Albert Einstein : biographie d’un génie révolutionnaire

· 8 février 2019
Albert Einstein avait recours à des expériences imaginaires pour tester ses théories. Il fut le premier Homme a évoquer l'origine de l'univers en expansion et son passé infini.

Plus qu’un scientifique, Albert Einstein était un visionnaire inspirant. Il a trouvé la beauté dans l’obscurité, a révolutionné la physique et nous a permis de comprendre l’univers autrement. Il affirmait souvent qu’il était juste un homme extrêmement curieux. Cette facette de lui, sa curiosité ainsi que sa créativité, ont sans doute été son plus grand atout.

Parler d’Einstein en revient à faire référence à l’une des figures les plus charismatiques du 20ème siècle. Andy Warhol a d’ailleurs converti son image en une véritable icône. Nous connaissons tous la célèbre équation d’équivalence entre la masse et l’énergie : E=mc*2. Nous lui devons par dessus tout l’établissement des bases de la cosmologie, de la physique statique et de la mécanique quantique.

Pour cette raison, nombreux le définissent comme le « père de la bombe atomique ». Malgré lui, ses travaux ont facilité le développement du projet Manhattan et ses conséquences évidentes. Néanmoins, Einstein s’est toujours défini personnellement comme quelqu’un de pacifiste.

En fait, il était commun pour lui de ressentir des regrets, car il avait convaincu le président Roosevelt de financer sa recherche. Peu importe ce qu’il s’est produit, tous ses progrès et toutes ses découvertes ont changé l’histoire sur de nombreux aspects. 

Les travaux d’Albert Einstein ont par exemple été clés pour un autre grand scientifique : Stephen Hawking. Son héritage est d’une telle immensité et tellement inspirant qu’une grande partie de ses prédictions sont encore aujourd’hui confirmées. Ce fut le cas par exemple des ondes gravitationnelles.

La vie d’un enfant sans talent (apparent) qui épata le monde

photo d'Albert Einstein enfant

Albert Einstein est né à Ulm (en Allemagne), au sein d’une famille juive. Son père, Hermann Einstein dédiait son activité au commerce des céréales. Sa mère, Pauline Koch, jouait du piano. Comme nous pouvons le comprendre, la facette musicale accompagna le célèbre scientifique depuis toujours.

Il convient de signaler que ses premières années d’études n’ont pas été très florissantes. Il a commencé à parler très tard, et il était également un enfant très lent dans le processus lecture/écriture. Au début, son caractère ne semblait pas l’avantager : il était très froid, silencieux et introverti. Pour cette raison, ses parents ainsi que ses professeurs pensaient qu’Einstein souffrait d’un certain type de retard de maturité.

Selon lui, cette étape de sa vie a été une période de subtil recueillement qui lui a permis de se poser des questions qu’aucun enfant de son âge ne se posait. A 7 ans, il avait déjà de nombreuses interrogations au sujet de l’espace et du temps. Petit à petit, et grâce à l’éducation musicale de sa mère, à sa soeur patiente et à son oncle Jakob (un grand passionné d’algèbre et de recherche), le petit Albert s’est ouvert au monde et à la passion pour la connaissance.

A 15 ans, il a commencé à étudier le calcul infinitésimal de manière autodidacte. A 17 ans, il a intégré l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (en Suisse), afin d’étudier la physique et les mathématiques. Peu après, il a rencontré l’amour de sa vie, Mileva Marić, une brillante camarade de classe d’origine serbe avec laquelle il a eu 2 enfants.

Son héritage en tant que scientifique

En 1905, il a développé différents travaux fondamentaux qui demeurent dans son héritage scientifique. Dans son premier travail, il approfondissait déjà le mouvement brownien (mouvement aléatoire des particules se trouvant dans un milieu fluide). Les autres travaux faisaient référence à des faits significatifs tels que l’effet photoélectrique, la relativité spéciale et l’équivalence entre la masse et l’énergie.

