Les grands avantages du contact physique

· 9 mai 2019
Il a été prouvé que l'un des avantages du contact physique est qu'il augmente le pouvoir de persuasion et de sympathie. C'est aussi un élément qui rapproche les gens sur le plan affectif.

Il existe d’innombrables études sur les bienfaits du contact physique et presque toutes arrivent à la même conclusion : le toucher détient plusieurs secrets liés au bien-être. Ce n’est pas un hasard si c’est le sens le plus développé que nous ayons à la naissance.

Malheureusement, nous nous retrouvons dans une société, surtout dans les grandes villes, qui nous invite au contraire : à ne pas nous toucher. Tout frottement devient suspect ou ennuyeux. Nous voulons nous connecter avec les autres par le biais d’un appareil, à distance. Peu à peu, nous perdons les précieux bienfaits du contact physique et parallèlement nous nous demandons pourquoi il y a tant de troubles psychologiques dans le monde.

La peau est littéralement une extension du système nerveux. Ainsi, les perceptions tactiles se traduisent presque automatiquement par des états physiologiques du cerveau. Le contact peau à peau affecte notre bien-être et constitue une source précieuse de santé mentale. Allons plus loin.

Une bonne santé, un des avantages du contact physique

La science a prouvé qu’un contact amical amène la peau à émettre un signal au cerveau. L’effet principal est une réduction de la production de cortisol, l’hormone du stress. Ceci, à son tour, désinhibe la production de lymphocytes, qui sont la première ligne de défense du système immunitaire.

On a également constaté qu’un autre avantage du contact physique est qu’il augmente la production de sérotonine, de dopamine et d’ocytocine. Toutes ces hormones jouent un rôle important dans la sensation de bien-être.

Par exemple, une étude a été menée auprès de femmes qui souffraient fréquemment de migraines. Certaines d’entre elles ont reçu un simple massage. Toutes celles qui ont eu accès à ce contact physique ont vu leur douleur diminuer. Dans une autre enquête, un choc électrique a été appliqué à certaines volontaires. Celles qui ont pris la main de leur mari ont ressenti le choc moins rigoureusement.

contact physique

 

Le contact physique affecte la persuasion

Le Dr Nicolas Gueguen, de l’Université de Bretagne-Sud, a étudié en détail les bienfaits du contact physique. Grâce à ses expériences, il a pu prouver que le fait d’apposer un contact subtil à la partie supérieure du bras augmente considérablement les chances qu’une personne accepte les demandes de l’autre.

Il a été possible de vérifier, par exemple, que les serveuses reçoivent un meilleur pourboire dans les restaurants si elles établissent ce contact physique avec les clients. C’est ce qu’on appelait le « toucher Midas ». Une autre étude a également révélé que les gens étaient plus disposés à donner une cigarette à ceux qui en avaient fait la demande, s’ils avaient reçu ce toucher doux sur le haut du bras.

Dans une autre étude, une fausse enquête de rue a été proposée. Les résultats ont indiqué que seulement 40 % des passants étaient prêts à répondre lorsqu’il n’y avait aucun contact physique. Par contre, lorsqu’un toucher subtil a été introduit, le pourcentage est passé à 70 %.

Le lien avec les autres se resserre

Dans d’autres enquêtes, on a constaté que le contact physique active la zone du cortex cérébral. Cette région est liée au sentiment de conformité et de confiance. De ces résultats, il a été conclu que ceux qui ont des relations avec d’autres personnes utilisant le toucher sont perçus comme des personnes plus honnêtes et dignes de confiance.

Une expérience a testé la valeur du contact physique d’une autre manière. Ils ont délibérément laissé des tas de déchets dans la rue. Quelqu’un demandait aux passants de l’aider à ramasser les ordures. 63% ont accepté d’aider. Cependant, lorsqu’un geste de contact a été introduit, la proportion est passée à 93 %.

Les gens ressentent plus de sympathie pour ceux qui ont des contacts physiques avec eux. En France, les utilisateurs évaluent les vendeurs qui leur donnent un coup de main, ou une tape sur l’épaule, beaucoup mieux que ceux qui ne le font pas. Cependant, les variables culturelles sont déterminantes pour l’obtention de ces résultats.

contact physique et toucher

Le contact physique avec soi-même

Le sexologue Javier Sánchez a étudié la question du contact physique avec soi-même. Il est arrivé à la conclusion qu’il existe de fortes interdictions, en particulier pour les filles, de toucher leurs organes génitaux. Cela a un effet sur la vie adulte : beaucoup ont l’impression que leur propre sexualité ne leur appartient pas.

Dans le cas des hommes, les familles répriment et même punissent souvent les expressions tactiles d’affection. Souvent, on leur demande d’être « durs », de ne pas sentir ce qui touche leur peau. Sinon, ils sont classés comme fragiles et peu masculins. C’est pourquoi beaucoup d’hommes ont du mal à caresser.

Comme nous l’avons vu, les avantages du contact physique sont si nombreux que même se caresser soi-même a des effets positifs. Les primates, qui ont un cerveau moins évolué que le nôtre, passent 20% de leur temps à se toucher. C’est pourquoi la question se pose : savons-nous communiquer par le toucher ?

 

  • Davis, P. K. (1993). El poder del tacto: el contacto físico en las relaciones humanas. Paidós Ibérica.