Ce qui satisfait l’âme est la vérité

· 27 avril 2016

Dire un mensonge ou ne pas dire la vérité pour ne pas blesser une personne ou pour cacher la réalité est quelque chose qui nous est tous déjà arrivé dans notre vie.

Nous avons peur de faire du mal à quelqu’un, nous avons honte de ce que les autres peuvent penser et nous refusons de montrer nos sentiments.

Mais quand nous mentons ou que nous ne disons pas toute la vérité, quelque chose en nous se tord et nous rappelle que nous ne sommes pas honnête.

Mentir ou ne pas dire la vérité est similaire. Parfois, nous cachons notre âge véritable, notre niveau dans une langue ou nous mentons sur des choses plus importantes comme les sentiments.

“La vérité se vit, elle ne s’enseigne pas.”
-Hermann Hesse-

La peur de dire la vérité

Souvent nous avons peur de dire la vérité car nous craignons ce que les autres peuvent penser, mais cette raison peut nous plonger dans une réalité qui n’est pas la nôtre, et nous transformer en quelqu’un que nous ne sommes pas vraiment.

Visage-de-femme-en-fleurs

L’honnêteté est l’une des caractéristiques basiques pour créer du lien avec les autres personnes, et il est fondamentale de la respecter, car elle nous distingue et nous accompagne dans tous nos actes et mots.

Nous ne devons pas oublier que la peur est une émotion qui nous prévient face à une situation potentiellement dangereuse, mais comme toute émotion, elle peut être gérée et contrôlée.

Les neuro-scientifiques se demandent si la peur est simplement un mécanisme de défense face aux alarmes psychosociales, qui nous incitent à oublier et à occulter ce que nous savons de la vérité.

Le courage nécessaire pour dire la vérité

Dire la vérité est vraiment un acte de courage à certains moments, c’est parler avec le cœur et dire ce que nous pensons vraiment.

Être courageux signifie regarder l’autre personne dans les yeux et lui dire que nous l’aimons ou que nous ne l’aimons pas, et réussir à faire battre notre âme et notre cœur en rythme, face à des mots qui surgissent du plus profond de notre être.

“La vérité est corrompue tant dans le mensonge que dans le silence. »
-Marco Tulio Cicéron-

Quand nous disons la vérité, nous nous mettons à nu devant les autres, nous nous montrons tels que nous sommes et cela peut faire peur.

Cependant, il n’est pas possible de se cacher pendant trop longtemps derrière de fausses capes, sous des apparences inventées de toutes pièces.

Si vous vous trompez, demandez pardon

Nous avons tous commis des erreurs tout au long de notre vie pour essayer de protéger une personne, par exemple.

Même lorsqu’on occulte la vérité, d’une manière ou d’une autre, elle finit toujours par resurgir et notre erreur sera mise au jour.

Alors, demandez pardon, soyez honnête et vous vous sentirez réconforté et estimé.

Se tromper est humain et la seule chose que nous devons atteindre, c’est apprendre la leçon et éviter que cela ne recommence.

Il s’agit de réfléchir à ce qu’il s’est passé et d’être honnête avec soi-même et avec les autres.

Les bienfaits de la vérité

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Américaine de Notre Dame a mis en avant que la moyenne de mensonges des Américains était de 11 par semaine.

Pendant 10 semaines, ils ont analysé les réponses de 110 personnes face à certaines situations.

La moitié de ces personnes ont été entraînées pour dire moins de mensonges et selon la professeure de psychologie Anita E. Kelly, ce groupe a bénéficié d’améliorations sur sa santé.

Ces améliorations ont consisté en diminution des migraines et des maux de gorges.

Femme-yeux-fermes-seule

Pourquoi mentons-nous ?

En général, nous mentons pour trois raisons : pour nous adapter à un environnement hostile, pour éviter les punitions et pour obtenir des récompenses ou gagner quelque chose.

Par exemple, il y a des gens qui mentent sur une compétence professionnelle pour obtenir un travail, ou un prix, et d’autres qui mentent car ils se sentent attaqués et qu’ils souhaitent être acceptés ou intégrés.

La vérité existe. On n’invente que le mensonge. »
-Georges Braque-

Nous ne devons pas oublier que les mensonges ont un lien direct avec l’estime de soi. Nous mentons quand notre ego est menacé ou quand nous voulons tirer profit d’une situation.

Dans ce contexte,  le mensonge est un mécanisme de défense, et une arme pour survivre.

Dans tous les cas, il faut différencier ceux qui ressentent de la culpabilité et des remords, et ceux qui ne ressentent rien et qui finissent par croire en leur propre mensonge.

La vérité sort toujours au grand jour

Nous ne devons pas oublier que ce que nous occultons finit toujours par sortir au grand jour, d’une manière ou d’une autre.

La vérité trouve toujours un moyen d’être réelle, pour se manifester, car c’est elle qui satisfait l’âme, qui l’exalte et la rend libre.

“La personne qui n’est pas en paix avec elle-même sera une personne en guerre contre le monde entier.”
-Mahatma Gandhi-