Aller chez le psychologue ? Questions – Réponses

26 août 2015 dans Psychologie 0 Partagés

Bien que la thérapie soit une méthode développée depuis des dizaines d’années dans bien des pays, il existe encore un certain nombre de tabous lorsqu’on évoque ce type de traitement.

Les questions et les doutes sont nombreux au moment de solliciter un rendez-vous avec un psychologue. Aujourd’hui, nous allons vous révéler quelques mystères sur la thérapie psychologique.

thérapie-420x281

Aller chez le psy, qu’est-ce que cela implique?

Une thérapie, ce n’est pas juste pour les fous ?

Il existe toujours l’idée préconçue que les personnes qui se rendent chez le psychologue ont des problèmes mentaux. Bien que cette perspective soit l’une des branches de cette science, elle n’en est pas pour autant la seule.

Réaliser une thérapie peut vous aider à résoudre des problèmes de votre enfance, vos problèmes de couple, vos problèmes familiaux ou bien ceux qui peuvent exister envers vous-même. Et nul besoin d’être fou pour se retrouver dans cette situation. N’importe qui désirant améliorer sa vie, peut se soumettre à une thérapie.

Laissez de côté vos préjugés et ce que vos proches peuvent dire lorsque vous racontez que vous allez chez le psy.

Est-ce que le psychologue peut tout savoir de moi?

Vous n’êtes pas obligé de tout lui dire, mais rappelez-vous qu’il s’agit d’un professionnel qui souhaite vous aider, pas la police, le FBI, la CIA ni un religieux. Il n’utilisera pas cette information contre vous.

Lors de la thérapie, vous pourrez raconter ce que vous souhaitez. Le thérapeute n’a aucun pouvoir extrasensoriel lui permettant de savoir avec le simple regard quels sont vos problèmes ou vos inquiétudes. Il n’a pas non plus de boule de cristal pour déterminer votre futur.

Les arts de la divination sont quelque chose de radicalement différent. Le psychologue utilisera les techniques qu’il a apprises, afin de vous conseiller et d’analyser votre réalité, sur la base de ce que vous lui dites.

C’est pour cela qu’il n’est pas bon de mentir par exemple. Cela serait contreproductif pour vous, et non pas pour lui.

Puis-je tromper le psychologue?

En accord avec ce qui vient d’être dit plus haut, il n’est pas bon de cacher des choses ou de mentir à votre thérapeute.

La relation professionnel-patient doit toujours se développer sur la base de l’honnêteté de la part de chacun des partis.

Cependant, si vous avez l’habitude de tromper ceux qui se trouvent face à vous, ce n’est pas une bonne chose car vous ne pourrez pas vous améliorer.

D’autre part, si vous vous présentez à votre consultation pour mentir, à quoi vous servent ces sessions ?

A découvrir aussi