Apapachar, la complicité de caresser avec l'âme

Apapachar procure une paix éblouissante, car rien ne nous fait nous sentir mieux que de savoir que nous sommes aimés, valorisés et soutenus.
Apapachar, la complicité de caresser avec l'âme
Raquel Aldana

Rédigé et vérifié par Psychologue Raquel Aldana.

Dernière mise à jour : 23 novembre, 2022

On dit que « apapachar » est l’un des plus beaux mots qui existent et que l’action qu’il symbolise l’est encore plus, « caresse avec l’âme ». Ce terme vient du nahuatl “apapachoa” et a déjà fait le tour du monde.

Il faut dire que le terme nahualt n’a pas ce sens émotionnel. Ce dernier surgit dans le processus de castillanisation du mot. Ainsi, apapacho vient en fait de papachoa, un verbe utilisé pour désigner les actions de pétrir, masser ou caresser avec affection.

Ainsi, à travers les dérivations, il prit cette connotation dont nous parlons, celle de “caresser l’âme” et de donner naissance au nu émotionnel.

Un “apapacho” est quelque chose de plus qu’un câlin lors d’un beau moment. Il désigne plutôt une complicité, une rencontre émotionnelle, quelque chose qui va au-delà d’un simple contact affectueux. Peut-être que pour certains d’entre nous caresser l’âme a ce sens. D’autres peuvent toutefois donner plus ou moins d’intensité à sa définition.

Apapachar

Caresser avec l’âme, se remplir d’émotions

Nous pouvons nous séduire par les mots et les caresses au-delà du contact peau contre peau, des sens traditionnels, de la renaissance sentimentale et de la réaction de nos émotions. En termes de sentiments, il existe de nombreux écrits mais, après tout, chacun doit penser, ressentir et valider le sien.

Nous sommes des êtres émotionnels qui réfléchissent à travers le langage des émotions. Par conséquent, nous savons qu’étreindre et faire ressentir notre affection aux autres est l’un des meilleurs cadeaux que nous puissions offrir.

Car se sentir caressé par l’âme, c’est ressentir l’union de nos émotions. Les problèmes disparaissent à chaque seconde. L’angoisse se laisse envelopper par l’amour et nous relions parfois nos constellations à celles de l’autre.

Apapachar procure une paix éblouissante, car rien ne nous fait nous sentir mieux que de savoir que nous sommes aimés, valorisés et soutenus.

La danse chimique de nos émotions

Ce que nous appelons métaphoriquement « l’union de deux âmes » devient une danse chimique au niveau du cerveau. Nos émotions se combinent subtilement sous forme de dopamine, de sérotonine, d’ocytocine et de noradrénaline.

Avec les étreintes par lesquelles nous nous lions, nous enflammons un nombre infini de constellations affectives qui améliorent notre bien-être et nous aident à reprendre le contrôle, mettant à notre disposition un gouvernail et une ancre qui nous soutiennent dans la vie.

Car en fin de compte, notre développement socio-émotionnel dépend en grande partie de ces caresses. Il convient donc de s’ancrer dans ces expériences, d’améliorer sa conscience et d’offrir de l’amour.

Apapachar

La rencontre la plus intime entre deux personnes n’est pas sexuelle, c’est la nudité émotionnelle

La rencontre la plus intime entre deux personnes n’est pas sexuelle, c’est la nudité émotionnelle. Cet échange ne peut se produire que lorsque nous surmontons la peur, que nous parvenons à nous faire connaître à l’autre tel que nous sommes, sans anesthésie ni dissimulation.

Nous pouvons séduire et être séduit par nos émotions. Cependant, nous tendons à négliger cette facette et à altérer notre capacité à nous connecter ou à ressentir à travers la connaissance de soi et l’hétéro-connaissance. Parce qu’un câlin commence avec soi-même, avec notre capacité à nous embrasser, à utiliser nos émotions pour continuer à grandir, apprendre et évoluer avec nos expériences.

En bref, apapachar expose nos peurs, nos insécurités et notre vérité émotionnelle. Cela brise nos peurs et apporte chaleur et foyer à travers les étreintes. Tout cela méritait sans doute un si joli mot.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
J’aime ces câlins qui font que la tristesse quitte le corps
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
J’aime ces câlins qui font que la tristesse quitte le corps

J'aime ces câlins qui réparent mes parties brisées, qui chassent la solitude et me remplissent de joie. Qui créent cette connexion spéciale.