Ce que les parents doivent savoir sur le cerveau adolescent

6 avril 2016 dans Psychologie 351 Partagés

L’adolescence est un moment difficile. Vous souvenez-vous de la vôtre ? Alors, vous devez savoir que pour vos parents, ça a également été un moment compliqué.

La bonne nouvelle, c’est que le fait de savoir comment fonctionne le cerveau adolescent aide à ce que les parents et les enfants puissent dépasser cette phase de la manière la moins traumatique possible.

L’adolescence est une période d’exploration et de croissance, une étape d’opportunités, mais aussi de vulnérabilités.

Si, en tant que parent et/ou éducateur, vous souhaitez mieux comprendre et analyser comment réagit un adolescent, il est bon de savoir que cela va lui permettre de grandir mais aussi l’aider à éviter des traumatismes qui le hanteront toute sa vie.

Pour cela, découvrez ici ce qui se passe dans le cerveau d’un adolescent, pour mieux faire face à la situation.

ESSENCE: Les caractéristiques essentielles de l’adolescence

Daniel Siegel, dans son livre « Brainstorm: The Power and Purpose of the Teenage Brain » (Tempête cérébrale : le pouvoir et l’intention du cerveau adolescent), dit qu’il existe quatre caractéristiques de l’adolescence, qui sont vitales pour le développement de la propre identité de l’adolescent.

Siegle les appelle ESSENCE, qui provient du mot « essence » en anglais (le même en français).

  • L’étincelle émotionnelle (ES: emotional spark)
  • L’engagement social (SE: social engagement)
  • La recherche de la nouveauté (N: novelty seeking)
  • L’exploration créative (CE:  creative exploration)

Tout cela est lié à quelque chose qui provoque des sentiments contradictoires chez les parents : l’augmentation de l’autonomie et l’indépendance de l’adolescent.

Cependant, les parents se sentent menacés car leur enfant a besoin de se réaffirmer en lui-même et de développer sa propre identité.

Reconnaître qu’un enfant est devenu un esprit libre, qu’il a changé, qu’il a de nouveaux centres d’intérêt et de nouvelles émotions n’est pas quelque chose de simple.
Partager

Les changements à l’adolescence 

Siegel dit que les changements à l’adolescence se produisent entre 12 et 24 ans, et transforment le cerveau de manière décisive et compliquée.

Les changements dans le cerveau pendant cette période de temps impliquent :

  • Une « taille » ou une réduction du nombre de neurones et de connexions neuronales qui se défont des non-utilisées.
  • Une « myélinisation » ou un recouvrement autour des connexions neuronales, qui permet une meilleure synchronisation et une plus grande vitesse du flux d’informations (ce serait comme transformer un champ plein d’épines en autoroute)

Ces changements à l’adolescence aident le cerveau à être mieux agencé et favorisent la création d’une meilleure coordination à l’intérieur.

C’est un processus de remodélisation du cerveau adolescent qui favorise l’opportunité, mais aussi la vulnérabilité.

C’est pour cela que pendant cette période de la vie, se produisent la plupart des troubles de la santé mentale.

adolescent-inquiet

L’adolescence est aussi un moment de changement pour les parents

Avoir des enfants est une étape de transition dans la vie, qui symbolise la fin de la propre enfance des parents.

Quand les enfants passent à l’âge adulte, les parents se confrontent à une autre transition dans leur propre évolution.

Les parents sont aussi traversés par un changement qui éveille leur conscience ou leur crainte émotionnelle.

Les parents se défendent souvent contre ces réalités en s’accrochant à leurs propres enfants adolescents et en les influençant pour qu’ils ne se développent pas complètement comme des adultes.

Un enfant est un individu unique avec ses propres expériences mentales

Pour favoriser le passage à l’âge adulte d’un jeune, les parents doivent le voir comme un individu unique avec ses propres expériences mentales.

Mais cela n’est pas possible si les parents souhaitent continuer à vivre à travers leurs enfants.

Quand les parents sont capables de commencer à se voir eux-mêmes et leurs enfants comme des individus séparés, et qu’ils les traitent avec le respect et l’autonomie qu’ils méritent, ils sont préparés à renoncer à toute idée préconçue sur leur enfant, qui a d’ailleurs souvent un rapport direct avec l’histoire des parents.

Une première étape importante pour changer la relation entre parents et enfants : les parents doivent comprendre ce qui se passe dans l’esprit de leurs enfants.
Partager

L’évolution dans la relation entre parents et enfants 

La transformation constante qui définit l’enfance est encore plus importante à l’adolescence, quand la relation parent-enfant prend un tournant plus décisif.

De fait, il n’y a peut-être pas meilleure opportunité que la période de l’adolescence où les parents peuvent connaître leurs enfants à fond et apprendre véritablement ce qui se passe dans leur esprit.

Pour cela, il est indispensable que les parents séparent ce qui se passe dans leur propre tête de ce qui peut se passer dans l’esprit de leur enfant.

Adolescent-baiser-joue-mere

Les parents peuvent avoir de meilleurs liens avec leurs enfants s’ils sont capables de comprendre et d’accepter leur style d’attachement personnel et leur apprentissage de nouvelles formes de relation qui les aideront à rentrer dans l’âge adulte du bon pied.
Partager
A découvrir aussi