La connexion entre physique quantique et spiritualité selon le Dalaï-Lama

31 janvier 2019
Apprenez-en davantage à ce sujet !

La connexion entre physique quantique et spiritualité est, pour le Dalaï-Lama, plus qu’évidente. Selon lui, tous les atomes de notre corps incluent une partie de cette ancienne toile créée par l’Univers dans le passé. Nous sommes de la poussière d’étoiles et nous sommes biologiquement connectés à n’importe quel être en vie. Nous sommes des êtres à l’énergie invisible qui vibre, des entités unies à tout ce qui existe…

S’il y a bien une chose que nous savons, c’est que science et spiritualité ne sont pas précisément connues pour être en harmonie au niveau de leurs principes. Ainsi, tandis qu’au Moyen-Âge et à la Renaissance, progresser dans le domaine scientifique était extrêmement dangereux dans un contexte dominé par la classe ecclésiastique (nous pouvons prendre pour exemple la triste histoire de Giordano Bruno), dans l’actualité, les approches les plus spirituelles subissent cette vision critique et sceptique du monde scientifique.

Convergences entre physique quantique et bouddhisme

Dire que ces deux domaines ou univers traditionnellement antagoniques de notre société se sont mis d’accord serait trop risqué. Cependant, des points de vue se sont rapprochés et ont convergé vers des idées qui nous invitent à réfléchir. La philosophie bouddhiste est ce cadre où un domaine aussi complexe que fascinant de la science peut tisser des liens. Nous parlons bien sûr de la mécanique quantique.

Ce premier rapprochement a eu lieu à New Delhi en 2015. Le Dalaï-Lama a assisté à une conférence de deux jours sur la physique quantique et la philosophie Madhyamaka. Une grande variété de thèmes a été explorée avec des physiciens et scientifiques de différents domaines. Des points communs ont été trouvé, des axes se sont complétés. D’une certaine façon, la connaissance humaine s’est un peu plus enrichie.

« Quand j’avais 19 ou 20 ans, j’ai développé une grande curiosité pour la science. En Chine, en 1954 et 1955, j’ai rencontré Mao Zedong. Il m’a félicité pour avoir un esprit scientifique et a ajouté que la religion était un poison. Il pensait peut-être que cela attirerait quelqu’un ayant un esprit scientifique.

Cependant, il y a plus de 30 ans, j’ai commencé une série de réflexions centrées sur la cosmologie, la neurobiologie, la physique, la physique quantique, la psychologie… Je crois que le bouddhisme apporte un plus grand sens à toutes ces connaissances. »

-Dalaï-Lama-

physique quantique et spiritualité

 

Que nous dit le Dalaï-Lama à propos de la connexion entre physique quantique et spiritualité ?

Les théories qui établissent une connexion entre physique quantique et spiritualité ne sont pas récentes. Elles ne proviennent pas que du Dalaï-Lama. Nous disposons par exemple de livres comme Science et spiritualité : une intégration quantique d’Amit Goswami, professeur à la retraite du Département de Physique Théorique de l’Université d’Oregon et pionnier d’un nouveau paradigme scientifique qui cherche à fixer les bases d’une science de la conscience.

Nous pouvons aussi nous appuyer sur Fritjof Capra, grand physicien autrichien et chercheur en physique subatomique. Ce scientifique est connu pour son travail Le Tao de la Physique (1975). Dans ce dernier, on peut souligner une légère ouverture du monde académique vers le monde spirituel. Nous ne nous trompons pas lorsque nous disons qu’un rapprochement est en train de se faire entre la communauté de la physique et la philosophie bouddhiste.

En fait, un physicien, Raja Ramanna, décédé il y a quelques année mais célèbre pour son rôle dans le développement nucléaire de l’Inde, s’est intéressé, juste avant de mourir, aux textes du philosophe Nagarjuna pour découvrir quelque chose de stupéfiant. De nombreux énoncés du fondateur de l’école madhyamaka du bouddhisme mahayana ressemblaient à certains principes de la physique quantique.

