« A manipuler avec précaution. Contient des rêves », l’affiche invisible que portent tous les enfants

14 septembre 2017 dans Curiosités 150 Partagés
enfants et rêves

Tous les enfants sont constitués d’un matériaux délicat, innocent, fragile, onirique, magnifique. Ils ont tous des esprits bouillonnant qui transforment les jeux qu’ils inventent et les désirs auxquels ils aspirent en rêves.

Lorsque nous observons les enfants, nous devons être conscient-e-s de cela, du fait que nous sommes leurs guides, les responsables de leurs rêves, de leurs joie de vivre, de leur estime de soi et, finalement, de leur construction.

Ceci est fondamental si nous y réfléchissons un instant. Si nous envisageons de construire une maison, nous savons immédiatement qu’il est nécessaire de commencer par ses fondations, car si nous débutons par le toit rien ne pourra le soutenir. La même chose se passe avec l’éducation, si nous souhaitons une base solide, nous devons commencer par la construire le plus tôt possible, depuis en bas ou, il s’agit de la même chose, depuis le plus jeune âge.

enfants rêves

Tous les enfants ont des besoins spéciaux

Tous les enfants ont des besoins spéciaux car chaque enfants est unique. De son rythme d’apprentissage à la manière d’exprimer ses idées, ses émotions et se sentiments, TOUT CHEZ LES ENFANTS EST PERSONNEL ET INTRANSMISSIBLE.


Il faut transmette de l’amour et du respect en grande quantité aux enfants. Il faut écouter leur idées, leurs délires et leurs rêves. Fermer les yeux et se laisser éblouir par leurs mots et leurs désirs.


La première étape consiste, sans aucun doute possible, à leur consacrer du TEMPS. Cela signifie rester calme et non se mettre en colère, les aider à gérer leurs émotions, leurs offrir les moyens de réguler ces dernières, jouer avec eux, introduire de la créativité dans leur vie quotidienne et, en définitive, ne pas mettre de limites à leurs rêves.

Nous apprenons à éduquer en éduquant. Ceci semble évident, et nous devons faire très attention à ne pas leur donner de faux espoirs. Nous ne savons pas tout et, bien évidemment, tout ce que nous « essayons » n’est pas toujours réalisé au moment opportun (pour eux comme pour nous) ou avec la bonne l’intensité.

enfant et rêves

Dire « la théorie est une chose, la pratique en est une autre » est une excuse que nous nous trouvons, une barrière limitant notre ouverture d’esprit, ayant parfois pour conséquence que ne faisons nous pas tous les efforts que nous devrions pour changer quelque chose dans notre manière d’éduquer.

Toutefois, sans nous éloigner du thème central de notre article, il nous faut souligner que le pilier essentiel de l’éducation est de donner des ailes à nos enfants pour qu’ils puissent accomplir leurs rêves. Si nous les freinons avec des phrases ou des attitudes de types : « c’est trop difficile pour toi« , « si tu continues à suivre cette route tu finiras délinquant-e« , « ne fait pas ça à ta manière, fait comme comme je dis« , etc, nous n’obtiendrons rien d’autre que des enfants immobiles, sans défense, conformistes et sans aspirations personnelles.

Conserver son affiche, maintenir ses rêves

Si nous leur donnons de l’espoir, les enfant en auront. Si nous croyons en eux et même, que nous les laissons trébucher, ils apprendront de nouvelles stratégies. Notre crainte irrationnelle ne fait que générer l’anxiété et la perte de confiance en eux-même. Nous les rendrons fragiles et DESTRUCTIBLES, faisant qu’ils se transformeront en des personnes qu’ils ne sont pas ou, en d’autres termes, en des personnes qu’ils ne souhaitent pas être.

Il s’agira d’un prix élevé qu’ils ne pourront assumer, d’autant qu’il deviendra une valeur croissante tout au long de leur vie. Par conséquent, la seule vitrine que doivent conserver les enfants à cette étape de leur développement est celle de leurs rêves, de leur vision d’eux-mêmes, de leur estime d’eux-mêmes. C’est à cette dernière qu’ils pourront se raccrocher lorsque quelque chose n’ira pas comme ils le souhaitent, c’est-à-dire, lorsqu’ils se trouveront face aux barrières propres à leur environnement.

enfant et rêves

En effet, ces barrières sont les seules que nous ne pourrons éliminer de leur route, celles qui seront présentes alors même que nous les détestons. C’est pourquoi l’enfance est le moment le plus important de la vie, car il s’agit de la période où rien ne semble impossible.

C’est l’étape où rien ne peut nous résister, celle où les qualités nous sont propres et n’appartiennent à personne d’autre, celle où nous ne nous regardons pas dans un miroir en nous comparant à d’autres, celle où l’admiration que nous vouons à quelqu’un résulte de l’héroïsme de ce dernier. C’est pourquoi il est fondamental d’aider les enfants à développer leurs qualités quotidiennement, les interrogeant sur leur moments préférés de la journée, sur leur sport préféré, sur les choses qu’ils réussissent.

Laissez-les se sentir importants, qu’ils vous apprennent à couper, à dessiner, à créer avec de la pâte à modeler, à frapper fort dans un ballon. Laissez-les s’enthousiasmer, se rendre compte qu’ils peuvent beaucoup nous apporter alors même qu’ils sont « petits« . Et, pour qu’ils grandissent, leur montrer les milles et une manières de faire les choses, de contrôler leur colère, de partager leur mécontentement et leur joie.

Ne les laissez pas se coucher sans qu’ils se soient dit des choses merveilleuses à eux-mêmes, sans oublier leurs principales qualités, les choses qu’ils ont réussi, leurs rêves et leurs désirs. Gagnez du temps, de la qualité, mettez en avant leurs réussites, communiquez avec eux. Car je peux vous le certifier, il est plus facile d’élever un enfant fort que de réparer un adulte brisé.

A découvrir aussi