Le bonheur est fait de petites choses

· 22 septembre 2015

Il se peut que cela vous surprenne, mais si on cherche le mot « bonheur » dans le dictionnaire, on peut tomber sur la définition suivante « plaisir procuré par la possession d’un bien ».

Pourtant, le sens psychologique de ce mot est tout autre. Il est donc évident que nous nous opposions à une telle idée, à une image si fausse consistant à penser que pour atteindre le bonheur, il faut accumuler le plus de choses possible.

Il est évident que pour vivre, on a besoin de biens matériels, d’avoir un travail et un salaire, ce qui nous permet d’atteindre le niveau le plus basique du bonheur.

Pour autant, il faut bien avoir conscience du fait que le matériel ne peut assouvir tous les besoins complexes que l’on a en tant qu’être humain.

Nous aspirons tous à différentes choses, nous avons tous des besoins basiques tels que l’amour, le surpassement de soi, la satisfaction, le bien-être quotidien, la tranquillité, l’équilibre émotionnel, la concrétisation d’un rêve, l’épanouissement…

Tout autant de dimensions invisibles que même un bon carnet de chèques ne peut régler.

Comme le dit l’adage, le bonheur n’est pas un but mais un chemin. Et ce chemin, on doit le construire jour après jour.

Qu’en pensez-vous ?

Le bonheur se cache dans les petits choses

Vous connaissez forcément plus d’une personne qui vous parle tous les jours de ses projets, qu’elle considère comme des buts finaux lui permettant d’atteindre le bonheur.

« Quand ma réussite sera effective, je pourrai m’acheter la maison de mes rêves et être heureux ». « Quand j’aurai trouvé la bonne personne, je pourrai alors être vraiment heureux ». « J’aimerais tellement pouvoir faire ce voyage, pour pouvoir être heureux au moins l’espace d’une semaine ».

A quoi peut donc bien ressembler le présent de ces gens qui fixent leur bonheur dans un futur plus ou moins proche ? Et puis, depuis quand est-il possible de planifier le bonheur ?

Ces personnes font erreur. On peut viser un objectif, mais jamais notre propre bonheur.

Prenez bonne note de ces quelques aspects :

– Ce qui compte, c’est notre « ici et maintenant ». Votre présent, c’est celui qui vous définit, c’est le chemin que vous parcourez maintenant, et que vous méritez de traverser avec bonheur, équilibre et tranquillité.

– Le futur, ça n’existe pas. Vous pouvez ancrer en lui des buts personnels ou professionnels qui vous motivent au quotidien.

Cependant, dans dans votre quête de ces objectifs, essayez de vivre dans le bonheur, de faire en sorte que chaque pas que vous ferez vers ces objectifs en ait valu la peine, car vous l’aurez fait en étant heureux.

– Le bonheur, ce n’est pas quelque chose qui se trouve au hasard. Ce n’est pas non plus une entité momentanée et éphémère. Le bonheur se construit et se trouve dans les choses les plus petites, les plus insignifiantes.

Arrêtez vous un instant, cessez de vous obstiner à regarder fixement le futur, et observez ce que vous avez autour de vous :

Vous avez une famille, des amis qui vous font rire, et quelqu’un qui vous prend la main pour vous soutenir.

Vous pouvez écouter le rire de vos enfants chaque jour, vous êtes en bonne santé, vous avez des porte-bonheurs qui vous accompagnent et qui vous donnent un amour inconditionnel, et vous avez vos instants d’intimité pour rêver.

Vous sentez le soleil sur votre peau et l’odeur des arbres, vous vous levez le matin la tête plein d’illusions, et vous profitez d’un bon livre, ou d’un bon film.

Vous vous sentez libre quand vous marchez, quand vous courrez sous la pluie… Tout cela, même si vous n’y croyez pas, c’est aussi du bonheur.

– Il n’y a pas de formule magique pouvant mener au bonheur, gardez bien cela à l’esprit.

Il faut aussi avoir conscience du fait que le bonheur n’est pas toujours permanent. Parfois, il y a des courbes, des chutes, des petits ou des grands trous qui nous traînent et nous désintègrent un peu de l’intérieur.

Il n’y a pas de vie sans douleur. Pour lutter contre la souffrance, rien de plus efficace que le fait de savoir ce qu’est le bonheur.

C’est pourquoi, parfois, on doit apprécier en premier lieu le calme, cette tranquillité nous permettant de nous sentir bien avec nos proches, mais aussi avec nous-même.

Le bonheur simple, c’est le plus gratifiant, mais ça, tout le monde ne peut pas le voir.

Certaines personnes aspirent seulement à accumuler des objets, à obtenir des choses, voire même à collectionner les gens… Mais leur coeur n’en est pas moins vide.

Peu importe l’effort qu’elles font, leur bonheur sera toujours éphémère car elles sont incapables de comprendre le vrai secret de cette vie, qui est de vivre dans le calme, apprécier les petites choses, et être en harmonie avec soi-même.

Apprendre à être humble, et apprécier tout ce qui nous entoure est la clé du bonheur. 

Et maintenant, dîtes-nous, qu’est-ce que le bonheur pour vous ?