8 conseils pour élever un enfant mentalement fort

10 juillet 2016 dans Psychologie 0 Partagés

Le monde est plein de défis. Être fort mentalement est fondamental pour les affronter.
Éduquer un enfant capable d’affronter les obstacles qu’il va devoir affronter dans l’existence est d’une importance vitale.

Les enfants mentalement forts sont préparés aux différents défis que peut leur proposer le monde qui les entoure.

Ces enfants sont capables d’aborder les problèmes de manière productive, de se remettre efficacement de leurs échecs et de faire face aux difficultés de manière compétente.

Si vous voulez que votre enfant soit capable de faire face aux obstacles de la vie, aux challenges qu’il va devoir affronter, vous devez l’aider à développer sa force mentale.

Les clés du développement de la force mentale

Enfant-reflechissant

Le développement de la force mentale se réalise à travers la construction de la résilience, de l’estime de soi, de la confiance et de l’auto-efficience.

Aider les enfants à développer cette force mentale demande une éducation qui insiste sur :

  • La substitution des pensées négatives par des pensées plus réalistes.
  • Le contrôle des émotions.
  • Le comportement productif, notamment dans des circonstances peu favorables.

Des stratégies pour développer la force mentale chez l’enfant

Il existe différentes stratégies et divers outils éducatifs qui peuvent aider les enfants à être plus solides mentalement et à développer une force psychologique suffisante pour garantir leur épanouissement.

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d’entre eux.

Enseigner des capacités spécifiques pour corriger les mauvais comportements

Lorsqu’un enfant se comporte mal, c’est une excellente opportunité pour lui enseigner des capacités spécifiques, comme celle de résoudre les problèmes, le contrôle de ses impulsions et d’autres méthodes d’autodiscipline.

Ces nouveaux acquis vont lui permettre de se comporter de manière productive, pour affronter les circonstances et les contre-temps difficiles, afin de résoudre tous ses problèmes.

Laisser les enfants commettre des erreurs

Vos enfants vont apprendre des leçons de vie très intéressantes si vous leur permettez de commettre leurs propres erreurs. 

Le travail d’un parent ne consiste pas à protéger ses enfants des erreurs qu’ils peuvent commettre, mais de leur enseigner que ces erreurs font partie d’un processus d’apprentissage, pour qu’ils ne se sentent pas honteux ou gênés par elles.

Fille-pensant-a-des-idees

Les parents et les éducateurs doivent apprendre aux enfants à tirer des enseignements de leurs erreurs et doivent les encourager à recommencer là où ils ont échoués.

De plus, il faut permettre aux enfants de subir les conséquences naturelles de leurs actes, si elles ne les mettent pas en danger, et leur parler pour leur expliquer comment éviter de répéter les mêmes erreurs la prochaine fois.

Faire attention à leur négativité

Il est difficile pour les enfants qui sont humiliés ou qui doivent affronter un certain pessimisme et des mauvais résultats, de se sentir mentalement forts.

Il est important d’enseigner aux enfants à ne pas être négatifs et à penser de manière plus réaliste.

La pensée réaliste aide à favoriser l’optimisme dans la mesure où elle permet d’apprendre à saisir les opportunités que nous offre la vie et à avoir confiance en nos propres capacités.
Partager

Les aider à affronter la peur

Si un enfant évite sans cesse les choses qui lui font peur, il n’aura jamais l’opportunité de gagner confiance en sa capacité à lutter contre le stress que provoque cette situation de crainte. De plus, chaque enfant a ses propres peurs.

La solution réside dans le fait de les accompagner et de les aider à prendre confiance en eux pour qu’ils puissent affronter leurs peurs.

Lorsque les enfants parviennent à vaincre leurs craintes, ils gagnent confiance, ils apprennent à sortir de leur zone de confort et à découvrir la satisfaction d’avoir remporté une bataille par leurs propres moyens.

Enfant-qui-a-peur

Permettre aux enfants de se sentir inconfortables

Même s’il est tentant de venir en aide à un enfant qui est en train de lutter contre des sentiments qui le mettent mal à l’aise, le fait de venir le soustraire à ses angoisses ne fera que renforcer son incapacité à faire face à ces situations.

Si un enfant se sent frustré, ennuyé ou énervé, il faut lui donner l’opportunité de résoudre le problème par lui-même, de manière indépendante.

Les enfants peuvent construire leur force mentale et apprendre qu’ils peuvent faire face à leurs émotions.

Encourager la responsabilité personnelle de l’enfant

Gagner de la force mentale implique fatalement d’accepter de nouvelles responsabilités personnelles.

Il est donc nécessaire de permettre à l’enfant d’expliquer ses actes, sans qu’il ne donne d’excuses ou qu’il ne rejette la faute sur les autres.

Lui apprendre à contrôler ses émotions

Pour développer la force mentale chez l’enfant, il est nécessaire qu’il prenne conscience de ses émotions.

Il ne s’agit pas de supprimer ses sentiments, mais de lui apprendre à choisir des formes saines de lutter contre eux ou de les exprimer.

Lorsque les enfants comprennent leurs sentiments et qu’ils savent comment les gérer, ils sont bien préparés pour faire face aux défis de la vie.

Être un modèle de force mentale

L’exemple est le meilleur des maîtres. Il ne suffit pas de parler à un enfant de ce qu’il doit faire, il faut aussi lui montrer.

De plus, il est aussi conseillé de parler à un enfant de nos objectifs personnels et de lui expliquer ce que nous sommes en train de faire pour les atteindre.

Faire du dépassement de soi la priorité de notre existence est une excellente manière d’apprendre à nos enfants à être forts.

A découvrir aussi