La représentation de l’obésité à la télévision

29 juin 2018 dans séries et psychologie 0 Partagés
obésité à la télévision

L’obésité à la télévision n’était pas très représentée. Les personnages présents sur petit écran sont généralement associés aux canons de beauté imposé. Les études nous avertissent que ce manque de visibilité pourrait, à long terme, générer un harcèlement des personnes en surpoids.

Les producteurs de séries télévisées ont commencé ces dernières années à inclure davantage de diversité racial et ethnique dans les personnages. Cette diversité a néanmoins rarement inclus la représentation de personnes dont le poids est supérieur à la moyenne.

Qu’est-ce que l’obésité ?

Le surpoids et l’obésité sont caractérisés par l’accumulation massive de tissu adipeux dans le corps. Cette augmentation de graisse implique nécessairement l’augmentation du poids corporel. Ce gain de poids peut parfois être dû à un déséquilibre hormonal. A des problèmes de glande thyroïde, par exemple. Le surpoids tend néanmoins à résulter d’un déséquilibre nutritionnel.

obésité à la télévision

Le corps humain stocke les calories excédentaires sous forme de graisses lorsque nous consommons davantage de calories que nous en dépensons. Il s’agit de la raison pour laquelle les athlètes peuvent maintenir des régimes avec un niveau élevé de glucides et de graisses. Les personnes menant une vie sédentaire doivent donc maintenir des régimes en adéquation avec leur consommation d’énergétique.

Attention ! Des études nous avertissent que le surpoids augmente le risque de maladie cardiovasculaire. L’obésité augmente également le risque de développer le diabète, d’hypertension, certains types de cancer ou de souffrir d’embolie ou de crises cardiaques.

Le gain de poids se retrouve dans les pays les plus industrialisés. Le rythme de vie de ces pays exige que les individus passent peu de temps à cuisiner ou à manger. Les personnes présentant un surpoids en raison de leur alimentation tendent à recourir la restauration rapide à forte teneur en sucres.

La beauté et la mode : aucune place pour le surpoids

La notion de beauté idéale a changé au fils du temps. Les femmes considérées comme belles au début du 20ème siècle avaient la forme d’un sablier. Cette forme était obtenu grâce à l’utilisation de corsets très serrés. La beauté commença à appartenir aux femmes minces et pâles après les guerres mondiales. L’avènement du cinéma commercial popularisa le style des grandes stars. Les cheveux noirs et courts, le style Bob et les pantalons commencent à être à la mode. Des sourcils noirs sur des peaux pâles et des lèvres très rouges transformèrent le canon de la beauté.

Les corps considérés comme beaux étaient, lors du vingtième siècle, des corps minces. La mode était  conçue pour des hommes et des femmes de poids faible ou moyen. Ceci est peut-être dû au fait qu’il existait peu de possibilités de prendre du poids. Les nations ayant participé aux différentes guerres connurent des périodes de graves pénuries alimentaires et de faible pouvoir économique. L’idéal de beauté resta cependant le même lorsque les individu commencèrent à prendre du poids. Les femmes avec une petite taille et des cuisses minces étaient représentatives de corps beaux pour la société.

C’est ainsi que commença le déni des vrais corps dans l’industrie de la mode. Les formes des corps normaux furent rejetées par l’industrie. Les grands couturiers continuent aujourd’hui encore à créer des vêtements pour les personnes n’existant que sur les podiums.

La beauté à la télévision

La télévision et le cinéma sont le reflet de l’industrie de la mode. Ils accompagnent cette dernière en toute circonstances. De sorte que la télévision et le cinéma maintinrent les mêmes normes de beauté. Le cinéma et la télévision ont eu une influence significative sur la construction des sociétés. Le matériel audiovisuel propose des exemples et des rôles à suivre pour ses spectateurs.

Le cinéma évitait de montrer des personnages dont le poids ne correspondait pas au conventionnel. De sorte que l’obésité eut peu de visibilité, à l’instar des minorités raciales. L’obésité a été une condition peu montrée au cinéma. Elle le fut encore moins à la télévision.

Les dessins animés constituaient les rares occasion de voir des personnages obèses à la télévision. Ces derniers étaient cependant obsédés par le fait de changer ou moqués. Les obèses étaient également souvent harcelés et ridiculisés pour leur surpoids. Le 21ème siècle fut néanmoins le théâtre de changements subtils mais définitifs dans l’industrie de la télévision.

“L’obésité à la télévision fut peu montrée au cinéma, elle fut même invisible pendant certaines périodes.”
Partager
obésité à la télévision

Personnages obèses, personnages réels

La télévision s’ouvre aujourd’hui progressivement à la diversitéDes personnages racialement divers sont apparus dans de nombreux programmes. Les séries télévisées les plus populaires présentent en outre davantage de personnages réels. De personnages répondant aux stéréotypes. L’obésité à la télévision reste toutefois très sous-représentée malgré cette avancée.

Il est vrai que de plus en plus de productions s’efforcent de présenter de vrais corps. De nombreux groupes s’opposent néanmoins au fait de montrer l’obésité à la télévision. C’est le cas de certains médias de communication et de diffusion tels que des magazines virtuels, ou de groupes médicaux. Les opinions contre l’obésité et sa représentation sont basées sur des arguments de santé. Montrer des personnages obèses sous un jour positif n’est pas adéquat. Cela donnerait une fausse sensation aux spectateurs. Ils pourraient croire que l’obésité est une condition sans danger, normalisée et désirable.

De nombreux producteurs croient toutefois que montrer de l’obésité à la télévision est une occasion de les inclure. Montrer des personnages obèses permet de montrer de vrais personnages, de vraies personnes. Nous sommes d’avis qu’il est important de montrer la diversité constituant les sociétés. Ce n’est qu’ainsi que l’égalité pourra être obtenue.


A découvrir aussi