Comment cultiver l'OPTIMISME

Atteindre nos objectifs, relever tous les défis et surmonter les échecs dépend en grande partie de l'optimisme avec lequel nous vivons nos vies.
Comment cultiver l'OPTIMISME

Dernière mise à jour : 26 mai, 2022

Atteindre nos objectifs, relever tous les défis et surmonter les échecs dépend en grande partie de l’optimisme avec lequel nous vivons. Bien que nous ne voyions pas tous la vie de la même manière, nous pouvons toujours entraîner notre esprit à générer ou à maintenir l’optimisme.

Notre cerveau est un organe que nous devons entraîner. Tout comme nous faisons de l’exercice pour maintenir un cœur ou des poumons en bonne santé, notre cerveau a besoin de certains changements pour exploiter tout son potentiel. Nous tendons à accorder plus d’attention ou à retenir plus d’informations négatives. Ce n’est pas entièrement négatif si nous prenons en compte et faisons face à nos échecs. Nous acquérons en effet ainsi les compétences pour trouver de meilleures solutions à l’avenir. Mais si ces idées concentrent toute notre attention, nous retombons dans le pessimisme et les idées négatives.

Augmentez consciemment votre optimisme

Nous nous concentrons inconsciemment sur les aspects négatifs et il est important que nous travaillions à changer cela consciemment et délibérément. Les trois conseils suivants vous aideront à changer de perspective :

1. Changer les pensées négatives

Chaque fois que vous avez une pensée négative, contrecarrez-la par une pensée positive. Notre esprit absorbe les souvenirs négatifs et les rend plus importants et plus significatifs qu’ils ne le sont réellement. Pour les minimiser, nous devons les analyser et les regarder plus objectivement. L’étape suivante consiste à les minimiser en les comparant à des souvenirs apparentés ou similaires qui sont plus agréables. Nous leur apportons ainsi un changement radical et sélectionnons nos nouvelles pensées. Cela nécessite un processus d’apprentissage qui prendra un certain temps à pratiquer. Mis avec de la patience, nous atteindrons les résultats souhaités.

2. Exprimez votre gratitude

Notre esprit amplifie les événements négatifs à moins que nous ne les équilibrions consciemment. Lorsque vous faites face à un défi, il convient de faire le point sur ce qui va bien. En prenant le temps de le faire, nous nous permettons d’enregistrer les aspects positifs que nous vivons.

Pour aider le cerveau à stocker ces événements positifs, nous devrions prendre le temps chaque semaine d’analyser ce pour quoi nous devrions être reconnaissants. La prochaine étape consiste à écrire ou à faire savoir à nos proches que nous les aimons et pour quoi nous leur sommes reconnaissants.

3. Répétez les affirmations positives

Un élément clé de l’optimisme, que nous obtenons avec les deux étapes précédentes, sont les affirmations positives. Les messages que nous nous répétons le plus régulièrement sont ceux auxquels nous croyons et qui déterminent notre vision de la vie. Ces répétitions doivent faire l’objet d’une vraie conviction et être une constante dans votre vie quotidienne.

Vous pouvez commencer par une ou deux affirmations qui représentent les valeurs que vous souhaitez vivre et les objectifs que vous souhaitez atteindre. Par exemple : « chaque jour je vais mieux » ou « c’est mon meilleur moment ». La répétition de phrases similaires à celles-ci permettra à votre esprit d’interpréter différemment les événements négatifs. Cela vous rendra plus fort face à eux et vous maintiendrez l’optimisme.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Les meilleures choses de la vie ne sont pas planifiées, elles arrivent juste…
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les meilleures choses de la vie ne sont pas planifiées, elles arrivent juste…

Les meilleures choses dans la vie ne font pas partie des plans ou de la programmation. La plupart du temps, il suffit de se laisser aller.