Bien fermer la porte d’une relation passée est le meilleur point de départ pour une nouvelle

26 mai 2017 dans Psychologie 1598 Partagés

Entamer une relation signifie commencer un nouveau chapitre dans le livre de votre vie. Cela implique de tirer des leçons des chapitres antérieurs pour pouvoir profiter au mieux de la lecture du nouveau chapitre. Cependant, cela ne veut pas dire que nous devons rester bloqué-e-s sur les chapitres précédents comme quelqu’un qui garderait le frein à main en marche au cas où « quelque chose arriverait ».

Parfois, nous faisons face à des problèmes très communs au moment de commencer une nouvelle relation. En fonction de celles que nous avons eues avant, nous devenons de plus en plus prudent-e-s, de plus en plus méfiant-e-s. Nous marchons à tâtons au milieu de l’incertitude obscure de ce nouveau défi qui se présente à nous.

Loin de se transformer en un acte spontané et naturel, tomber amoureux-se devient comme un risque. La peur nous saisit par la main, nous parle à voix basse des futurs risques, en lien avec les problèmes que nous avons eus dans le passé, et nous empêche de profiter et d’être spontané-e. Elle écarte tout cela. Elle relègue cela au second plan, d’une manière totalement injuste pour nous et pour cette personne qui est apparue dans notre vie.

Avant de commencer un nouveau chapitre, méditons sur celui qui se ferme

La spontanéité, le fait de profiter et la paix mentale restent souvent bloqués dans le passé. En attendant d’être récupérés là où nous les avons laissés. Pourquoi ? Peut-être parce qu’on a atrocement peur de répéter les mêmes vieilles erreurs. De prendre de mauvaises décisions, de ne pas savoir prédire les signaux ou de ne pas savoir les interpréter correctement.

C’est pour cela qu’il faut laisser le passé se reposer (dans la mesure du possible), afin de filtrer tous les apprentissages et toutes les leçons qu’il nous a données. Quand nous accrochons une relation à une autre, nous ne laissons pas ce temps de repos à notre cœur alors qu’il en a besoin pour passer au crible et comprendre les expériences qu’il a vécues.


« Ceux qui ne peuvent pas se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. »

-George Santayana-


Cela se produit surtout dans les cas où la relation passée a été toxique et pernicieuse pour nous. Nous devons être capables de trouver un espace dans le temps pour comprendre ce qu’a voulu nous enseigner cette relation. Rejeter la faute sur l’autre personne n’aide jamais. C’est pour cette raison qu’il est toujours essentiel de dialoguer avec nous-mêmes de manière honnête et sincère.

Quand nous tirons des leçons du passé, nous choisissons mieux

Les chapitres suivants se décident d’une manière plus libre et sans autant d’attaches. Les personnes apparaissent ainsi dans nos vies de façon plus naturelle et moins forcée. Quand notre cœur est plus tranquille et a tiré des leçons du passé, il est disposé à entamer une nouvelle aventure de manière plus saine et libre.


« Nous devrions utiliser le passé comme un trampoline et non pas comme un canapé. »

-Harold MacMillan-


Les erreurs du passé nous aideront à savoir choisir cette personne. Nous ne voulons bien sûr pas repasser par tout ce qui nous a fait souffrir. C’est pour cela qu’il est crucial de réfléchir à notre part de responsabilité dans tout ce que nous avons vécu. De savoir quelles ont été les blessures qui nous ont fait choisir certaines personnes et pas d’autres.

L’incertitude fait partie de la vie, elle ne peut pas nous paralyser

Dès que notre esprit sera plus pur et sain, nous pourrons mieux choisir notre nouvelle compagne/nouveau compagnon. Nous ne nous laisserons plus mener par les attaches, les dépendances et les manques. Notre « moi » complet et sain sera celui qui choisira et il choisira quelqu’un qui nous enrichira, nous apportera de la lumière et de la joie rien qu’avec sa présence.

Tirer des leçons du passé est essentiel pour pouvoir continuer à avancer sur le grand chemin de la vie. L’incertitude est quelque chose que nous devons accepter comme un sentiment qui fait partie de notre existence. En parallèle, un « moi » plus sage se sera levé et tout ne sera plus si chaotique.

Il est bon d’être prudent-e et d’avoir un peu peur de ce qui va arriver mais nous devons aussi donner une certaine liberté à la vie pour qu’elle nous surprenne avec le futur qu’elle nous réserve. Alors, fermez ces chapitres, apprenez de votre passé et entamez une nouvelle histoire avec joie et confiance. Ce n’est que de cette façon que vous pourrez recevoir toutes les bonnes choses qui vous attendent.

A découvrir aussi