Amnésie alcoolique : pourquoi des trous de mémoire surviennent-ils après avoir bu ?

De nombreuses personnes subissent des pertes de connaissance après avoir consommé de grandes quantités d'alcool. Dans cet article, nous parlerons de l'amnésie alcoolique et de la façon dont elle peut vous affecter.
Amnésie alcoolique : pourquoi des trous de mémoire surviennent-ils après avoir bu ?

Dernière mise à jour : 20 mai, 2022

Vous vous réveillez le matin et ne vous souvenez plus de la façon dont vous êtes rentré chez vous la nuit dernière. Des amis assurent vous avoir vu dans un bar et vous fouillez votre mémoire, mais vous n’en avez aucun souvenir. Vous ne parvenez pas non plus à vous souvenir de la conversation téléphonique que vous avez eue avec votre partenaire. Si cela vous est déjà arrivé, vous avez probablement vécu ce qu’on appelle l’amnésie alcoolique.

Cette altération est plus fréquente chez ceux qui ont une consommation excessive d’alcool à long terme, mais elle peut arriver à toute personne qui ingère cette substance. C’est, en fait, un signe d’atteinte cérébrale causée par l’alcool ; et, bien qu’il s’agisse généralement d’un phénomène transitoire, cela peut entraîner de graves problèmes.

Qu’est-ce que l’amnésie alcoolique ?

L’amnésie alcoolique est un trouble neurologique et psychologique lié à une consommation excessive d’alcool. Sa principale manifestation est la perte de mémoire, l’apparition de trous de mémoire (aussi appelés blackouts alcooliques).

Ceux qui en souffrent ont des difficultés à récupérer des informations sur le moment où ils se sont retrouvés intoxiqués. Ainsi, vous ne vous souviendrez peut-être pas de ce que vous avez fait, où vous étiez ou à qui vous avez parlé pendant cette période. Il est à noter que cette amnésie peut être fragmentaire ou en bloc : dans le premier cas, seuls quelques instants sont oubliés, même si certaines informations partielles sont conservées ; dans le second, l’amnésie s’étend sur de longues périodes.

amnésie alcoolique

Pourquoi cela se produit-il ?

Ces blackouts surviennent en raison de la consommation de boissons alcoolisées mais surtout avec l’augmentation rapide de l’alcoolémie. En d’autres termes, il ne s’agit pas tant de la quantité d’alcool que vous buvez, mais de la vitesse à laquelle le taux d’alcool augmente dans votre corps. Plusieurs facteurs influencent cela :

  • La graduation alcoolique. Des boissons, telles que les spiritueux, peuvent augmenter le taux d’alcoolémie plus rapidement que d’autres comme la bière et, par conséquent, générer plus facilement ces problèmes de mémoire.
  • La quantité d’alcool ingérée en un temps donné. Si la personne boit trop rapidement, les blackouts sont plus susceptibles de se produire. Ainsi, boire cinq verres ou plus (chez les hommes) ou quatre ou plus (chez les femmes) dans une période de moins de deux heures est un grand facteur de risque.
  • La capacité de la personne à métaboliser l’alcool. Ceci est défini par le sexe, le poids, la fréquence de consommation d’alcool et certains facteurs génétiques. En général, les femmes sont plus à risque.
  • Boire de grandes quantités d’alcool sans avoir mangé auparavant.

Atteinte de l’hippocampe

Vous vous demandez peut-être pourquoi la consommation rapide d’alcool entraîne une perte de mémoire : cela est dû aux dommages causés à l’hippocampe après l’ingestion. Cette région du cerveau est liée à la consolidation des souvenirs ; ainsi, l’intoxication alcoolique interfère avec le fonctionnement normal de l’hippocampe et empêche les informations de passer dans la mémoire à long terme.

Ainsi, la personne est consciente, interagit avec l’environnement et prend des décisions ; cependant, elle est incapable de conserver des souvenirs de ce qui s’est passé. Au fur et à mesure que le taux d’alcool dans le sang baisse, cet effet disparaît. C’est pour cela que l’amnésie est généralement transitoire et se réfère à de courtes périodes.

blackout dû à l'alcool

Ce qu’il faut garder à l’esprit à propos de l’amnésie alcoolique

Maintenant que vous connaissez l’origine de l’amnésie alcoolique, vous devriez prendre en considération d’autres informations pertinentes à ce sujet :

  • Il est important de ne pas confondre l’amnésie alcoolique ou les pertes de connaissance dues à la consommation d’alcool avec des évanouissements ou une perte de conscience. Dans le premier cas, la personne est consciente et alerte, mais ne consolide pas ses souvenirs ; dans le second, elle est endormie ou inconsciente.
  • Ceux qui abusent régulièrement de l’alcool sont plus à risque de souffrir de ce type d’amnésie, mais la vérité est que n’importe qui peut en faire l’expérience. Modérer ou arrêter la consommation d’alcool, boire lentement, manger et rester hydraté pendant que l’on boit peut aider à prévenir son apparition.
  • Le brouillard cérébral induit par l’alcool n’est pas, en soi, un problème ou un trouble, mais il prédit de manière fiable les dommages induits par l’alcool. Sa présentation est liée à d’autres conséquences importantes : par exemple, adopter des comportements impulsifs et à risque, un mauvais rendement scolaire et professionnel, des accidents ou être arrêté en raison des effets de l’alcool.
  • Gardons à l’esprit que ces blackouts nous avertissent des troubles cognitifs causés par l’alcool. Ainsi, en plus de la mémoire, on risque de subir des altérations de l’attention, de la capacité à prendre des décisions ou de l’humeur et des conditions encore plus graves telles que la psychose de Korsakoff peuvent se développer.

Enfin, si vous avez souffert d’amnésie après avoir bu, il est important de repenser votre consommation d’alcool. Ceci est particulièrement pertinent dans le cas des plus jeunes puisque, chez eux, la consommation de grandes quantités d’alcool est extrêmement normalisée. De plus, l’impact sur leur développement peut être très important.

En bref, prenons les amnésies alcooliques comme un signal pour changer nos habitudes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Black-out ou amnésie partielle après avoir bu de l’alcool
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Black-out ou amnésie partielle après avoir bu de l’alcool

Le syndrome de Black-out est un phénomène qui est dû à une intoxication aiguë dérivée de la consommation d'alcool. Nous en parlons ici.



  • AMERICAN ADDICTION CENTERS. Blackout Drinking: Impaired Judgement, Memory Loss, and Other Harmful Effects. Disponible en: https://americanaddictioncenters.org/alcoholism-treatment/blackout
  • Miller, M. B., DiBello, A. M., Meier, E., Leavens, E. L., Merrill, J. E., Carey, K. B., & Leffingwell, T. R. (2019). Alcohol-induced amnesia and personalized drinking feedback: Blackouts predict intervention response. Behavior therapy50(1), 25-35.