Le bonheur a deux parties

8 novembre 2015 dans Psychologie 0 Partagés

« Mon bonheur est que je sais apprécier ce que j’ai et je ne souhaite pas en excès ce que je n’ai pas »

Léon Tolstoï


Beaucoup de livres semblent prêts à vous aider à vivre le bonheur, en vous proposant de répéter des consignes lorsque vous vous sentez triste ou frustré. Cela stimule votre subconscient mais est-ce que cela vous rend heureux?

Si vous répétez une chose que votre subconscient sait qu’elle n’est pas réelle, vous allez seulement ressentir  de l’angoisse et de la frustration pour ne pas pouvoir obtenir ce que vous attendiez.

Il y a autant de « bonheurs » que de personnes

La façon dont vous vous sentez heureux est unique. Chaque personne perçoit le bonheur d’une manière différente. Cherchez votre propre bonheur. Ce n’est pas une phrase préfabriquée, c’est une réalité.

Ce qui rend heureuse votre famille, ce qui heureux votre voisin n’est pas forcément ce qui vous rend heureux.

Pour certains, cela consistera à avoir beaucoup de succès, pour d’autres avoir beaucoup de renommée. Pour vous, cela peut être de trouver votre partenaire idéal, découvrir un nouvel auteur ou écouter votre musique préférée.

Chaque instant de votre vie est différent. Il est probable que ce qui vous permettait de vous sentir bien et heureux auparavant, vous importe peu aujourd’hui.

Vous vous êtes fixé de nouveaux objectifs et le simple fait de les atteindre vous rendra heureux.

Le bonheur a deux parties

La première partie est de comprendre ce qui vous rend heureux, quels sont vos besoins, vos espoirs et vos désirs. En cherchant sur ce chemin, vous allez trouver le bonheur.

Apprenez à profiter de vos réalisations. Valorisez tout ce que vous avez fait et vos efforts pour arriver à cette fin. De cette façon, vous ressentirez le bonheur.

Ensuite, vous pouvez vous fixer plus d’objectifs. Chaque fois que vous parvenez à répondre à un besoin, il en surgit d’autres. Il est important de savoir très clairement quels sont vos objectifs.

Parfois, il semble que si nous faisons un travail différent de notre routine ou de nos habitudes, nous récolterons un échec. Mais les choses sont tout à fait différentes!

La deuxième étape consiste à faire ce que vous désirez réellement. Il est souvent difficile de se projeter d’une façon peu conventionnelle, mais si vous le voulez, vous devez le faire. Si vous aimez la peinture, la danse, la poésie, essayez-les.

Vous pouvez essayer progressivement, afin de voir comment vous vous sentez, et si vous ressentez du bonheur.

Eloignez les sensations négatives

Essayez d’éviter tout ce qui vous prend de l’énergie. Évitez le stress et les discussions sans fondement. En plus de vous faire du mal, cela ne vous permet pas de voir ce qui se passe autour de vous.

Il vous arrive sûrement de bonnes choses, en relation avec vos objectifs, mais vous ne les valorisez pas parce que vous êtes suspendu à d’autres questions.

Il est très important de bien définir vos priorités, pour pouvoir être heureux. Concentrez tous vos efforts à cela.

« Le bonheur est un parcours, pas une destination. Travaillez comme si vous n’aviez pas besoin d’argent, aimez comme si vous n’aviez jamais été blessé, dansez comme si personne ne vous regardait « . Anonyme.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Balazs Kovacs Images

A découvrir aussi