7 indices pour reconnaître la personnalité de la « triade noire »

Froid, arrogant, avide de pouvoir, sans remords et machiavélique… Les personnes définies par la « triade noire » peuvent être très proches de vous et ont besoin d'être reconnues.
7 indices pour reconnaître la personnalité de la « triade noire »

Dernière mise à jour : 21 septembre, 2021

Pourriez-vous reconnaître la personnalité de la triade noire ? La plupart d’entre nous ont un radar pour percevoir le manipulateur, le menteur, qui ne tolère pas la frustration et, bien sûr, qui manque d’empathie. Pourtant, ce profil inquiétant peut se cacher derrière de nombreux comportements criminels ou néfastes, comme le harcèlement au travail ou sexuel.

Certains définissent la triade noire comme une entité aussi dangereuse que le Triangle des Bermudes. Parce que celui qui tombe dans cet espace n’est plus le même qu’avant. Ce terme clinique inventé en 2002 définit un ensemble de traits dangereux qu’il faut connaître. Ce sont des êtres insensibles capables de tout pour obtenir ce qu’ils veulent.

La psychologie et les neurosciences tentent de comprendre les comportements agressifs et sans scrupules depuis des décennies, et ce n’est qu’il y a quelques décennies que cette théorie fut introduite. La personnalité sombre existe et, bien qu’elle puisse présenter différents degrés, toutes ont un impact dans n’importe quel contexte social.

“Les bonnes personnes soupçonnent rarement qu’il en existe d’autres capables de faire des choses qu’elles seraient incapables de faire ou même d’imaginer.”

-Robert Hare (Sans Conscience, 2003) –

reconnaître la personnalité de la « triade noire »

Apprenez à reconnaître la personnalité de la « triade noire »

Pour reconnaître la personnalité de la triade noire, il convient de garder à l’esprit qu’elle se compose de trois traits : narcissisme, psychopathe et machiavélique. Ainsi, il est également important de noter que cette réalité psychologique ne révèle que des signes subcliniques. C’est-à-dire qu’il n’en serait pas ainsi en présence de conditions telles qu’un trouble de la personnalité antisociale ou un trouble narcissique.

Cette construction a été inventée par les chercheurs Delroy L. Paulhus et Kevin M. Williams en 2002. Les auteurs, comme de nombreux autres experts de la soi-disant « personnalité sombre », ont un avis très précis. Peut-être que tout cet ensemble de traits façonnerait un profil qui n’a pas encore été suffisamment approfondi.

Il est important de détecter et d’identifier ces types de comportements dans nos contextes les plus proches. Approfondissons.

1. Grands fraudeurs, séducteurs et charmeurs de serpents

Reconnaître la personnalité de la « triade noire » prend généralement un certain temps. Il en est ainsi pour une raison : ils sont comme des serpents qui séduisent d’abord et mordent ensuite. On ne peut ignorer que ce sont des caméléons sociaux, des loups déguisés en mouton qui savent séduire et s’intégrer dans n’importe quel contexte.

Ils sont habiles à réussir professionnellement, séduire les gens, éblouir ceux qu’ils visent pour obtenir quelque chose.

2. Auto-indulgent et arrogant

Il est fort possible que les caractéristiques qui retiennent le plus notre attention soient celles liées au narcissisme. Nous serons donc devant des hommes et des femmes très arrogants. Des personnalités qui ont besoin d’attention, de pouvoir, d’auto-indulgence dans leurs forces et compétences “apparentes et éblouissantes”.

3. Ils ont un grand pouvoir de conviction

Pour reconnaître la personnalité de la triade noire, il est important de prêter attention aux personnes capables de convaincre. Elles sont capables de nous vendre de la fumée au prix du coltan, de nous faire croire que l’erreur nous incombe et qu’elles détiennent la vérité absolue. Nous ne pouvons pas oublier que le trait machiavélique leur donne cette ruse méticuleuse, froide et astucieuse pour obtenir ce qu’elles veulent.

4. Sans regrets, personnalité sans conscience

La « triade noire », comme nous l’avons déjà souligné, présente le trait de la psychopathie. Quelque chose qui a été vu dans une étude menée à l’Université de Nottingham est que le manque de remords et d’empathie était plus important chez les personnes ayant des scores plus élevés sur les traits machiavéliques et psychopathiques.

Dans ces derniers cas, quelque chose de très concret se produit. Les personnalités les plus sombres agissent à des fins instrumentales et pour réaliser ce qu’elles veulent, elles n’hésitent pas à violer les principes éthiques et moraux. Dans de nombreux cas, elles peuvent être conscientes qu’elles infligent des dommages, mais elles s’en moquent. Elles n’ont pas conscience des connexions émotionnelles.

