Attachement insécure, une prison sans barreaux

21 février 2018 dans Psychologie de l'éducation et du développement 316 Partagés
Attachement insécure

De nombreuses personnes sont uniquement capables de créer des liens d’attachement insécure. En d’autres termes, ce type d’attachement est celui dans lequel le lien est contaminé par la peur. Cela s’exprime, principalement, par le replis sur soi dans la relation avec les autres ou par des émotions confuses, de dépendance et de rejet.

La plupart des psychologues affirment que l’attachement insécure se développe dans la petite enfance. Il s’agirait donc d’une conséquence de la relation qu’établissent les personnes qui présentent ce modèle d’attachement avec leurs figures parentales ou les personnes de confiance pendant l’enfance. Ces premiers liens sont la base de ceux qui s’établiront plus tard.

Attachement insécure non organisé

L’attachement insécure non organisé est une sorte de lien très typique de ceux qui ont souffert d’abus lors de l’enfance. Ils auront, en règle générale, été laissés seuls et non pris en charge lors des périodes de détresse, et les personnes qui voulaient les  éduquer / les dominer auront eu recours à la punition physique pour les intimider. Il est également fréquent que les parents / tuteurs aient eu une attitude ambivalente envers eux. Ils n’ont jamais su à quoi s’attendre de la part de ceux qui avaient la mission de les protéger. Ils étaient parfois affectueux et soudainement, sans savoir pourquoi, devenaient agressifs ou négligents.

enfant pensif

Attachement insécure ambivalent

La principale caractéristique de l’attachement insécure ambivalent est l’intensité avec laquelle les contradictions d’une relation sont vécues. Comme dans tous les cas d’attachement insécure, l’origine de ce dernier se trouve chez des parents contradictoires. L’enfant n’a jamais su à quoi s’attendre d’eux.

En tant qu’adultes, ces personnes montrent un très fort besoin de maintenir des liens avec les autres. Elles ont également un grand besoin d’affection. Les relations avec les autres sont extrêmement intenses. Elles se caractérisent par leur dépendance et leur besoin d’approbation. Également par une sensibilité excessive au rejet.

Elles abandonnent difficilement le soupçon que quelque chose ne va pas lorsqu’elle commencent une relation. Elles mettent beaucoup l’accent sur les problèmes et peu sur les aspects positifs. Toutes les relations leur génèrent de l’angoisse, raison pour laquelle elles adoptent souvent des comportements démissionnaires ou évasifs. Par exemple, les dépendances, l’automutilation et d’autres comportements de ce type.

deux personnes qui s'enlacent

Attachement insécure évitant

La caractéristique la plus importante de l’attachement insécure évitant est la difficulté à établir des liens étroits avec les autres. Ces personnes ressentent par ailleurs une profonde douleur émotionnelle du fait de ne pas y parvenir. Elles développent souvent une fausse autonomie. Elles sont indépendantes, mais connaissent en même temps une profonde angoisse lorsque elles sentent que quelqu’un les approche émotionnellement.

Il est fréquent qu’elles aient des difficultés à reconnaître leurs propres émotions. Elles disent parfois qu’elles sont intéressées par quelque chose, mais leur attitude est réticente. Le contraire se produit également. Elles soulignent que quelque chose ou quelqu’un n’attire pas leur attention, mais leur comportement révèle le contraire. Elles ne le font pas volontairement. Elles ont simplement des difficultés pour identifier leurs émotions.

petite fille pensive regardant la pluie par la fenêtre

L’attachement insécure évitent provient généralement d’une enfance caractérisée par une forte distance affective avec les personnes de référence. Le soutien était refusé à l’enfant, même lorsqu’il en avait besoin. Cela est souvent justifié par l’idée selon laquelle une telle distance favorisait la responsabilité ou quelque chose de similaire. La réalité est que celui qui grandit ainsi finit par se méfier des autres. Il ne pense pas que quelqu’un soit susceptible de lui apporter son soutien ou de l’aider.

Toutes les formes d’attachement insécure impliquent des limitations, en particulier pour la vie affective. Il est possible d’inverser ce schéma relationnel à travers la reconnaissance de son propre comportement, de ses causes et de ses conséquences. Oui, il est possible de surmonter ce problème et mener une vie émotionnelle beaucoup plus complète.


A découvrir aussi