L’effet photoélectrique lui aura valu le prix Nobel de physique presque deux décennies plus tard, en 1921. Albert Einstein a été professeur puis, plus tard, intervenant dans les universités de Berne, Prague et Berlin. Néanmoins, avec l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933, il a dû déménager aux Etats-Unis. Là-bas, il a passé les 25 dernières années de sa vie et il est devenu le grand scientifique de renom que nous connaissons tous.

Einstein nous a quitté le 16 avril de 1955 après avoir souffert d’une hémorragie causée par une crise d’anévrisme de l’aorte abdominale. Il avait alors 76 ans.

« Je veux m’en aller quand je l’aurai décidé. Il est de mauvais goût de prolonger artificiellement la vie. J’ai fait mon travail, il est temps de s’en aller. Je le ferai avec élégance. »

-A. Einstein-

Albert Einstein était un génie innovateur

Albert Einstein était un génie innovateur. Il faisait usage de ce qu’il définissait comme des expériences mentales. Il passait ainsi une grande partie du temps à imaginer différents aspects de ses théories. Einstein avait l’habitude de visualiser par exemple un homme qui voyageait dans l’espace à l’intérieur d’un ascenseur. Il imaginait également des scarabées aveugles traversant des superficies courbes.

Ces expérimentations lui ont permis d’expliquer sans besoin de télescope des aspects concernant la force de gravité ou la manière avec laquelle se déplacent les photons de la lumière (ses scarabées aveugles) en suivant une trajectoire courbe et non pas un ligne droite comme on le croyait. L’héritage laissé par Einstein survit et avance. Aujourd’hui encore, on démontre de nombreuses de ses théories, celles qu’il avait préalablement conçues dans son imagination.

Albert Einstein génie de l'innovation

L’effet photoélectrique

Nombreux pensent qu’Albert Einstein a reçu le prix Nobel à cause de sa théorie sur la relativité. Cependant, il ne l’a pas reçu pour cette recherche, mais pour son travail sur l’effet photoélectrique. En fait, grâce à ce progrès, nous disposons aujourd’hui de technologies essentielles telles que la télévision, les panneaux solaires, les microprocesseurs, les détecteurs de mouvement, les photocopieuses, les appareils photo digitaux, les lampes automatiques, etc.

La théorie de la relativité

En 1915, Einstein a présenté sa théorie de la relativité à l’Académie Royale des sciences de Prusse. Avec cette théorie, il tentait de substituer la loi de la gravité d’Isaac Newton. Cette théorie a fourni les bases les plus importantes afin d’optimiser la connaissance que nous savons aujourd’hui au sujet de l’Univers.

Apports complémentaires

L’héritage d’Albert Einstein est extrêmement large et il a commencé avec ses premières publications en 1905. En passant par le mouvement brownien, l’équivalence entre la masse et l’énergie et en finissant avec sa théorie du champ unifié.

Cette dernière l’a occupé une grande partie de sa fin de vie. Son objectif était d’unifier ses études de la gravitation et de l’électromagnétisme. Ce sont des apports qu’il a effectués et qui sont moins connus.

Dans l’actualité, de nombreuses propositions n’ont toujours pas de réponse. Parfois, on en trouve petit à petit afin de nous démontrer des faits indéniables. Albert Einstein était un pionnier lorsqu’il s’agissait de dévoiler des secrets sur l’univers et les mystères de l’atome. 

Sa créativité, tout comme sa créativité, n’avait pas de limites et ses deux qualités étaient liées à sa rébellion, à son esprit critique capable de défier tout ce que les autres prenaient pour acquis. En fin de compte, c’est ce qui définit l’attitude d’un authentique scientifique. Défier ce qui est établi définit l’attitude d’un véritable explorateur de la connaissance.

 

  • Einstein, A. (1956). Investigations on the Theory of the Brownian Movement. Courier Corporation.
  • Einstein, A. (2011). The Theory of Relativity: And Other Essays. Open Road Media.
  • Einstein, A. (1905). Über die von der molekularkinetischen Theorie der Wärme geforderte Bewegung von in ruhenden Flüssigkeiten suspendierten Teilchen. Annalen der physik322(8), 549-560.
  • Einstein, A. (1905). Zur elektrodynamik bewegter körper. Annalen der physik322(10), 891-921.