5. Comment reconnaître la personnalité de la « triade noire » la plus fragile

La triade sombre s’inscrit dans un spectre. Il y aura des individus avec des comportements plus dangereux (la personnalité dite sombre), tandis que d’autres seront inclus dans ce pôle plus fragile. Cependant, de quoi parlons-nous lorsque nous évoquons des « personnalités sombres et fragiles » ?

  • Lorsqu’une personne obtient un score plus élevé sur le trait de narcissisme, elle montre une faible estime de soi. Cela va de pair avec un plus grand besoin d’attachement et de reconnaissance. Elles aspirent à avoir des gens autour d’eux pour servir de renforçateurs et de validateurs psychologiques. Sans eux, elles ne sont rien. D’où leur fragilité.

Cependant, le profil plus sombre et plus incisif présente une estime de soi plus ferme, est plus calculateur, moins impulsif et peut fonctionner comme le loup solitaire classique pendant de longues périodes et sans avoir besoin d’avoir quelqu’un autour.

Il est important de garder à l’esprit que la triade noire se manifeste de plusieurs manières. Certains sont plus malhonnêtes, dangereux et orientés vers le sadisme et la cruauté. D’autres s’adaptent mieux aux normes sociales, bien qu’ils soient toujours motivés par des objectifs et des intérêts cachés.

6. Désengagement moral et social, le monde ne me convient pas

Il existe un autre facteur important dans la reconnaissance de la personnalité de la “triade noire”. Ceux qui soulignent que le monde n’est pas conforme à leurs normes personnelles abondent. Ils se perçoivent comme des êtres supérieurs, des personnalité qui ne peuvent s’adapter aux codes sociaux, juridiques, éthiques et même moraux. Ils sont au-dessus de toute structure, de toute entité ou pire, de toute personne.

C’est cette approche qui justifie qu’ils commettent des crimes et transgressent toute norme.

reconnaître la personnalité de la « triade noire »

7. Mode de vie erratique

Ces personnes ne conservent généralement pas leur emploi. Elles ne sont pas non plus douées pour entretenir des amitiés, des relations, etc. Elles ne supportent pas les figures d’autorité et il est courant que des problèmes de tous types et variétés les accompagnent. Beaucoup consomment des substances, sont impulsifs et ont une tendance récurrente à prendre des risques.

De même, leurs tendances uniques en matière sexuelle sont également importantes : ils peuvent être harcelants, nourrir des fantasmes sexuels violents et manifester des comportements inappropriés. Il est vrai que ces nuances n’apparaissent pas chez 100% des individus définis par la construction de la triade noire. Cependant, il s’agit d’une tendance importante qui mérite d’être prise en compte.

Pour conclure, si nous pensons qu’un proche présente ces caractéristiques, nous devons nous protéger. Ce sont des esprits orientés vers un seul aspect : l’auto-gratification. Et leurs besoins, comme nous l’avons déjà vu, contournent le permis et même le moral. Gardons cela à l’esprit.

Cet article pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Les “quasi-psychopathes”, selon le Dr Ronald Schouten
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les “quasi-psychopathes”, selon le Dr Ronald Schouten

Le psychiatre Ronald Schouten est à l'origine de la catégorie des "quasi-psychopathes". Découvrez ici les caractéristiques de ces personnes.



  • Gómez-Leal, R., Megías-Robles, A., Gutiérrez-Cobo, M. J., Cabello, R., Fernández-Abascal, E. G., & Fernández-Berrocal, P. (2019). Relationship between the Dark Triad and depressive symptoms. PeerJ7, e8120. https://doi.org/10.7717/peerj.8120
  • Heym N, Firth J, Kibowski F, Sumich A, Egan V, Bloxsom CAJ. Empathy at the Heart of Darkness: Empathy Deficits That Bind the Dark Triad and Those That Mediate Indirect Relational Aggression. Front Psychiatry. 2019 Mar 12;10:95. doi: 10.3389/fpsyt.2019.00095. PMID: 30930800; PMCID: PMC6423894.
  • Hudek-Knezevic, Jasna. (2016). Dark triad traits and health outcomes: An exploratory study. Psihologijske Teme.
  • Xiao, M., Wang, Z., Kong, X., Ao, X., Song, J., & Zhang, P. (2021). Relatedness Need Satisfaction and the Dark Triad: The Role of Depression and Prevention Focus. Frontiers in psychology12, 677906. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2021.677906