre des risques malgré les chutes. De sauter par-dessus les murs qui se dressent devant nous afin de nous prouver à nous-même qu’il est possible de se dépasser au quotidien.

Une femme qui regarde la mer.

Pour devenir la personne que je veux être, je dois choisir le meilleur chemin pour moi chaque jour

Si je veux devenir la personne que je veux vraiment être, je dois garder ceci à l’esprit : pour avancer, pour m’améliorer, pour devenir une meilleure version de moi-même, il faut savoir choisir le meilleur chemin au quotidien. Quand la frustration me rattrape, je dois choisir l’état d’esprit me convient le mieux : le défaitisme ou le dépassement de soi ?

Nous avons toujours deux options : m’adapter à ce que les autres attendent de moi ou continuer à travailler seul sur ce que nous voulons. Nous ne pouvons pas ignorer que le bien-être et le bonheur exigent de prendre des décisions à chaque instant. Décider en fonction de nos souhaits et valeurs sera toujours la meilleure option. Gardons cela à l’esprit.

  • CLONINGER, C. R. (2005). Character Strengths and Virtues: A Handbook and Classification. American Journal of Psychiatry162(4), 820-a-821. https://doi.org/10.1176/appi.ajp.162.4.820-a
  • Peterson, C. y Seligman, ME (2004). Fortalezas y virtudes del personaje . Un manual y clasificación (págs. 53-89). https://doi.org/313971759