Voyons ces points communs, ces principes dont le Dalaï-Lama a parlé lors de sa conférence en Inde en 2015.

Qu’est-ce que la physique quantique ?

  • Le terme « quantique » vient de « quantum », qui est la plus petite unité de lumière qui soit. Ainsi, la mécanique quantique cherche par-dessus tout à comprendre la phénoménologie de l’atome et de toutes ces particules élémentaires qui le composent.
  • Nous sommes face à une science qui est née au XXème siècle. Des noms comme celui de Max Planck ont posé les bases d’une grande partie des théories que nous connaissons aujourd’hui.
  • Il s’agit d’une discipline aussi étonnante que complexe, qui aspire à définir et à comprendre ce qui ne se voit pas, ce qui ne peut pas être mesuré et tout cet indéterminisme inscrit dans les particules qui conforment notre réalitéSi nous pouvions voir un atome à travers un microscope, nous découvririons en fait une petite tornade. Un vortex dans lequel tourbillonnent des quarks et des photons.

Et si nous nous rapprochions un peu plus de ces éléments, nous verrions quelque chose d’encore plus frappant : un vide. Parce que les atomes n’ont pas de structure physique, parce qu’ils sont faits d’énergie invisible et non de réalité tangible. Cette idée, selon laquelle nous serions de l’énergie, est l’un des piliers qui configurent la connexion entre physique quantique et spiritualité.

physique quantique et spiritualité

 

Une conscience qui va bien au-delà du monde physique

Aujourd’hui, et presque dans n’importe quelle librairie, nous pouvons trouver une infinité d’ouvrages avec le terme « quantique » : « informatique quantique », « esprit quantique », « psychologie quantique », « remède quantique »... C’est comme si ce micro-monde mystérieux orchestrait soudainement une grande partie de nos activités quotidiennes.

La connexion entre physique quantique et spiritualité est encore l’une des plus importantes qui soit en raison de ces principes qu’a établis le Dalaï-Lama lors de sa conférence en Inde.

  • La physique quantique nous démontre qu’au-delà du tangible et du matériel, il y a de l’énergie. Le bouddhisme a toujours défendu cette idée et ce besoin, celui de transcender l’aspect physique pour donner une plus grande importance à notre conscience. En fin de compte, c’est cette trace psychique qui donne une forme et un sens à la réalité. Nous sommes ce que nous pensons : la pensée crée tout ce qui nous entoure.

Un esprit créateur

  • Amit Goswani, le professeur de physique à l’Université d’Oregon que nous avons auparavant cité, nous indique que le comportement des microparticules change en fonction de ce que l’observateur fait. Lorsqu’un observateur regarde, un type d’onde apparaît; quand il ne fait rien, il n’y a pas de changement.

Tout cela démontre à quel point les atomes sont sensibles face à tout ce que nous faisons. Le bouddhisme a toujours mis l’accent sur cet aspect : nos émotions et nos pensées nous définissent et définissent la réalité qui nous entoure.

Connexion universelle

Une partie de cette poussière d’étoiles avec laquelle l’univers s’est créé réside dans chacun de nos atomes. D’une certaine façon, comme nous le dit le Dalaï-Lama, nous sommes tous connectés et faisons partie d’une même essence. Concevoir cette connexion peut nous aider à comprendre l’importance du bien. En effet, tout ce que nous faisons aura un impact sur l’Univers et celui-ci nous le rendra.

Pour conclure, la connexion entre physique quantique et spiritualité nous invite à voir ce domaine des sciences à partir d’un autre prisme. C’est peut-être un point de vue un peu suggestif mais même s’il n’est pas acceptable pour les esprits les plus orthodoxes et rigoureux, il mérite néanmoins toute notre attention.

« Si nous pensons à la connexion possible entre physique quantique et spiritualité, nous pouvons voir que l’esprit ne serait plus cet intrus accidentel dans le royaume de la matière : il se hisserait plutôt en tant qu’entité créatrice et gouvernerait ce royaume ».

-R. C. Henry, L’Univers Mental