Apprendre à profiter de la vie sur le moment

25 septembre 2019
Nous vivons tous avec une certaine pression de l'avenir et le poids du passé, alors qu'en réalité la seule chose que nous avons à notre portée se déroule en ce moment même. Ainsi, limiter notre mode de vie à ce qui était et à ce qui sera peut nous plonger dans une humeur négative.

Être et vivre dans le présent a des avantages incroyables. Cependant, cela signifie profiter de la vie sur le moment, ce qui est une tâche difficile à accomplir. Cette difficulté se remarque chez les patients qui consultent des psychologues, envahis d’anxiété et de tristesse qu’ils ne maîtrisent pas. Mais elle se révèle aussi dans des habitudes plus communes et partagées. En avez-vous conscience ?

Nous nous souvenons avec nostalgie du passé, de ces moments où nous avons tant ri que nos ventres nous faisaient souffrir. Parfois, nous pensions sur le moment qu’ils dureraient pour l’éternité. Nous imaginons et faisons mille et un plans pour demain, en espérant qu’ils seront parfaits et uniques, ce qui demande aussi une préparation ardue. Ainsi, nous passons notre temps à nous souvenir et à imaginer, immergés dans la membrane de ce qui s’est déjà passé.

Une femme triste ayant besoin de profiter de la vie

L’angoisse du passé

Nous devons le reconnaître, nous avons tous jeté l’ancre dans le passé. C’est une bonne chose. Nous sommes des êtres humains et, en tant que tels, nous nous définissons à partir de nos souvenirs. Au fur et à mesure que nous existons, il est tentant de retourner dans le passé quand dans le présent nous ne trouvons pas de stimuli de sensations positives. De cette façon, nous pouvons accéder aux bons moments (aux souvenirs que nous savons bons), comme s’ils étaient notre trésor le plus précieux.

Le problème se pose lorsque la volonté de rester dans le passé finit par entraver notre croissance. Nous nous retrouvons à livrer une bataille qui risque d’affecter notre santé psychologique. Surtout si nous revivons le passé de façon obsessionnelle.

Ainsi, il y a des souvenirs qui éveillent en nous des émotions qui génèrent un grand malaise. Nous parlons de tristesse et de culpabilité, qui minent notre attitude, surtout si nous ne savons pas comment les gérer.

L’incertitude d’un avenir à construire

Nous avons tous connu ce cycle mental. Celui dans lequel les pensées se succèdent sans interruption et suscitent une inquiétude excessive pour l’avenir. Cette habitude, répandue dans la société d’aujourd’hui et encadrée par le mode de vie dominant, condamne notre esprit à dépenser ses ressources dans un état de vigilance continue.

L’avenir est effrayant, et la peur inspirée naît face au dessin imaginaire des « menaces les plus terribles ». Il s’agit d’une stratégie que, en tant qu’espèce, nous avons souvent utilisée pour survivre. Cependant, cette stratégie échoue lorsque nous sommes incapables de générer un certain degré de tolérance à l’incertitude ou d’utiliser l’anticipation pour élaborer des stratégies de prévention et réduire l’anxiété.

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. »

-Albert Camus-

Ici et maintenant : notre scénario d’action

La seule réalité que nous pouvons modifier avec le comportement est celle d’aujourd’hui, celle où la vie arrive, celle qui se déroule maintenant pendant que vous lisez ces lignes. Nous ne pouvons que profiter de chaque moment que nous vivons, parce qu’en fin de compte la vie est composée de cela, de petits moments.

Lorsque nous sommes amenés à voyager vers le passé et l’avenir, l’important est d’utiliser notre capacité à reconnaître objectivement les obstacles qui nous y entraînent. Il est donc fondamental que nous apprenions à déconnecter nos émotions de la situation et que nous soyons capables d’identifier de nouvelles voies pour avancer. Une des clés pour y parvenir est de nous situer dans le moment présent et de profiter de la vie dans le moment présent.

Nous savons que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais avec de la pratique, nous pouvons tous intégrer ce comportement à notre répertoire. La première étape peut être d’embrasser l’idée qu’il est normal d’avoir des changements dans notre chemin. La vie est le changement permanent et l’évolution. Acceptons nos vues actuelles comme celles du moment présent.

« Le passé s’est enfui, ce que vous attendez est absent, mais le présent est à vous. »

-Proverbe arabe-

Une femme qui sait profiter de la vie

Francisco Alcaide, dans ses livres et conférences sur le leadership et la gestion, parle clairement de la façon dont nous pouvons gérer nos émotions et prendre le contrôle de notre vie :

  • Regarder le passé avec gratitude
  • Profiter du présent avec illusion
  • Construire l’avenir avec espoir

Nous sommes tous à l’endroit où nous devons être… pour profiter de la vie sur le moment.

Profiter de la vie sur le moment

Souvent, nous devons arrêter l’inertie de notre concentration attentionnelle, l’arrêter et rediriger ses sauts. Il est fondamental de mettre fin à cette agitation, ou du moins au dialogue interne pernicieux auquel nous sommes peut-être habitués. Ce n’est qu’à partir de cette position que nous pouvons adopter une perspective qui nous permet de nous situer dans le moment présent et de profiter de la vie sur le moment.

Pour cela, nous pouvons recourir à la pleine conscience. C’est une technique qui aide à prendre pleinement conscience du moment présent. De cette façon, elle nous donne le calme nécessaire pour répondre, et pas seulement pour réagir, aux circonstances qui se présentent à nous.

Il suffit de s’arrêter pour penser à chacun des moments qui composent notre vie. A bien y regarder, les plus attachants sont ceux qui sont teintés de sérendipité. Nous ne les cherchons pas, mais nous les avons trouvés lorsque nous vivions dans l’ici et le maintenant.